JXD 392, le test

43
622

DSC_0070a-600Nous avions testé le modèle 388 de JXD, un mini quadricoptère concurrent du Ladybird de Walkera et du X4 de Hubsan. Voici maintenant le JXD 392, la version avec caméra du 388. Comment se comporte-t-il en vol ? Que vaut la caméra ? Les réponses sont dans cette chronique. Notez que cet appareil nous a été envoyé par la boutique en ligne HobbyGaGa. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que le test a été influencé par ce prêt…

Tour du propriétaire

Le JXD 392 affiche exactement les mêmes dimensions que son petit frère le 388. A l’évidence, la structure est la même, tout comme les hélices et le dos du canopy. Dsc_0055-600Il s’inscrit donc dans un carré de 10 x 10 cm (hors hélices). Les bras des moteurs, habillés d’une sorte de soufflet – qui n’en est pas un puisqu’il s’agit de plastique solide – sont inclinés, de telle manière qu’ils surélèvent le corps de l’appareil. Le modèle que nous avons essayé est peint d’un rouge métallisé du plus bel effet, beaucoup plus réussi que le jaune du 388. Le dessous du canopy change par rapport à l’ancien modèle. A l’avant figure l’objectif de la caméra. Sur le côté droit, on trouve un interrupteur on/off. Sur le côté gauche apparait une trappe destinée à accueillir une carte mémoire de type microSD. Le tout semble assez massif, notamment avec les structures en cercle sous les moteurs. Le verdict de la balance est le suivant : l’appareil pèse 41,9 grammes sans sa batterie, 52,3 avec. Ces chiffres sont à comparer aux 31,2 et 39,6 grammes du JXD 388 sans et avec batterie. Le JXD 392 est donc plus lourd de presque 10 grammes. Un handicap en prévision ?

Avant de décoller (1)

Dsc_0080-600Il faut procéder à la recharge de la batterie, une Lipo de 3,7V 380 mAh 20C. Elle est fournie avec un chargeur USB sous forme de câble à brancher sur un ordinateur ou un chargeur pour mobile. Il faut environ 50 minutes pour obtenir une charge complète. La batterie se trouve dans une trappe. Rien à voir avec le précédent modèle, qui était affublé d’une trappe sous le canopy. Elle n’était pas facile à ouvrir et il n’était pas possible d’y faire entrer une batterie plus longue que celle fournie avec l’appareil. JXD a revu sa copie avec le 392 : la trappe se trouve à l’arrière de l’appareil, protégée par une languette de plastique. Pas facile à ouvrir, d’ailleurs, cette languette, il faut des ongles un peu longs pour réussir à la tirer. A vrai dire, nous l’avons cassée au bout de quelques vols : le mécanisme de charnière sur le côté droit a lâché. C’est grave, docteur ? Pas du tout : la batterie tient parfaitement bien à l’intérieur, maintenue par le caoutchouc des câbles d’alimentation. Notez que vous pouvez laisser la batterie dans sa trappe pour la recharger. Ou bien la sortir pour la remplacer par une autre si vous êtes pressé de redécoller !

Avant de décoller (2)

Dsc_0047-600Il faut insérer des piles (4 x AA) dans la radiocommande, un modèle qui fonctionne en 2,4 GHz jusqu’à une distance, dixit JXD, de 50 mètres. Elle existe en mode 1 (gaz à droite) ou 2 (gaz à gauche) – attention, le mode est figé, vous ne pouvez pas le changer, il faut donc faire le bon choix à l’achat. Celle qui a été fournie avec notre appareil était une mode 2. Sachant que je suis incapable de voler correctement en mode 2, j’ai utilisé pour ce test une radiocommande WLtoys en mode 1, qui s’est révélée compatible avec le JXD 392. Placez une carte mémoire microSD dans la fente sur le côté de l’appareil. Pour mettre l’appareil en route, allumez la radio, manette des gaz vers le bas. Vérifiez que la batterie du quadricoptère est branchée, refermez la trappe, passez l’interrupteur de côté sur On, et posez l’appareil sur le sol, à plat. Poussez la manette des gaz à fond, puis à nouveau vers le bas. Les diodes du JXD 392 (deux blanches à l’avant, deux bleues à l’arrière) clignotent et il bippe : l’appareil est prêt à décoller !

