Blade 200QX et immersion

48
1352

Dsc_0003-600Vous avez peut-être déjà craqué pour le quadricoptère Blade 200QX, un petit bolide puissant et très nerveux. Ou bien son prix élevé vous a dissuadé de dégainer la carte de crédit ? Dans la chronique cet appareil qui nous avait séduit (voir ici), nous laissions entendre qu’il pourrait constituer la base d’un système de vol en immersion. Mais son poids plume ne l’autorise pas à embarquer les habituelles caméras et émetteurs vidéo en 5,8 GHz. Ce n’est pas ce petit détail qui allait m’arrêter. Avec les moyens du bord, c’est-à-dire du matériel déjà testé, et un peu de bricolage, la solution d’immersion pour le Blade 200QX a été rapidement opérationnelle. Que tous ceux qui se considèrent comme infichus de bricoler se rassurent, je suis bien pire encore. Vraiment…

Le matériel

Dsc_0002-600Outre le Blade 200QX (que vous pouvez trouver ici), j’ai utilisé le kit FPV 600 Ligne 3G (testé ici), l’écran-récepteur Boscam RX-LCD5802 (testé ici). Le tout est complété par deux antennes, l’une est un modèle Cloverleaf de chez ImmersionRC, l’autre est une antenne directionnelle LX de la Fabrique Circulaire. Ce qu’il a fallu en plus ? Une petite boîte en plastique pour fixer l’émetteur vidéo, sa caméra et sa batterie. Mon choix s’est porté sur une boîte pour clé USB retrouvée au fond d’un tiroir. Il va sans dire qu’il y a matière à trouver un support beaucoup plus compact et léger. Même une grosse boîte d’allumettes peut convenir. J’ai utilisé les lunettes d’immersion FatShark Base auxquelles je suis habitué. Pour filmer les vols, puisque le kit FPV 600 3G ne propose aucune solution d’enregistrement, pas plus que l’écran-récepteur de Boscam, j’ai utilisé le petit combiné écran-récepteur-enregistreur (que l’on peut trouver ici).

Le montage

Dsc_0006-600Le principal souci : fixer la caméra de telle manière à ce que les 3 fils d’alimentation et de vidéo ne risquent pas d’être coupés. Ce risque est grand : ils sont minuscules, très fins, et attachés par des soudures vraiment petites. La caméra a été collée avec un scotch double-face puissant. Le récepteur et sa batterie sont placés dans le boîtier de manière à être facilement accessibles : il faut conserver un accès rapide au connecteur de la batterie ainsi qu’aux petits interrupteurs de choix de fréquence. Autre point important : faire en sorte que l’antenne de l’émetteur soit dégagée et bien en vue. Elle traverse la paroi du boîtier pour sortir sur le haut. J’ai débarrassé le Blade 200QX de ses patins. Le gain de poids est significatif puisqu’il atteint 10,7 grammes avec la visserie. Mais, plus encore que le poids gagné, c’est la facilité d’atterrissage qui en profite : se poser directement sur les picots en dessous de chaque moteur est beaucoup plus facile. Du coup, le boîtier se trouve sur la partie supérieure de l’appareil. Pour éviter les vibrations, nous avons collé 3 ronds de pieds de chaise.

La finition ?

Je reste fidèle à mes habitudes, ce sera avec du scotch… Le boîtier (ou la caméra seulement) gagne à être un peu incliné vers le bas pour faire ses premiers pas dans le vol en immersion : on voit plus facilement le sol et ses repères. Mais par la suite, en prenant plus d’assurance, mieux vaut modifier cette inclinaison vers le haut. Dsc_0008-600Cela permet d’accélérer fort (donc de prendre de l’inclinaison vers le sol) sans pour autant avoir une vue limitée à la pelouse, aux herbes ou au gravier… Les pieds de chaise sont suffisants pour amortir les vibrations et obtenir une image exempte de Jello.

