Space Q4, le test

64
1915

Dsc_0126a-600Ce quadricoptère de taille moyenne est sans doute le premier prévu pour accueillir de multiples accessoires sous son « ventre ». Une caméra, un treuil, un lance-roquettes, un pistolet à eau, un canon à bulles… La cible est clairement identifiée : le Space Q4 est destiné aux enfants… Notez que cet appareil nous a été prêté par la boutique Net Loisirs. Comme toujours lorsque nous n’achetons pas les appareils que nous testons, n’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous pensez que cela a influencé notre jugement…

Tour du propriétaire

Le Space Q4 ne vous semble pas inconnu ? C’est normal : son canopy est la copie conforme – mais à taille réduite – de celle du quadricoptère Hoten X de Walkera. Sont-ils proposés par la même marque ? Pas du tout : le Space Q4 est en fait un V959 du fabricant chinois WLtoys. Le canopy est le seul point commun avec le Hoten X, un appareil plus grand et plus puissant avec ses moteurs Brushless. Dsc_0135-600Le Space Q4, lui, adopte le gabarit du Blade mQX de Horizon Hobby, ou du récent Blade 180QX. Ses dimensions ? Sans ses hélices, il tient dans un carré de 18,5 cm de côté. La hauteur, train d’atterrissage compris, est de 8,5 cm. Le diamètre des quatre hélices est de 14,5 cm. Son poids, sans sa batterie ni aucun accessoire, est de 74,6 grammes. Comptez 14,7 grammes supplémentaires pour la batterie : l’appareil pèse 89,3 grammes au décollage. Les moteurs sont de type Brushed, ils animent les hélices par l’entremise d’un engrenage. Comme souvent sur ce type de moteurs, les fils d’alimentation sont apparents et, malheureusement, risquent d’être arrachés. Les hélices sont exactement les mêmes que celles des Blade mQX et 180QX. Un train d’atterrissage a été ajouté à la structure, pour surélever l’ensemble de l’appareil. C’était nécessaire ? Non dans la mesure où les plots de chaque moteur jouent bien leur rôle de pieds. Mais les accessoires viennent se loger sous la trappe de la batterie : ils toucheraient le sol sans ce train d’atterrissage. Nous l’avons vu, le canopy est une réduction exacte de celui du Hoten X (d’une marque concurrente). La copie va jusqu’à l’intégration de LEDs : deux blanches à l’avant, deux rouges à l’arrière.

A l’intérieur ?

Dsc_0158-600Le canopy est facile à retirer, un tout petit peu trop, d’ailleurs, puisque les encoches qui le maintiennent sur les bras ne sont pas très efficaces. Mais ne tirez pas trop fort lorsque vous ôtez ce canopy : il y a du monde là-dessous ! Des fils d’alimentation partent vers les 4 moteurs, d’autres vers les 4 diodes. Des connecteurs libellés « light » sont encore libres. Mais le plus intéressant, ce sont les connecteurs qui indiquent « video camera », « missile », « sprayer », « hoist ». Ce sont eux qui vont accueillir les prises des accessoires à rajouter ! Etonnamment, ce n’est pas un seul connecteur prévu pour tous les types d’accessoires, mais plusieurs différents (à 3 ou 4 broches). A l’évidence, les ingénieurs en charge de la conception de l’appareil se sont simplifiés la vie… Les noms mentionnés sur les deux premiers connecteurs sont faciles à comprendre : ils permettent de brancher une caméra et un lance-missile. Le troisième est prévu pour un canon à eau ou à bulles. Le quatrième est destiné à piloter un treuil (« hoist » signifie palan dans la langue de Daniel Guichard).

Avant de décoller

Il faut placer des piles dans la radiocommande 2,4 GHz. Une gourmande, puisqu’elle en veut 6 au format AA. Outre les joysticks et leurs touches de trim, la radio offre un écran LCD de contrôle, 6 touches autour de l’écran et 2 touches sur le haut. La batterie du Space Q4 est une 3,7V 500 mAh avec connecteur JST rouge. Dsc_0117-600Le même format que celle du Blade mQX et du 180QX ! Dans la boîte, on trouve aussi un chargeur secteur : il faut 1 heure et 30 minutes pour atteindre la pleine charge. Allumez la radiocommande, branchez la batterie. Les diodes du Space Q4 s’allument de manière fixe, puis s’éteignent. Attendez quelques secondes : l’appareil est prêt à décoller.