Premier vol

Dsc_0119-600Poussez les gaz, l’appareil décolle assez franchement, mais sans nervosité. Il dérive un peu sur le côté droit et vers l’avant – rien de grave, il suffit de pousser un peu les trims dans les directions opposées pour contrer ces glissades parasites. On obtient en quelques secondes un beau vol stationnaire. On peut tout de suite se risquer à évoluer un peu : l’appareil répond bien, mais très doucement. La rotation sur lui-même se révèle particulièrement lente. Le tout est assez rassurant pour débuter, puisque le JXD 392 vous évite de partir sur des embardées incontrôlables. Par défaut, les débattements (réglages des commandes) sont à 40 % 30%.

Envie de pousser un peu la bestiole ?

Dsc_0105-600Le bouton Speed, en haut à gauche de la radiocommande, permet de passer à des débattements de 60 %. Le quadricoptère est un peu plus nerveux, plus réactif aussi, parfait pour se risquer à accélérer un peu. Une nouvelle pression et les débattements passent à 80 %. L’engin devient nerveux, avec une rotation sur lui-même assez rapide. Une dernière pression force les débattements à 100 % : l’engin est au top de sa forme, et vous devrez veiller à le piloter avec précaution. Dans le mode 100 %, si vous appuyez sur le bouton Turn et que vous poussez les joysticks à fond vers l’avant, l’arrière, la droite ou la gauche, le JXD 392 se lance dans une pirouette rapide dans la direction correspondante, effectuant un tonneau ou un looping. Vous n’avez rien de spécial à faire, la manœuvre est automatique et l’appareil se rétablit tout seul. Vous pouvez réaliser les figures dans un espace très réduit : moins de 40 cm de hauteur ! La voltige du paresseux, en quelque sorte, d’autant qu’il prend tout seul un peu d’altitude avant d’initier l’acrobatie. Oui, mais c’est parfait pour épater la galerie !

Edit : pourquoi ces mentions barrées concernant les débattements de la radiocommande ? Parce que ce sont ceux proposés par une radiocommande WLtoys. Sur celle du JXD 392, ils sont de 30, 60 et 100 %.

Prévu pour l’intérieur ?

Dsc_0068-600Oui… Vu sa taille, le JXD 392 a été pensé pour voler en intérieur. Mais, c’est une excellente surprise, il se débrouille particulièrement bien en extérieur. Il doit sans doute cette stabilité à son poids assez lourd, qui lui permet de se maintenant même avec un vent assez soutenu. Pas une tempête, bien sûr, mais des rafales qui mettraient un Ladybird ou un Blade 180QX en sérieuse difficulté. En intérieur, vous êtes cantonné à des vols très pépères, stabilisés, ou hyper nerveux (en mode 80 %) si vous voulez pratiquer des virages ultra serrés. Mais le crash vous guette. Le JXD 392 se révèle plus intéressant en extérieur, autorisant des prises de vitesse impressionnantes. Il monte vite, plonge tout aussi rapidement. L’autonomie ? Elle est très proche de celle du JXD 388 : nous avons volé 5 minutes et 30 secondes, avec l’enregistrement vidéo en marche. C’est assez peu. Un encouragement à acheter d’autres batteries pour profiter plus longtemps de l’appareil. Notez que nous l’avons essayé avec des batteries de 500 mAh : la durée de vol passe à 6 minutes et 20 secondes. Ces batteries de plus grande capacité sont aussi plus longues. Ce n’est pas un souci, elles dépassent de quelques millimètres de la trappe, mais restent fermement maintenues, y compris en cas de crash.

Jean-Luc Godard et la nouvelle vague

Dsc_0070-600Envie de devenir un maître de la prise de vues aérienne ? C’est l’argument majeur de ce modèle : il est capable de prendre des photos et des vidéos en vol. Pour déclencher une photo, il suffit d’appuyer sur le bouton en haut à droite de la radiocommande. Les diodes clignotent, témoignant de la prise de vue. Pour lancer une vidéo, il faut appuyer sur la touche… vidéo de la radio. Idem, les diodes clignotent pour montrer que l’ordre a été compris par le quadricoptère. Comment sait-on, en vol, que la vidéo est en train d’être enregistrée ? Réponse : on ne le sait pas. Il faut avoir l’appareil en main et le retourner pour voir que la diode sous la canopy est passée du bleu au rouge. Bref, pour être certain d’avoir un film à l’arrivée, démarrez l’enregistrement avant le décollage et vérifiez l’état de la diode.