A l’usage

La stabilité exemplaire du Blade 200QX se révèle bien pratique pour les vols en immersion. Pas besoin de compenser tout le temps sur les commandes, sauf en cas de vent. L’appareil est d’une précision redoutable, ce qui permet de s’enhardir après quelques minutes de prise en main à peine. Passer entre deux troncs d’arbres ne pose pas de problème : il « suffit » de bien viser, la stabilité de l’appareil fait le reste. Nous avons expérimenté les vols en sous-bois : c’est un plaisir que de se faufiler entre les branches, les herbes et tous les pièges d’une végétation un peu touffue. Les petites hélices rapides sont capables de couper les herbes un peu hautes : ce n’est une tondeuse à gazon, mais le Blade 200QX excelle pour voler vite, au ras du sol et à grande vitesse. Sa puissance lui permet de monter rapidement, et de réaliser des plongeons impressionnants presqu’à la verticale.

La limite ?

Dsc_0018-600C’est clairement celle de l’émetteur vidéo, puisque l’image risque de lâcher si on s’éloigne trop, ou si on passe dans un sous-bois trop dense. Avec ma configuration, je parviens à m’éloigner, sans obstacle, dans un rayon d’environ 200 mètres, un peu plus si l’appareil se trouve dans le cône de l’antenne LX (mais il ne faut pas sortir de ce cône). La portée en sous-bois est très variable, selon la distance, la densité, mais tout fonctionne avec l’assurance de ne jamais perdre d’image jusqu’à 100 mètres. Le Blade 200QX est suffisamment résistant pour redécoller après un petit crash. Mieux encore : s’il est sérieusement secoué, il se désactive avec une diode blanche clignotante et un bip constant. Le son n’est pas fort, mais il est suffisant pour retrouver l’appareil s’il est tombé dans des herbes hautes ou s’il s’est perché dans le feuillage. Dsc_0014-600Mais attention, les hélices rigides cassent si elles rencontrent un obstacle un peu dur. Un tronc touché, c’est l’assurance de changer une ou deux hélices….

Alors ?

Alors le Blade 200QX est assurément un appareil extra pour les vols en immersion. Il est petit, suffisamment pour être emporté partout, surtout en vacances. A tel point que la radio (pardon, les radios si vous volez en France) est plus imposante que le Blade 200QX équipé de son module 5,8 GHz ! Le prix d’une telle solution ? Aie. Mieux vaut s’être équipé au fur et à mesure pour ne pas tout dépenser en une seule fois. Car le Blade 200QX vaut 200 €, sans radiocommande (environ 200 € de plus), plus les lunettes d’immersion (200 € de plus), le récepteur vidéo (à partir de 30 €, mais beaucoup plus dans le cas d’un modèle Diversity avec plusieurs antennes), le kit FPV 600 Ligne 3G (40 €)…

La vidéo

Filmée au sol depuis un enregistreur qui récupère l’image brute telle que reçue depuis l’émetteur vidéo.

48 COMMENTAIRES

  1. je vais peut etre dire une betise .. mais ne serai t’il pas possible d’utiliser la coque de la camera eflite prevu pour le 200qx pour se monter tout ce petit system ? (ca fait acheter la camera pour rien certe mais bon).

    sinon je pensai aussi a trouver une boite comme toi … je vais surement te copier avec une boite de boules quies ^^

  2. Fred toujours parler du low racing …
    on comprends que tu aimes. 😉

    Mais low racing = casse tout le temps, gamelle, revient cher aussi.

    Moi je le dé conseille sauf au super pilote. 😉

  3. Excellent…. J’attendais un tel montage avec impatience Merci !
    2 petites questions qd même :
    Tu aurais une idée du poids total embarqué ?
    Et combien à tu d’autonomie?
    Et pour finir tu conseillerai porket ou blade ?
    D’avance merci

  4. Les lentilles utilisent des pas de vis normalisés. Il serait intéressant de mettre une lentille grand angle sur cette camera.

  5. Effectivement, ce blade 200 qx se prête bien pour le vol fpv car puissant et stable pour se balader dans les airs (plutôt efficace le bricolage maison en passant !)…D’ailleurs, il semblerait que Horizon Hobby prépare un système équivalent pour ce petit quad qui rencontre un franc succès sur le terrain…Rumeur ou évolution du produit !?
    Il est vendu un peu cher tout de même sur le sol français…a 170 euros ! son positionnement aurait permis de faire un carton plein dans les ventes de ce début d’été…Mais à plus de 200 euros, ça limite la clientèle surtout sans radiocommande ???

