Mobius et ImmersionRC

24
2576

Img_0812-600Envie de tirer parti d’une caméra Mobius pour voler en immersion ? Les puristes vous l’affirmeront, ce n’est pas une bonne idée : la caméra n’est pas assez rapide pour s’adapter à des changements de luminosité, elle souffre d’un fort temps de latence. Tout cela est plus ou moins vrai. Ca ne l’est vraiment que si vous êtes à la recherche de la performance. Si en revanche vous êtes en phase d’apprentissage ou si vous n’avez pas l’intention de vous lancer des défis en low-riding, la Mobius suffit largement. Elle est même à recommander puisqu’elle permet à la fois de diffuser l’image en temps réel et de l’enregistrer en Full HD (ou HD Ready) sur une carte mémoire…

Le but de la manipulation ?

Img_0803-600C’est de faire passer le signal vidéo depuis la Mobius vers un émetteur vidéo ImmersionRC en 5,8 GHz. C’est aussi d’alimenter la caméra Mobius avec l’émetteur vidéo, en la débarrassant de sa batterie. Pourquoi cela ? Il y a deux raisons. La première, c’est que cela permet de gagner une dizaine de grammes. La seconde, c’est que la batterie de la Mobius se détériore avec le temps. Or si la caméra s’éteint au bout de quelques minutes en plein vol en immersion, c’est la catastrophe assurée. Il faut, pour venir à bout de ce tutorial, procéder à quelques soudures. N’ayez crainte : j‘y suis parvenu… et pourtant, la soudure, ce n’est pas mon truc. Mais alors pas du tout.

Les explications préliminaires

La Mobius est capable de diffuser une image en temps réel sur son connecteur USB, mais elle n’est pas fournie avec un câble. Ce câble « immersion » est par exemple disponible auprès de StudioSPORT. Les émetteurs ImmersionRC sont quant à eux livrés avec un câble à 5 broches d’un côté, de 5 fils dénudés de l’autre. Attention, il y a piège. Pour faire simple, les connecteurs vidéo du marché sont de deux types. Il y a ceux d’ImmersionRC et de FatShark, et puis tous les autres modèles du marché, dits SGV/Boscam. La différence entre les deux ? Le fil d’alimentation et le neutre (masse) sont intervertis. Si on ne prête pas la plus grande attention aux branchements, se faire piéger a une conséquence immédiate : l’émetteur vidéo rend l’âme avec un petit nuage de fumée. Voire même une petite flamme… Dans le cas du connecteur de la Mobius, la prise servo par laquelle transite la vidéo est celle avec un fil noir sur la broche la plus droite et un fil jaune sur celle la plus à gauche. Ce qui correspond au branchement de type SGV/Boscam. N’allez pas brancher ce câble sur un émetteur ImmersionRC !

photo 2a-600 photo 1a-600

Etape 1, l’alimentation de l’émetteur

carte-alim-emetteur-fatshark-4J’ai choisi de réaliser mon propre câble à partir d’une prise noire à deux broches et d’une prise d’équilibrage à 4 pins (donc pour batterie 3S). Rien de bien compliqué, mais il faut veiller à ce que le fil d’alimentation (rouge) se trouve sur la dernière pin à gauche de la prise d’équilibrage et le fil de la masse (noir) soit à droite. De l’autre côté (avec la pince plastique vers le haut), le fil noir est à gauche, le fil rouge est à droite. Vous pouvez aussi acheter un adaptateur spécial qui permet le branchement sur des batteries 2S (3 pins) et 3S (4 pins), avec un filtre qui permet d’éviter les parasites. Il vaut, par exemple, 10 € chez StudioSPORT.

Etape 2, la vidéo

Img_0795-600Avec un émetteur vidéo ImmersionRC ou FatShark, vous devriez disposer d’un câble à 5 broches d’un côté, de 5 fils dénudés de l’autre. C’est celui que je vais utiliser. Retirez les 3 prises servos du câble de la Mobius. Il suffit de soulever les petites broches et de tirer sur les fils. La manipulation va consister à souder les 3 fils noirs ensemble, puis avec le fil noir du câble de la Mobius. L’idée étant donc de regrouper et souder toutes les masses. Pensez à enfiler un peu de gaine thermo rétractable pour finir proprement le travail. Ensuite, soudez les fils rouges, puis les fils jaunes. Soudez aussi les fils blancs si vous voulez profiter de l’audio. Coupez à raz le fil vert du côté du câble ImmersionRC pour l’isoler, avec de la gaine thermo rétractable par exemple. Le gros du travail est terminé !

Img_0796-600

Img_0797-600

Img_0799-600

Img_0800-600

Img_0806-600

Img_0807-600

Etape 3, plus de batterie ?