Que valent photos et vidéos ?

Dsc_0101-600La résolution des photos, 1280 x 960 pixels, est en théorie suffisante. Seulement voilà, à l’évidence, il s’agit d’une taille obtenue par interpolation. Le résultat est très pixellisé. Un peu trop, d’ailleurs. Combiné avec des vibrations parasites, il s’apparente à un tableau impressionniste – un faux, s’entend, obtenu avec un filtre Photoshop… Oublions les photos, ce n’est pas le fort du JXD 392. Les vidéos sont plus réussies, malgré la faible résolution : 640 x 480 pixels. Etonnamment, elles respectent plutôt bien les couleurs. En intérieur, elles sont assez réussies si vous parvenez à piloter avec souplesse. En extérieur, le moindre souffle de vent les rend très instables. Mais aussi très amusantes à réaliser, ne boudons pas notre plaisir. Le principal défaut de cette caméra embarquée ? Elle est orientée vers le bas, beaucoup trop à notre goût, avec un angle proche de 45°. Cela signifie que vous ne filmez que le sol si vous volez bas. Vous ne verrez presque jamais la ligne d’horizon sur vos vidéos, à moins de reculer brusquement ! C’est parfait pour survoler le toit de votre maison, mais il faut prendre beaucoup d’altitude pour espérer filmer la cime des arbres. Peut-on régler l’angle de la caméra ? Ce n’est pas prévu, mais les bidouilleurs doués sauront sans doute remédier au problème. Notez que le son est enregistré par la caméra. On aime ou on n’aime pas le doux bruit des moteurs hurlants, mais la piste sonore a le mérite d’exister…

PICT0041 PICT0015 PICT0006 PICT0044

Mais alors…

Dsc_0086-600Puisque le JXD 392 conserve une jolie pêche et une nervosité impressionnante (en modes de débattements 80 et 100 %), tout en embarquant une caméra, avec un petit embonpoint, les moteurs ont-ils été changés par rapport au JXD 388 ? Difficile de répondre à la question, nous n’avons plus ce modèle sous la main pour vérifier. Peu importe, à vrai dire, puisque le résultat est très satisfaisant… L’appareil est capable de voler en cercles serrés – il faut avoir choisi les modes 80 % ou 100 % pour obtenir suffisamment d’inclinaison. Avec la radiocommande WLtoys que nous avons utilisée, la compatibilité était totale, y compris pour la prise de vues depuis le bouton en haut à droite. Mais les touches photo et vidéo étaient inversées. Pas grave, il suffit de s’en souvenir. Quid de la résistance de l’appareil aux crashs ? Mis à part la trappe de la batterie qui n’a pas fait long feu, le JXD 392 a supporté des plantages assez sérieux. Nous lui avons par exemple infligé des pirouettes, jusqu’à 6 de suite… qui se sont terminées par un atterrissage totalement involontaire et mal négocié. Mais l’appareil s’en est sorti sans dommages, et à plusieurs reprises. Autre bon point : les hélices se sont déboitées, mais il n’y a aucun souci pour les remettre en place, leur position est notée par des lettres et des chiffres gravés en relief sur les hélices.

Edit : ouvrir le JXD 392 est facile, il suffit de retirer 8 vis. Mais accéder aux composants est une toute autre histoire : l’intérieur est un plat de nouilles (les fils d’alimentation) quasiment inextricable… Refermer la coque est un challenge ! Deux photos (haute résolution) ont été ajoutées pour montrer ce qu’on trouve à l’intérieur de la bestiole.

Faut-il l’acheter ?

Dsc_0045-600Pourquoi pas… Nous avons adoré cette machine, malgré ses trois principaux défauts : la faible autonomie, la résolution vidéo un peu juste et l’angle de la caméra. Pour le reste, la maniabilité du JXD 392 est vraiment sympa, notamment en extérieur, il se débrouille bien mieux que ses concurrents lorsqu’il est confronté à des rafales de vent. Le prix est léger : en version RTF, prête à voler, il coûte moins de 40 €. Moins que son concurrent le X4 H107C de Hubsan… Une bonne surprise !

Le JXD 392 est disponible auprès de la boutique en ligne HobbyGaGa, ici, pour 39,90 € (avec port mais hors taxes). Il est fourni avec sa radiocommande, une batterie et son chargeur, un jeu de 4 hélices de rechange, et un manuel (anglais et chinois).

