Hélices 3D pour Blade 200QX (2)

18
851

Dsc_0125-600Nous avons vu comment flasher le firmware du Blade 200QX de Horizon Hobby, quelles hélices lui faire chausser, il n’y a plus qu’à essayer ! Un conseil ? Même si vous êtes habitué à piloter des hélicoptères 3D, prenez vos précautions pour tenter les premiers vols dos avec le Blade 200QX. Soit en prenant un peu de hauteur soit en opérant au-dessus d’une pelouse bien épaisse.

La raison ?

L’inversion des moteurs fonctionne, mais le petit temps de latence pendant lequel les hélices n’assurent plus de portance est suffisant pour faire perdre de la hauteur. Dsc_0143-600Et vite. Avec un peu d’entrainement, il est possible d’anticiper le changement de rotation pour qu’il ait lieu exactement au milieu du retournement. Ce n’est pas évident de donner des chiffres puisque tout se passe très vite, mais disons qu’il est conseillé d’inverser les gaz dès que l’angle de 45° est passé. Plus facile à dire qu’à faire ! Avec les hélices 3D, le Blade 200QX devient beaucoup plus nerveux. Ce qui est une bonne nouvelle parce qu’il est prêt à voltiger, mais c’est aussi un peu difficile de le conserver à une hauteur. Il a tendance à monter ou à descendre. Pas facile à gérer… surtout quand on est à l’envers.

Pour un débutant ?

Dsc_0141-600Oubliez le vol dos si vous n’avez jamais pratiqué cela avec un hélicoptère 3D, ou si vous n’avez pas consenti à des heures d’entrainement sur un simulateur de vol (d’un hélicoptère 3D). Rien ne vous empêche de tenter l’expérience, mais vous allez rapidement comprendre que la gestion des commandes inversées ne s’improvise pas. Xavier de Faq-drone l’a appris à ses dépens. Pour le premier vol dos du 200QX, j’ai confié les commandes à Fabien, du Rosny Indoor Club. Un excellent pilote 3D qui a tout de même eu du mal à prendre ses marques. Pour ma part, les vols dos au-dessus de l’herbe ont été plus ou moins concluants – plutôt moins que plus. L’appareil a fini par perdre un moteur, mais c’était avec l’intense satisfaction d’avoir accompli un cercle complet sur le dos. Ok, tout le monde n’est pas Alan Szabo Jr ni Tareq Al Saadi… Il faut aussi savoir que la batterie ne dure pas bien longtemps en vol dos, à peine 4 minutes. Ce n’est pas une surprise, Horizon Hobby avait prévenu dans sa documentation…

La vidéo (Fabien est aux commandes)

Et la version vue par XavDrone !

18 COMMENTAIRES

  1. Trop cool, j’avais hâte de voir/découvrir/lire ton reportage sur l’aventure 3D je vais pouvoir mettre en ligne la face cachée de l’aventure (ouais j’ai un super dossier)

    Sinon effectivement c’est vraiment pas évident, passer sur le dos ça va mais c’est après que ça ne va plus, bref je deviens un expert en réparation 🙂

    ps : je crois que le vol en FPV sur le dos on va attendre un peu

  2. Le pauvre, il a pris de sacrées claques quand même…
    Quand au Qx orange… comment dire !
    Je pensais prendre le 200QX et le flasher avec le mode 3D pour le fun, mais je crois que je vais finalement m’orienter vers une porkette ou blackout mini H et me contenter des pirouettes permises avec la Naze32 ! Je serai trop dégouté de le briser à chaque tentative.
    Et l’autonomie de 4min avec les props 3D…

    Finalement ce 200QX est très fun, il a beaucoup de potentiel (3D), mais trop fragile et pas assez d’autonomie.

  3. Oui, c’est vrai que c’est quand même une grande avancée.
    Cela dit, je suis persuadé que dans très peu de temps, les cartes KK2, CC3D, Naze32 etc… proposeront la même chose.
    D’ailleurs, les ESC standards sont-il capables d’inverser le sens de rotation ?
    C’est la carte qui gère tout, ou c’est le combo carte + ESC qui permet cette évolution ?

  4. On fait pas d’omelette s’en casser des œufs. 😉
    Moi je suis pas encore à la 3D en vole, mais à faire le zinzin j’ai aussi de la casse, je pense qu’il faut en parler, et en FPV avant d’avoir la main s’est pareil.