    Perso, j’ai fait un crash test de l’engin et ça s’avère plutôt bon signe : la seule grande faiblesse vient des bras de la coque qui cassent en premier (notamment la jonction avec les moteurs) et avec du gaffeur, ç’est reparti de plus belle…Je vole essentiellement avec la diode bleu grands débattements (mode stagilité apparemment) car en mode agilité full (diode rouge) c’est la gamelle assurée même en étant un bon pilote…

    La voltige est très impressionnante en mode agilité full mais à haute altitude car il est vraiment très (voire)trop sensible aux commandes et le retour à l’équilibre demande du doigté…Bref, j’ai fendu les hélices par de nombreuses chutes mais ça tournait toujours ???…L’autre point faible moins important, c’est la trappe et son support de fermeture qui a tendance à se déboiter ou à casser sur un violent choc…

    Sinon après avoir changé la coque et remis l’électronique, c’était reparti comme au premier jour (et pourtant, je ne suis pas un très bon bricoleur aussi…).

    Il vole par tous les temps et n’est pas sensible au vent (ni à quelques gouttes de pluie d’ailleurs) même dans les bourrasques soutenues bien qu’il faille faire très attention à sa prise de vitesse infernale en vent arrière…Il part comme une fusée et vous ne le voyez plus en quelques secondes !!!

    Il ne lui manque que le FPV intégré pour boucler la boucle…Diodes très efficaces en vol de nuit et bien que sérieusement maltraitée de ma part, l’électronique n’a jamais flanché jusqu’à présent…

    Très Très bon produit comme le 350qx d’ailleurs…

  6. [email protected] non pas de pas de vis, pour mettre un grand angle il faut coller.
    Aussi pour améliorer la portée souder une petite antenne PinWheel.
    Si tu as des bons liens merci. 😉

    Je cherche une bonne lentille grand angle pour la cam pas cher, si quelqu’un connait, merci.

  7. Tu as des cam avec pas de vis … même beaucoup en on.
    La MC900A par example…. Tu prends la lentille chez fpvhobby… et regarde mon JXD 392 en FPV côté résultat.

    Après, j’ai une super camera grand angle à 5g …. avec un VTX+Voltage regulateur+fils, rajoute 4g.

  8. Pour les moteurs brushless du 200QX, ce sont des 3000 kv d’après le Manuel Utilisateur : http://www.horizonhobby.com/pdf/BLH7780-Manual_FR.pdf

    Pour les ESC, il n’y a pas beaucoup d’info si ce n’est qu’il s’agit d’une carte regroupant les ESC des 4 moteurs.
    Mais bon c’est des “p’tits” moteurs léger, fait pour de petites hélices. A mon avis ils ne tirent pas beaucoup plus que 10-12A en pic. (=> ESC 15/20 A ?)

  9. Blade à dû anticiper la faiblesse de la coque : le prix de la coque seule est relativement abordable (on trouve la coque BLH7710 à moins de 20 Euros dans la plupart des magasins en France) 😉

  10. La référence Blade de la carte comprenant ESC est : BLH7709
    (la liste de toutes les références des pièces est dans le manuel 13ème page du manuel FR en PDF)
    Appellation francophone de la carte : ou

  11. L’appellation francophone de la carte ESC a été coupé …
    – Contrôleur 4 en 1, ou
    – Module 4 en 1

  12. Ca fait 3 questions 😉
    – 199,7 grammes en ordre de vol (pas de trains)
    – env 8 minutes
    – le Blade pour les débutants, le Porket pour aller plus loin

  13. Non non justement, “low riding”… C’est pas pareil, il n’y a pas d’idée de compétition. C’est simplement un vol proche du sol, en immersion.
    Et les vols en immersion et proches du sol ne sont pas du tout casse-pipes ! C’est simplement en voulant aller plus vite, plus bas et avec plus d’obstacles que les gamelles arrivent. Mais autrement, avec un Blade 200QX ou une machine avec un contrôleur Naze 32, c’est super stable. Evidemment, il faut avoir pris en main son quadri avant tout. Mais pas tant que ça ! D’ailleurs l’immersion permet de voler sans passer par l’étape “je maîtrise le vol face à moi”…
    Avec un X4 ou un Ladybird, les mouvements rapides et brusques donnent une impression faussée de manque de stabilité. C’est beaucoup beaucoup plus facile avec un Porket (ou tout autre DIY avec un MultiWii) ou un Blade 200QX. Ou une machine à base de Naza… C’est même “trop facile” avec un Naza assisté par GPS !
    Le Low Racing (que je ne connaissais pas), c’est une compétition, je ne fais pas, je n’ai pas d’endroit pour le faire d’ailleurs… 😉