Les vidéos

Quelques vols du JXD 392 en intérieur, en mode 40 %, puis en modes 80 et 100 % (avec des pirouettes). http://helicomicro.com

Quelques vols filmés en extérieur par jour de vent très soutenu, avec la caméra VGA intégrée. Puis quelques vols en intérieur. On note que les couleurs sont assez bien restituées, mais que la caméra est trop orientée vers le bas.

 

D’autres photos

Dsc_0051-600

Dsc_0053-600

Dsc_0054-600

Dsc_0057-600

Dsc_0061-600

Dsc_0062-600

Dsc_0063-600

Dsc_0065-600

Dsc_0078-600

Dsc_0079-600

Dsc_0085-600

Dsc_0103-600

Dsc_0106-600

Dsc_0109-600

Dsc_0059-600

DSC_0080a-600

Dsc_0091-600

Dsc_0097-600

DSC_0003

DSC_0008

43 COMMENTAIRES

  1. Salut Fred, bon test comme d’hab.

    5m30 avec la camera on, c’est déjà pas mal surtout avec son surpoids par rapport au 388 (lui même en surpoids du 385). J’aurai aimé voir l’intérieur de l’appareil pour voir si c’est une carte fille qui s’occupe de la video. J’avais dans la tête d’enlever la partie video pour plutôt y glisser VTX et camera. Le diametre de l’objectif ?. Il est existe en BNF, je me tete …

  2. Great mon fredou 🙂

    D’ailleurs, je suis sur qu’en ouvrant tu vas pouvoir bidouiller l’angle de prise de vue. Je suis étonné par la relative qualité de la camera VGA. Je m’attendais à du massacre. Bon c’est pas le perou non plus …

    J’apprécie ce genre de quad, c’est la relative bonne portée radio. J’ai fait un petit trou sur mon 388, pour mettre l’antenne de réception verticale. j’ai sans aucun soucis au delà de 100-150m de portée ….

  3. Sympa le gazon sur la Video !
    Nan l’angle est clairement trop vers le bas !!
    (HS : 107D bnf recu + lentille verte = c’est reparti mais piano piano plus question de faire le foufou !)

  4. Franchement pas mal la vidéo , je suis impressionné aussi par la qualité de la caméra, il aurait mis cette cam sur le h107D ça aurait été super !

  5. sympa le mixage entre les vidéos 😉

    Effectivement, la qualité de la caméra est nettement satisfaisante ( à comparer du h107d )
    quand même , on les bichonne les débutants avec des modes intermédiaires pour une formation progressive en douceur 🙂

    Pour éviter le gros effet “jello” lors d’une descente verticale quand le h107 se trouve trop haut, je coupe les gaz et les remets aussitôt à 1 ou 3 sur la radio pour réactiver les hélices pour une descente en douceur :-))

  6. je viens de voir la vidéo, la caméra est en effet beaucoup trop orientée vers le bas.
    Quant à la vitesse de rotation droite-gauche super lente, je ne m’y fait pas pour les vols en intérieur. J’ai encore essayé cette semaine, je préfère de loin le réglage de l’hubsan X4.
    Sur une vidéo youtube, un gars a le même avis que moi pour le vol intérieur mais dit que finalement en extérieur ce n’est pas gênant.

    Il faut croire que cet appareil est plutôt prévu pour voler en extérieur ou dans de grands espaces intérieurs.

  7. Il faudrait plutot comparer avec celle du 107C car si j’ai bien compris il n’y a pas de retour Video sur celui ci

  8. salut qu’entends tu par “remettre les gaz à 1 ou 3” ?
    (j’ai le meme pb quand je desdends ca vibre dans tous les sens)
    merci a+

  9. Bonjour à tous,

    Le test est parfaitement impartial, comme d’habitude.

    Concernant Hobygaga, je ne sais pas s’il vont diminuer le prix, par contre au niveau service ils sont très bien. J’en suis à ma troisième commande chez eux (je suis en attente d’un walkera master CP…) et rien à dire. Ils répondent aux questions, répondent aux remarques par mail et m’on même envoyé des batteries gratuites car celles reçues avec mon V911 étaient tordues…

    Cette boutique inspire la confiance.

    Bonne journée.