Premier vol

Poussez les gaz, l’appareil décolle de manière franche et nerveuse. Il faut être doux sur la manette des gaz, sous peine de se retrouver collé au plafond en un instant. Le stationnaire est très correct, avec un peu de dérive qui se corrige vite avec les trims. Vous pouvez ensuite vous lancer dans des manœuvres simples, des virages par exemple. Par défaut, vous êtes en mode « 40 % ». Les commandes sont douces, même si vous maniez les joysticks de manière un peu brutale : parfait pour assurer un vol au ralenti et mettre les débutants en confiance. Avec les touches en bordure d’écran, vous pouvez corser un peu les choses. Les modes « 60 % » et « 80 % » permettent un pilotage plus agressif, que vous dosez en fonction de votre maîtrise du vol. Dsc_0099-600La stabilité reste très correcte, mais sachez que l’électronique de bord ne parvient pas toujours à remettre l’appareil à plat, notamment lorsque vous prenez à la fois de la vitesse et de l’inclinaison.

Anticipez !

Avec un peu de pratique, vous pourrez redresser la situation. Mais à une condition : avoir suffisamment l’appareil en mains pour anticiper efficacement ses mouvements. Un exemple ? En mode « 60 % » et même « 80 % », poussez la manette pour avancer, puis dans l’autre sens pour reculer. La bascule n’est pas immédiate, ce qui fait que le Space Q4 continue un peu sur sa trajectoire. Attention si les murs sont proches, il faut vraiment doser cette inertie… En mode « 100 % », vous avez dans les mains un quadricoptère puissant et capable de faire des tonneaux et loopings sur pression d’une seule touche (celle en haut à gauche) – attention il faut prévoir de la place, ces acrobaties se pratiquent exclusivement en extérieur (ou en gymnase) pour les premières fois. Notez que l’inertie évoquée plus haut est également présente dans ce mode. Au final, le pilotage du Space Q4 est agréable, mais moins toutefois que celui du Blade 180QX.

Accessoire photo et vidéo

Dsc_0156-600Nous avons essayé un modèle de Space Q4 livré avec une mini-caméra. Un poids plume puisqu’elle ne pèse pas plus de 8,5 grammes avec une carte mémoire microSD à l’intérieur. Pour l’installer (si ce n’est pas déjà fait), il suffit de retirer le canopy, de brancher la petite prise dans le connecteur « video camera » – la position des pins joue le rôle de détrompeur pour éviter un branchement à l’envers. Ensuite, il ne reste plus qu’à clipser la caméra sous la trappe de la batterie. C’est facile, mais un peu trop : la caméra ne reste pas toujours bien en place, notamment en cas de fortes secousses ou d’un choc. La caméra est alimentée par la batterie intégrée du Space Q4, et vous la pilotez à distance, depuis la radiocommande. Sous la caméra se trouve une diode. Verte, la caméra est en attente (et alimentée). Lorsqu’elle clignote en rouge, elle prend une photo ou shoote une vidéo. Comment déclencher la prise de vues ? Appuyez sur le bouton en haut à droite pour démarrer l’enregistrement d’une vidéo. Dsc_0132-600Appuyez de nouveau pour l’arrêter. Facile et efficace ! La prise de vues est plus délicate : c’est le bouton en bas à droite, près de l’écran, qui la pilote. Autant le bouton qui gère la vidéo peut être touché avec l’index sans lâcher les joysticks, autant la position du bouton photo nécessite l’usage d’un pouce, qui doit donc abandonner le joystick de droite. Ce n’est pas pratique du tout pendant le vol !

Le résultat des prises de vues ?

La caméra prend des photos dans une résolution de 1280 x 960 pixels, au format 4/3. Les clichés sont décevants : la compression gomme les détails et crée des effets d’escaliers sur les lignes droites. Mais les couleurs, elles, se trouvent plutôt bien respectées. Les vidéos sont plus réussies ! Et pourtant la résolution n’est que de 640 x 480 pixels. On est loin de la HD, et la compression reste forte, avec les mêmes effets négatifs sur l’image, mais l’animation permet de les oublier. La caméra se débrouille d’ailleurs pour produire des vidéos fluides, à 30 images par seconde (et sans saccades). Si vous pilotez en intérieur, la stabilité du Space Q4 permet d’obtenir de petits films dépourvus de vibrations. En extérieur, le vol est moins stable, forcément, et les vidéos sont plus agitées. Mais le résultat donne satisfaction, il est bien meilleur que celui qu’on obtient avec la caméra du Blade 180QX (qui pourtant est en HD). Les vidéos sont sonorisées en mono.