Puisque l’émetteur vidéo fournit du courant, vous pouvez retirer la batterie de la Mobius. Elle s’allumera dès que l’émetteur vidéo sera alimenté. L’avantage ? Nous l’avons vu, cela permet de gagner une dizaine de grammes. C’est aussi bien pratique lorsque la batterie de la Mobius donne des signes de fatigue. Mais faut-il vraiment la retirer ? Img_0801-600C’est à vous de voir. Si vous la laissez, l’émetteur vidéo tente de la recharger en continu. Cela ne modifie pas l’autonomie de votre batterie principale de manière significative, mais cela permet de faire en sorte que la Mobius soit toujours chargée. Idéal ? Non, les petites recharges ne sont pas vraiment bonnes pour la batterie de la Mobius, qui n’est déjà pas de qualité formidable. Un dernier point à savoir : si l’alimentation de la batterie est interrompue pendant un enregistrement, cet enregistrement est perdu. Il n’est pas du tout stocké sur la carte mémoire. Il faut donc penser à éteindre la caméra avant de débrancher la batterie principale, sous peine de perdre définitivement la preuve de vos exploits en vol… Si vous savez que vous allez oublier d’éteindre la caméra, laissez la batterie à l’intérieur de la Mobius.

Etape 4, plus de batterie !

Img_0802-600Si vous avez décidé de vous débarrasser de la batterie, ouvrez la Mobius en retirant les deux petites vis sous la caméra. La batterie est fixée avec un câble et une prise facile à débrancher (et à rebrancher). Refermez la Mobius. Il ne reste plus qu’à essayer le dispositif. Branchez le câble d’alimentation à 2 broches sur la prise d’alimentation de l’émetteur ImmersionRC, branchez le connecteur à 5 broches sur la prise de l’émetteur ImmersionRC d’un côté, la prise USB dans la caméra Mobius de l’autre. Vérifiez que vous avez connecté une antenne sur votre émetteur vidéo. Branchez la batterie principale : l’émetteur vidéo et la Mobius s’allument. Le signal vidéo est d’ores et déjà émis, vous pouvez le recevoir sur votre récepteur habituel. Notez qu’en 1080p et 720p, l’image produite par la Mobius n’occupe pas tout l’écran, il y a des bandes noires en haut et en bas. A vous de fixer le dispositif sur votre multirotor. Combien ça pèse ? 63,5 grammes en tout pour notre configuration : la Mobius, les deux câbles, un émetteur ImmersionRC 5.8 GHz à 25 mW et une antenne PinWheel (avec un changeur de genre et protection SL Top).

Img_0804-600

Img_0805-600

Img_0809-600

 

24 COMMENTAIRES

  1. Salut Fréd, tu as parlé de l’alim du Vtx mais pas de la tension d’alim de la Mobius …

    Elle ne prend que du 5V je pense ( car alimentée en USB ) ? car si on a un autre Vtx comme ceux de RMRC, ils sont en 12V, ce qui signifie qu’il faudrait mettre un stepdown pour la mobius …

    “Yémégourrezoupas ?”

  2. Hé hé, félicitation pour tes soudures 😉

    Perso, je pense que cette modif est plus appropriée à la keychain FPV qui à vraiment une faible autonomie mais c’est vrai qu’une dizaine de grammes ça peut être précieux 😉

  3. Sur ma “3eme main” j’ai entouré les pinces de gaine thermo, comme ça plus de perforations dans les gaines des fils

  4. je serais curieux de connaitre ces “soit-disant” Professionnels du fpv pour dire que la mobius n’est pas une caméra performante…En tous cas en full hd sur mon planeur Sky Climber à très haute altitude, c’est elle qui m’a donné les meilleures images avec sa lentille grand angle et surtout un gain en poids qu’aucune autre caméra n’est actuellement capable d’offrir !???
    A force de rencontrer des gens sponsorisés par telle ou telle marque ou des “geeks” qui n’ont jamais rien testé d’autre que Wikipédia ou you tube…Ou encore quelques névrosés du dernier joujou Hi-tech à la mode de je ne sais pas trop quoi d’ailleurs ;
    perso dans mes tests en conditions réelles voire un peu limites parfois, la mobius reste performante en images même avec des contrastes de lumière extrêmes…
    En tous cas, félicitations pour ce bricolage astucieux fred…Là, au moins, on sent que le matos a été testé pour de vrai et accessible au plus grand nombre…Juste Merci pour ces bons conseils…En attendant les nouvelles cams à 360 degrés !

  5. Bonjour, bravo pour cet article je cherchais plus ou moins cela, pas plus tard qu’hier… Par contre si la batterie est déconnectée de la mobius, elle perd date et heure… J’aurais bien connecté une batterie 1s en interne car mon émetteur 5.8ghz est en 1s aussi, le tout dans une boite… Avec un interrupteur pour éteindre l’émetteur tout en laissant la mobius branchée… Enfin bon plus qu’à faire 🙂

  6. Intéressant comme config FPV.
    Pour ce qui est de la charge batterie de la MOBIUS depuis le port USB, elle est dé-activable par le logiciel de configuration :
    Extrait de la doc :
    “NOTE: Charging when connected to a PC USB port can be toggled ON or OFF using the setup program. When connecting to a Smartphone, you should turn this functionality OFF!”