  5. Bah en fait il est étonnamment solide ce machin! 🙂
    Avec les claques qu’il s’est pris, seul un bras à cédé (support moteur cassé), et a été réparé par Xavdrone dans la foulée avec un coup d’epoxy. 10 minutes plus tard ça volait à nouveau 🙂
     
    Quand on met en balance le prix de ce petit 200QX, quasiment aussi peu cher qu’un mini-h fait maison (et bien moins cher qu’une porkette ou un blackout), c’est vraiment un très bon modèle…
     
    Seuls regrets pour ma part dans ce mode 3D:
    – le temps d’inversion des moteurs, vraiment troublant au départ, mais je pense qu’avec un peu d’habitude on apprend a anticiper. Mes habitudes en hélico pourraient même jouer contre moi ici car la manip n’est pas tout a fait identique
    – la difficulté de contrôler l’altitude avec les hélice 3D et le mode 3D activé, le centre du stick de gaz devient très sensible et il est difficile de maintenir une altitude. Avec un peu d’expo sur la courbe de gaz ça pourrait s’arranger un peu cela-dit
     
    Bref au final le mode 3D est sympa, mais reste à mon goût un peu gadget, et bien loin de ce que peut offrir un hélico.
    Cela dit, c’est un bonus agréable vu le prix du 200QX, et ça peut être l’occasion de s’amuser un peu sans réel cout supplémentaire (un cable de prog. et 4 hélices, c’est pas la mort)

  6. C’est un combo entre la carte de controle de vol et les ESC:
    – la carte de vol doit etre capable de stabiliser l’appareil à l’envers
    – les ESC doivent etre re-programmés pour permettre la marche arrière en dessous de 50% de gaz (mode “voiture” en qq sortes)
     
    Les cartes utilisant baseflight et dérivés en sont capables, ainsi je crois que les multiwii, et pour les ESC, il s’agit simplement de re-programmer le firmware SimonK dans le bon mode (et là c’est grandement dépendant de votre modèle d’ESC)

  7. Merci pour les explications Fabien, dit comme ça, ça parait logique.
    Ce n’est donc qu’une question de temps pour que la plupart des cartes proposent le vol 3D.
    Après effectivement, il faut savoir flasher les ESC, mais ça n’a pas l’air très compliqué, surtout si comme beaucoup on possède une clé USBasp. Sur la plupart des ESC il suffit d’enlever la gaine thermo pour voir les pins qui permettent le flash.

  8. Merci pour cet ajout d’informations Fabien 🙂
    Sur le fond je suis d’accord avec toi, et surtout la conclusion : c’est un bonus / gadget.

    Je parlais de Porkette et de Blackout mini H, mais ce sera un clone (le QAV250 de chez banggood ou le ZMR250, je ne vois aucune différence entre les 2 d’ailleurs), largement moins de 200€ tout compris, kit FPV inclus.
    Si j’avais assez d’argent j’achèterai français, mais les chinois sont plus dans mon budget (désolé Porco…).

  9. il est vraiment très solide mais dans un gymnase quand ça tombe sur un bras ça ne fait pas de cadeau c’est bien normal.
    Après tout se répare, c’est juste qu’en principe faut pas se lance à essayer de vouloir voler sur le dos quand on a pas la maîtrise comme c’est le cas pour Fabien.

    ps : je met en place un stand réparation pour ce soir 🙂

  10. Juste une question qui va peut-être vous paraître bête.

    Quel intérêt le vol 3d pour un quadri ? au départ les hélices sont au dessus et ensuite la seule chose qui change c’est qu’elles sont en dessous !

  11. @christophe : Ben c’est le même que sur un hélico, ça permet de faire de la voltige en vol à vue !
    Et puis voler en immersion et en vol dos (pas juste des passages et des facettes) est une expérience vraiment étonnante. Elle n’a pas duré longtemps avec mon 200QX, je n’ai pas les capacités de pilotage suffisantes, mais le peu que j’ai fait était absolument grisant 🙂

  12. Je n’ai jamais compris l’intérêt pour le vol “3D”… ça va vite, c’est beau ? bof… c’est juste pour faire le kéké ou des compétitions… bof sans moi 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here