Photos et pigeons

19
443
neubronner-01
Le Dr Julius Neubronner, un pigeon et son appareil photo, en 1914

Un peu d’histoire ? Les photos aériennes depuis un petit engin volant, ça ne date pas d’hier. Ni d’avant-hier, d’ailleurs. Non, les premiers essais ont été conduits en… 1908 ! A l’époque où les hélicoptères faisaient leurs débuts, à s’élever de quelques centimètres du sol seulement, le Dr Julius Neubronner a présenté son système de photos aériennes monté sur… des pigeons ! Préparateur en pharmacie, né en 1852, cet inventeur allemand s’est passionné pour la photographie et plus tard pour les films. Il a eu l’idée de fixer un appareil photo miniaturisé, avec des sangles, sur un pigeon. Un mécanisme de déclenchement automatisé faisait le reste pour prendre une photo (et une seule par vol).

Temps presque réel !

frankfurt-01
Vue du château-hôtel Schloss Friedrichshof à Kronberg, en Allemagne, en 1908 (maintenant Schlosshotel Kronberg).

L’invention a été présentée à l’exposition internationale de Dresde, en Allemagne, en 1908, puis à Francfort, en enfin à l’exposition internationale de Paris en 1909 qui s’est tenue dans le Grand Palais – dont la vedette était l’avion Blériot XI qui venait de traverser la Manche. Le Dr Neubronner était parvenu à dresser les pigeons pour revenir rapidement à leur point de départ (le RTH avant l’heure), à développer les clichés (l’imprimante photo autonome avant l’heure) pour produire des cartes postales vendues sur place. Evidemment, la plupart des photos étaient inutilisables. Il reste quelques rares clichés datés de 1908, pris au-dessus de Francfort en Allemagne… L’appareil photo pesait entre 30 et 75 grammes selon le modèle. Il en a imaginé 5 : un à double objectif dans des directions opposées, un à double objectif dans la même direction pour une vue stéréoscopique (3D), un capable de prendre plusieurs photos à la suite avec un système d’air comprimé, un à soufflet rétractable. L’inventeur est mort en 1932 avant d’avoir pu réaliser un dernier modèle, panoramique avec une lentille prévue pour pivoter à 180°.

Et la suite…

neubronner-02
Pigeon équipé de sa caméra, probablement durant la première guerre mondiale

La technique du Dr Julius Neubronner a été utilisée par les militaires pendant la première guerre mondiale, aussi bien du côté allemand que du côté français. Les pigeons étaient entraînés pour partir à une centaine de kilomètres, entre 50 et 100 mètres de hauteur, et revenir. La méthode, peu efficace, a été améliorée dans les années 1930 par Christian Adriana Michel, un horloger suisse, pour filmer en 16mm. Dans les années 1970 1980, la CIA américaine a utilisé 70 pigeons équipés de caméras fabriquées par Rolf Oberlaender (la caméra Gopro avant l’heure). Notez que Carl Neubronner (1896 – 1997), le fils de Julius, a repris la société créée par son père. Il s’est illustré comme l’un des pionniers des fusées ! La société, qui produit des adhésifs, existe toujours ! (son site web se trouve ici).

D’autres photos

Photographie d’un harnais pour pigeon avec un appareil photo à deux lentilles, en 1909
Photographie d’un harnais pour pigeon avec un appareil photo à deux lentilles, en 1909
Vue de Francfort, en Allemagne, en 1908
Vue de Francfort, en Allemagne, en 1908
Vue de Francfort, en Allemagne, en 1908
Vue de Francfort, en Allemagne, en 1908
Une chambre noire mobile pour le développement de photo combinée à un pigeonnier, présentée en 1909
Une chambre noire mobile pour le développement de photos, combinée à un pigeonnier, présentée en 1909
Dessins illustrant un brevet déposé par le Dr Julius Neubronner en 1907
Dessins illustrant un brevet déposé par le Dr Julius Neubronner en 1907

19 COMMENTAIRES

  1. Imaginez un peu la tête de ce Julius devant notre matériel!
    C’est quand même incroyable cet article, à cette époque il fallait oser vouloir envoyer dans le ciel du matériel photographique hors de prix et, j’imagine, quasi introuvable!

  2. C est ce qui fait qu on ne s ennuie jamais en venant tous les jours sur helicomicro, racraichissant et sympa, merci. Fred

  3. Très intéressant, merci Fred.
    J’ai pas pu m’empêcher de rire en lisant le “RTH avant l’heure” 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.