PICT0012  PICT0024

Les autres accessoires ?

C’est tout l’intérêt de ce Space Q4 : il permet de voler avec différents accessoires. Attention, chacun son tour, vous ne pouvez pas les cumuler. Nous avons essayé le lance-roquettes. Il prend la forme d’un machine-gun en plastique, qui pèse 9,2 grammes. Dans la boîte sont fournies 11 roquettes en plastique rouge de 4,3 cm de longueur. Le lance-roquettes en accueille 6 à la fois, pour un poids de 1,3 gramme. Au décollage, on est donc à 10,5 grammes de charge. Aucun souci pour le Space Q4, qui décolle comme si de rien n’était. Dsc_0162-600Le look est sympa, avec un faux barillet rotatif dans lequel on insère les roquettes. Faux barillet certes, mais vous pouvez lancer les roquettes une par une, comme s’il s’agissait d’une mitrailleuse. Elle a d’ailleurs un petit air de famille avec la Old Painless… Rappelez-vous, cette arme que l’on voyait à l’action dans la forêt, dans le film Predator. Il suffit pour cela d’appuyer sur le bouton en haut à gauche. Pas de recul, le Space Q4 ne bouge pas d’un poil quand il crache ses roquettes. Un conseil : laissez le chat et le chien tranquilles, allez plutôt canarder l’oncle bourru, en traître, pendant sa sieste postprandiale, c’est beaucoup plus amusant. Avec un peu d’entraînement, vous parviendrez à viser juste. Mais si votre truc, ce n’est pas la précision, vous pouvez balancer les 6 roquettes d’un seul coup avec la touche en bas à droite de l’écran. Mais la punition est la même que pour le déclenchement de photos : il faut lâcher un joystick. Nous avons aussi essayé le canon à bulles. Il s’agit d’une pompe animée par un petit moteur, couplée à un ventilateur, qui envoie des bulles de savon. Il faut tout d’abord remplir un petit réservoir de liquide savonneux (un tube entier est fourni). Le résultat est amusant, d’autant que les bulles sont propulsées vers le bas par les hélices en rotation. Sont également disponibles, mais nous ne les avons pas testés, un canon lanceur d’eau (parfait pour l’été) et un grappin. Ce dernier est idéal pour pratiquer des vols stationnaires de précision.

Remarques complémentaires

Les diodes du Space Q4 sont éteintes par défaut. Pour les allumer, il suffit d’appuyer sur le bouton du milieu à droite de l’écran. Elles révèlent très lumineuses, bien pratiques pour déterminer le sens dans lequel se trouve l’appareil quand il fait sombre. Leur impact sur l’autonomie est négligeable. L’autonomie, justement, est de 8 minutes tout pile avec la caméra installée et en fonctionnement. Dsc_0115-600Cette autonomie se révèle correcte ! Sans caméra, le vol atteint presque 10 minutes. Il est de 8 minutes et 45 secondes avec le lance-roquettes (la mesure semble précise, mais elle ne l’est pas vraiment : il faut se poser à chaque rechargement de la mitrailleuse et interrompre le chronomètre à chaque fois). Le canon à bulles est plus gourmand en énergie : la durée de vol tombe à 6 minutes et 30 secondes. Le Space Q4 est-il en mesure de porter une caméra Keychain de type 808 #16 ? Oui. Le résultat est d’ailleurs plutôt convainquant. Il décolle aussi avec la caméra Mobius sous la trappe de la batterie. Mais il est difficile de la caler entre les montants du train d’atterrissage, et le poids rend le vol un peu plus difficile. Le Space Q4 est-il solide ? Oui : les quelques crashs que nous avons expérimentés n’ont eu aucun impact sur l’intégrité de l’appareil, et ce malgré des essais de voltige loupés. Seules quelques rayures sans conséquence sont apparues sur les hélices. Peut-on voler en extérieur ? Oui, mais comme souvent avec des engins de cette taille, le vent est un ennemi. Il est donc possible de voler avec des bourrasques, mais il faut batailler dur. Et ne pas filmer dans ce cas, puisque l’image ne sera pas exploitable.

Faut-il l’acheter ?