    Manu

  10. Les hélices du h107c commencent à tourner quand je mets doucement les gaz , l’affichage sur l’écran indique la valeur 3, Je n’ais pas essayé avec des valeurs plus grande.
    Une fois en l’air et que l’appareil est redescendu (ça va plutôt vite)ou je voulais, je repousse les gaz à fond , comptez au moins 3/5 mètres avant qu’il redevienne stabilisé fixe…
    Bien entendu, cette méthode vide plus vite les batteries.

  11. je trouve qu’il aurait été intéressant de le comparer à la 1ere version équipée de camera du hubsan x4, tant en qualité de vidéo qu’en capacités de vol…

    et je trouve super dommage de l’avoir testé avec une radio qui n’est pas vendue avec…

  12. C’est vrai, mais ce n’était pas un comparatif, juste une chronique. Je reverrai le “guide de Noël” en incluant les nouvelles machines…

    Pour la radio, tu as raison, et j’ai d’ailleurs apporté des corrections. Mais il n’y a rien à faire, je ne suis pas en mesure de piloter correctement avec une radio en mode 2, et il n’y avait que ça de dispo… Donc j’ai préféré faire quelques vols avec la radio d’origine pour voir comment il réagissait, puis passer sur ma radio habituelle pour terminer la chronique et faire quelques vidéos sans tout casser…

  13. pour des cas comme ça tu pourrais éventuellement sous-traiter les tests, non ? il doit bien y avoir un pilote ayant l’habitude de voler en mode2 en qui t’as confiance dans ton entourage… après l’intérêt c’est juste de voir la portée de la radio et de voir s’il y a ou pas des coupures dans la transmission, à la limite il suffirait d’user 2 batteries à voler bêtement en rond en extérieur…

    concernant la comparaison avec le x4, c’est là qu’on se rend compte que dans cette jungle où de nouveaux modèles sortent en continu on gagnerait a avoir une notation en fonction de plusieurs paramètres, après je dis ça je dis rien, c’est peut être le cas dans la version magazine…

  14. il faudra que je retente mais j’ai le souvenir d’avoir testé à 100% et ça fusait en effet pour haut/bas/avant/arriere/droite/gauche mais les rotations restaient lente.

    Mon élément de comparaison, c’est mon X4. Je le trouve hyper équilibré dans ses gains mais si ça se trouve, c’est lui qui est bien trop rapide pour les rotations.

  15. J’ai les deux radios en mode 2 (JXD 388 et WLtoys v272, tous deux en RTF), je n’ai pas ressenti de différence entre les deux radios, le drone se comportait de la même manière.

    Mais comme tu le dis, j’ai volé vite fait en intérieur, je n’ai pas testé la porté ni les pertes de connexion. (j’avais prévu ce genre de tests avec un V212 que banggood tarde à m’envoyer car pas en stock depuis 2 mois)

  16. Pourtant la radio du JXD388 malgré son look plastique a meilleure presse car elle n’a pas les points morts comme celles des WLtoys. Je dis ca mais j’en sais pas plus, je pilote tous ces drones depuis longtemps avec ma devo ….. 🙂

  17. Même avec des radios mode 2, en intérieur, je fais plusieurs batteries (ça m’entraine :)). Je suppose que ça me permet de me rendre compte de coupures de transmission dans cet usage. Avec WLtoys, je n’en ai pas expérimenté, même avec de précédents modèles. Les coupures ne me sont arrivées qu’en extérieur…

    Oui, je pourrais sous-traiter les tests. Mais si tout le monde est partant pour tester, c’est déjà moins simple de trouver des candidats à l’écriture + la photo + la vidéo… 😉

    Je ne me lance pas dans la notation, il me faudrait un équipement électronique pour faire ça sérieusement… Je le réserve aux “guides”, qui ont valeur de panorama, pas de tests scientifiques… D’ailleurs je ne teste pas tous les modèles, par manque de budget. Heureusement, d’ailleurs, je pense, parce que ça deviendrait une routine, et donc lassant…

  18. L’avantage du X4, c’est que tu peux gérer les débattements… Quand je vole pour moi (et pas pour tester), je n’utilise pas les valeurs par défaut. Je suppose que la plupart des utilisateurs volent avec les valeurs par défaut… parce qu’ils ne savent pas qu’on peut les modifier, tout simplement.