  14. Il y a certainement moyen… Mais ça fait 50€ le support 😉 Ce qui serait cool, c’est qu’une bonne âme récupère les dimensions et crée un modèle 3D pour l’imprimer, histoire d’avoir les accroches du Blade 200QX et de faire un boîtier à façon pour n’importe quel modèle de mini caméra…

  15. Merci pour cet article, Fred.
    Sympa cette vidéo (il manque tout de même la qualité d’une mobius) 😉

    Bravo pour le vol de précision!!

  16. Cet article m’a fait envie et j’ai donc monté moi aussi un petit module FPV sur mon Blade 200QX.

    Et ca fonctionne bien.
    Je suis bien plus lourd que Fred et en plus j’ai gardé la mobius pour l’enregistrement en fullHD , soit 85g en ajout.
    Et bien je garde encore 7min d’autonomie environ et un vol toujours aussi stable.
    tip-top.

    Photos de mon montage sur Helimag…

  17. Pour 50$ pour les processeurs du Blade 200 QX faut pas s’en priver. 😉

    Plus solide, j’espère que le cadre d’origine. 🙂

  18. Bonjour,
    Petite question ouverte…j’ai commandé ce blade sur un site recommandé par hélicomicro et pas de nouvelles depuis un mois… Suis-je le seul chat noir ou d’autres ont eu la même expérience?
    Merci

  19. Salut ça m’embête de les citer car j’espère avoir de leur nouvelles mais 1 mois pour un produit en stock c’est pas sérieux…je vous tiendrai au courant en cas de litige…
    Merci et bonne soirée

  20. Excellent !
    La caméra du kit 600 est beaucoup plus petite. Je suppose qu’elle est encore plus facile à transposer à l’intérieur, avec un peu de bidouille…
    J’imagine qu’il n’y a pas plus de jello ici qu’à un autre endroit, il faut veiller, autant que possible, à isoler la caméra avec une matière capable d’amortir les chocs. De la feutrine, de la mousse. En gros, il faut faire des essais jusqu’à obtenir qqchose de satisfaisant 😎

  21. j’ai pas encore testé le FPV en réel mais je confirme que sur simulateur j’y arrive carrément mieux en FPV qu’en vue normale ^^

  22. Bonjour,
    Je viens de peser le kit fatshark emetteur et camera vendu avec les attitudes SD,il pese 50 g avec l’antenne cloverhalf
    Cela devrait donc convenir!!
    Qu’en pensez vous?

  23. salut
    j’ai fait mon petit montage avec le kit 600 et ça marche très bien mais j’aimerai faire mieux….

    J’ai donc acheter cet émetteur
    http://www.banggood.com/fr/Skyzone-TS5823-5_8G-200mW-32CH-AV-Transmitter-Module-p-922418.html
    qui sera alimenter par un ce câble en utilisant la lipo du blade
    http://www.banggood.com/fr/JST-Plugs-2-Male-1-Female-3-Plugs-Connector-p-77544.html

    et le tout connecter à ma keychain #16 v2

    Mais voilà ça ne fonctionne pas….. Pourquoi ???

    L’émetteur est bien alimenter par le fil rouge et noir au quel j’ai mis une prise rouge qui va bien sur la lipo du blade / Ca fonctionne 🙂

    Ensuite j’ai “relié le fil jaune (vidéo in) de l’émetteur au fil blanc (video out) de la keychain et fil vert (gnd) au fil noir (gnd) de la
    keychain, quand au fil bleu (audio) je laissé libre….
    Aucune image sur mon écran (rc305) ou lunette skyzone ):

    En gros comment relier la keychain à l’émetteur ts 5823 ?

    d’avance merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.