Dsc_0108-600Oui ! Car le Space Q4, c’est une excellente surprise, vaut moins de 100 € : il est positionné à 94,90 € chez Net Loisirs (ici), dans sa version avec la caméra livrée dans la boîte ! Comptez 11,90 € pour chaque accessoire supplémentaire. L’appareil est suffisamment agréable pour s’entraîner au pilotage et assez costaud pour autoriser des erreurs de pilotage. Mais ce qui le différencie vraiment de la concurrence, ce sont ses accessoires (voir ici). La caméra ne brille pas par sa résolution ni par le piqué de son image, mais elle permet de bien s’amuser en filmant. Tout comme le canon à bulles ou le lance-roquettes : ces accessoires assurent des séances de vol mouvementées et bien agréables. Et préambule, nous destinions cet appareil aux enfants. Après le test, c’est toujours le cas. Mais gardez à l’esprit que des multirotors comme celui-ci ne doivent jamais être confiés à un enfant de moins de 14 ans sans exercer une surveillance attentive. Regrettons simplement que le Space Q4 ne soit pas aussi maniable qu’un Blade 180QX…

Il est fourni avec sa radiocommande, un manuel en français et anglais, succinct mais suffisant, la batterie, un chargeur secteur, la caméra et une carte mémoire microSD de 2 Go, une clé USB lecteur de cartes microSD, et 4 hélices de rechange.

Des vidéos

Quelques vols en extérieur et en intérieur, avec des essais d’accessoires (lance-roquettes et canon à bulles).

Des vidéos tournées avec la caméra du V959 (640 x 480 pixels à 30 images par seconde), en intérieur et en extérieur.

Des photos supplémentaires

Dsc_0115a-600

Dsc_0120-600

Dsc_0129-600

Dsc_0131-600

Dsc_0140-600

Dsc_0143-600

Dsc_0146a-600

Dsc_0147a-600

Dsc_0161-600

Dsc_0165-600

Dsc_0167-600

Dsc_0171-600

Dsc_0172-600

Dsc_0193-600

Dsc_0194-600

Dsc_0089-600

Dsc_0095-600

Dsc_0114-600

Dsc_0116-600

Dsc_0126-600

 

64 COMMENTAIRES

  1. Je comprends ta remarque 🙂
    Mais entre les mains d’un jeune, c’est carrément le bonheur par rapport à un appareil dépourvu de gadgets…

  2. Avant de dire ça, j’ai passé du temps à comparer avec des photos de V222 et V959 (je n’ai aucun des deux), et c’est clairement la disposition d’une carte d’un V959 (il n’y a pas le gros composant au milieu de la carte du V222)… Bon, d’un autre côté, pour arriver à cette conclusion, j’ai fait le jeu des sept erreurs… et je suis pas bon à ça…

  3. Bonjour Fred

    C’est le petit Drone que j’ai acheté pour débuter. Je le trouve plutôt sympa et stable. L’idée de m’habituer à gérer les angles de prises de vue m’ont attiré vers ce modèle. Il est clair que la qualité de l’image n’est pas au rendez-vous mais assez pour progresser au pilotage.
    Il est plutôt costaud vu mes vols (crashs) d’hier.

    Merci pour ce test complet.

  4. quel est l’avantage exact de l’utilisation des engrenages plutôt que d’une alimentation des moteurs directe ?

    autre question : quelle est la portée de la radio ? et les dropouts, il y en a eu ou pas ?

    je sens que je vais m’acheter ce truc (ou le v222, enfin l’équivalent qui sera vendu à ce moment là) au retour des beaux jours pour faire des bulles au parc avec mon gamin…

    ah oui, dernière question : par rapport à un x4, ça vole plus ou mois bien dès qu’il y a un peu de vent ?

  5. Il n’y a pas d’avantage aux engrenages, c’est une obligation pour utiliser ces moteurs Brushed.
    Les moteur Brushless entraine directement les hélices : moins de frottements, moins pièces fragile, ils sont donc plus efficaces.

    Je n’ai pas eu une seul dropout avec environ 40 vols… Plutôt encourageant.
    Je n’ai pas testé la portée de la radio : je me suis arrêté à 70 mètres (mes yeux ne voyaient plus le quadri), la liaison était nickel.

    Par rapport à un X4, ça vole à peu près de la même manière dans le vent. Mais il n’aime pas les bourrasques : la surface des hélices fait une prise au vent…

  6. Pas de question, juste un remerciement pour l’ensemble de votre site/travail.

    Cela m’a bien aidé pour choisir (en tout jeune newbie )mon futur Quadri .

    Bonne continuation.