    Une p’tite capture d’écran de l’onglet :
    http://nsa33.casimages.com/img/2014/08/15/140815061036318090.png

  7. Pour un fois, je ne suis pas d’accord avec toi Fred, la latence est tellement important sur la Mobius, que je déconseille très fortement de l’utiliser comme cam FPV (0.4-0.5s). C’est énorme en immersion, d’autant plus pour un débutant.

    Pour s’en convaincre (à partir de 6min).
    https://www.youtube.com/watch?v=RXQM_I9NADM

    Sinon, c’est une super cam HD et de plus elle est solide.

  8. Je crois que la latence est une excellente école, justement, quand on débute. Ca oblige à anticiper, à ne pas s’oublier et de laisser aller à l’excitation… Ce qui me gêne plus sur la Mobius, ce n’est en fait pas la latence : je m’amuse par exemple entre les arbres et ça passe (j’ai des preuves 🙂 )
    C’est plutôt le nombre d’images par seconde qui est aux alentours de 20 au lieu des 30 attendus, et le fait que l’image ne soit pas en plein écran…

  9. Je te conseille dans ce cas de laisser la batterie. Si j’ai fait ce montage, c’est principalement parce que la batterie d’origine de ma Mobius ne tient plus 10 minutes. Plutôt que de la changer, j’ai préféré essayer autre chose…

  10. Oui, tu as raison… Comme je l’expliquais, le facteur déclencheur est la batterie de ma Mobius qui ne tient plus du tout (10 minutes max). C’est une solution comme une autre 🙂

  11. Chacun son point vu, mais si sur les mini quad conçu pour être utilisé avec une Mobius, il y a un emplacement pour une cam supplémentaire pour le retour FPV, c’est pas pour rien.

    J’en profite une nouvelle fois pour te remercier pour tous ces articles, et cela de façon quotidienne. Les échanges/articles avec la Egndarmerie/DGAC, surtout les 2 derniers, sont super intéressants.

  12. Oui, ça ne fait aucun doute. Le FPV avec une Mobius, c’est possible, mais ce n’est pas une solution à conserver à terme. Une caméra dédiée est indispensable quand on monte en puissance, la Mobius devant un “simple” accessoire pour mémoriser le vol avec une qualité correcte…

    Merci pour les compliments 🙂 🙂

  13. Autre piste de recyclage : faire une camera encore plus légère :
    – cadre en mousse rigidifié avec … des tubes de coton/tige 🙂 et un film PVC en dessous pour la rigidité
    – carte élec et objectif maitenu avec du fil de pêche,
    – carton pour le pare-soleil
    – lipo Nanotech 90 mAh (autonomie ~10-12 min max)
    – poids : 25,5g !!!
    http://nsa34.casimages.com/img/2014/08/18/140818110634989365.jpg

    Ca m’a permit de prendre mes premières photos avec un Ethos 130QX (un équivalent WL v212).
    Je l’utilise toujours sur le 200QX (pratiquement pas de jello avec des hélices neuves). 😉

  14. J’avez fait pour mes 1er fois du FPV avec la mobius ,la qualité du retour vidéo était naze …J’en avez mal aux yeux carrément .

    Et quand j’ai fait la dernière mise à jours ,c’était pire 😡 ,l’image n’apparaissait plus correctement dans les lunettes alors que avant ,ça marchez nettement mieux .

    Puis j’ai mit 600ligne et là magie ,c’est 30 fois mieux …lol .

  15. J’ai un émetteur Boscam TS832 et je ne vois vraiment pas comment alimenter la caméra avec celui-ci puisqu’il ne dispose que d’une broche principale à 5 fils !
    Qu’est-ce que j’ai loupé ?

    Une autre solution pour l’alim de la caméra serait de la brancher en direct sur la Lipo 3S. Mais quid de la différence de voltage (5v/11v) ?
    Bref, suis un peu perdu…

  16. Bonjour
    En ce que me concerne , j’ai branché uniquement le fil jaune son mon tramp hv et aucun signal vidéo.
    il y a t-il une autre manip à faire ?

    Merci

  17. bonjour
    moi j’ai un éméteur ts832 , j’ai voulu couper un cable usb pc ( cable rouge noire blanc vert)
    les quel fils je dois prendre pour avoir de la video avec mon éméteur , est sur mon casque eachine v800
    merci d’avance

  18. Vous avezle retour du du son vous ?
    Moi j’en ai en mode play back de la cam, , mais pas en mode video en direct (fpv) …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.