  19. ca serait bien en effet de reprendre le “guide de noel”
    perso ca m’a énormément aider !
    limite le mettre toujours en Top page ca serait sympa aussi pour les petits nouveaux qui se posent des questions.
    Quitte à l’étayer un peu de temps en temps.
    Mais j’imagine gros boulot en perspective et tu n’as que 2 mains ^^

  20. je l’ai commande chez bangood il ya plus de 2 semaines , jen peut plus d’attendre…. surtout que aucun mail comme quoi ma commande prise en compte…et expediee..
    je pense qu’il est mieux concu que le h107 .
    pour changer les moteurs plus simple visiblement pas besoin de declipser , puis l’activation de la camera a partir de la radio et les pirouettes automatiques… sa doit etre top.
    reste a savoir si il grimpe aussi haut que le h107 led que j’ai.

  21. Pour changer les moteurs, ça risque d’être coton, c’est un sacré souk à l’intérieur et c’est atelier micro soudures pour tous 😉
    J’ai rajouté deux photos de l’intérieur en fin de la galerie photo…

  22. pas plus coton que le h107 je pense.
    pour ma part sur mon h107 j’avait mit un gros shock a un moteur il ne fonctionnais plus et en fait n’etait pas foutu car fonctionnait a nouveau avec l’astuce de la pince. mais en le demontant j’avais arache les fils et je l’avais grille en le brraranchant direct a la batterie pour tester le truk de la pine. du coup jetait bon pour en mettre un neuf, un peut chiant a souder mais de puis c ‘est la troisieme fois que je sauve le mm moteur en ecrasant le bas avec une pince. icreuvable !

  23. Oui oui, par rapport au H107, c’est très proche, tu as raison. J’avais le Ladybird en tête, qui a des fiches au bout des fils des moteurs. Plus cher à l’achat mais du coup ça se branche sans être armé d’un fer…

  24. pour info je viens de regler le probleme de l’angle de la camera ! c’est top ! jai une photo pour prouver mais je ne sais pas la poster. il suffit de demonter l’ensemble et avec une pince coupante couper la languette en plastique qui viens s’appuyer sur l’objectif de la cam et de couper un petit morceau de plastique derriere pour reculer de 2mm l’objectif et le metre droit. pour finir un point de colle a chaud et c nikel ! jai fait des essais chez moi cela filme droit plus le sol comme avant.

  25. pour ce qui est de la version BNF elle y est deja sur banggood pour une vingtaine d’euros. je n’ai pas de compte rc group donc pour la photo c’est rate de tt facon c’edt juste une photo prise avec mon tel de l’exterieur de l’apareil ou l’on voit bien. que l’objectif na plus la mm inclinaison et reste tj dans le mm trou.Pour ce qui est du 388 je ne l’ai pas , jai juste le h107 led et le jxd392. Mais de ce que j’ai pu voir sur le net je suis presque sur que les moteurs sont identiques soit un poil plus gros que ceux du h107.J’aimerai connaitre la ref pour si besoin de commander un jour pas me planter et prendre les petits du h107. youtube je sais pas faire et pour l’instant les videos n’ont pas d’interet. mais l’orientation de l’ojectif est enfin. normale.

  26. Bonjour,

    Je viens de l’acheter après avoir lu votre évaluation et je suis un peu déçu: le joystick de la direction a une énorme zone morte (30 degrés on dirait), difficile à piloter autrement qu’avec des gros à-coups des manettes. (En revenant sur le site j’ai vu que vous l’avez testé avec une autre télécommande – votre test est un peu incomplet !). Ils ont dû monter un joystick de jeu vidéo… Je me demande si on peut arranger ça, j’imagine que ce serait difficile de remplacer les potentiomètres dans ce genre de télécommande mais il y a peut-être des astuces que je ne connais pas ?

  27. @ Paul : Désolé, j’ai été obligé de switcher sur une radio que je maitrisais pour le test. Mais je n’ai pas le souvenir qu’il y ait un tel trou… Je me demande si ce n’est pas un défaut… Malheureusement je ne l’ai plus pour réessayer.

  28. Bonjour
    mon fils a eu en cadeau un jxd max 396 et maintenant cherche un mini drone pour également voler dans la maison.
    la radiocommande à l’air totalement la même que celle du 392 même aspect même boutons même écran LCD avec éxactement le même affichage, tout pareil.
    Y a t il une chance que ce soit compatible et qu on puisse prendre un drone en BNF comme le 392 ?
    y a t il un moyen de le savoir?
    merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.