  7. les hélices du x4 sont directement montés sur l’axe du moteur, non ? ou alors il y a un truc que je n’ai pas compris…

  8. hier matin j’ai regardé ce sujet vite fait, en me disant cool il est pas mal! sans savoir qu’il était dans ma maison depuis plusieurs jours à quelques mètres de moi .
    et hier c’était mon anniversaire , le soir bonne surprise pour moi ma femme et ma fille m ont données ce beau cadeaux !!!
    il est cool avec cette petite caméra , plusieurs essais aujourd’hui il est top , un peu nerveux au début ça surprend , même assez solide il a bien fait quelques chutes , surtout il est en mode 2 et je volais toujours en mode 1 avec mon walkera QR X350
    du coup j’ai tout mis en mode 2 !
    un petit coup de main à prendre .
    en plus il a une bonne autonomie 10 minutes , je suis bien content de ce cadeau !!!

  9. Bonjour,

    Merci pour ce test, impec comme d’hab 🙂
    On aimerait peut être juste un peu plus de précisions sur les différences avec le v222 (ou v259) si possible, à l’occasion… La parution de ce modèle est-elle récente ?

    Merci !

  10. A part le fait d’avoir une meilleure stabilisation avec 6 axes sur le v222, je crois qu’il n’y a pas beaucoup d’autres différences. Demande à SeByDocKy, c’ets le maître es-Wltoys 😉
    Non, le modèle n’est pas ultra récent…

  11. Bonjour, est ce que la ressemblance avec le Ares Ehos QX 130 est totalement fortuite ?

    En effet sur ces deux modèles la carte contrôleur de vol semble totalement identique jusqu’au marquage des connecteurs, de plus ils proposent tous deux les mêmes accessoires.

    Niveau tarifs le QX130 est à 69.90€ sur fxmodelrc.com

    Alors même machine? Si oui pour le prix le QX 130 est plus intéressant.

  12. J’ai acheté pour mon fils de 10 ans ce quadricopter Space Q4 en cadeau de Noël. Beau petit bijoux, nous avons débuté ensemble pour le faire voler et d’heures en heures et au fil des recharges de la batterie, nous sommes arrivés à bien le maîtriser. Mon fils l’a maintenant bien en main et a très vite dépassé le père (qui pourtant a un peu d’expérience en modélisme aéro). Il suffit d’être appliqué et agir avec souplesse, c’est une bonne école pour ça !
    Petite déception, alors que l’engin a été poussé par un coup de vent dans un arbre, mon fils a voulu le dégager en remettant les gaz mais mauvaise idée, un des moteurs a grillé presque instantanément (l’hélice était bloquée). Une des bobines doit être interrompue car le moteur ne redémarre qu’une fois sur 3. Démontage du moteur, le collecteur et les balais sont en bon état mais rien à faire.
    Heureusement, il semble qu’on puisse se procurer les pièces détachées, car maintenant ça va être dur de se passer de ce super jouet. Donc attention lorsque les hélices sont bloquées = tout de suite tirer la manette des gaz à zéro.
    Dernier point, on trouve les prises de vues avec la caméra d’une qualité très correcte. C’est quand même pas mal pour le poids et pour le prix !! Un détail, si la caméra est bien cliquée à fond dans son logement elle ne bouge plus. Mais il ne faut pas avoir peur de l’enfoncer dans son tiroir bien jusqu’au déclic.

  13. J’ai découvert ce site après avoir reçu la space Q4 pour noël, et je dois dire que je le trouve très cool.
    C’est mon premier quadricoptère, je n’avais jamais eu d’engin volant auparavant.
    Je le trouve très maniable, même s’il m’a fallu 4-5 sessions pour réussir à me déplacer dans mon appart sans me prendre les murs à chaque mouvement =)

    Ma seule déception vient de la caméra, sur le test la vidéo semble d’assez bonne qualité, mais ma caméra à une distance de prise de vue beaucoup trop courte. Donc en gros, à part mon parquet au décollage, tout le reste est flou… Dommage, surtout lors de ma session en extérieur, je pensais voir un peu mieux chez le voisin… raté ! 😛

    Comme l’a dit Moulin, ne pas avoir peur de bien enfoncer la caméra dans sa fixation, jusqu’au clic, après elle ne bouge effectivement plus !

    Bonne année à tous !

  14. Bizarre, je n’ai pas eu ce souci de netteté. Je suppose que la lentille n’est pas bien placée… Je n’ai plus le bloc caméra pour vérifier, mais si tu peux l’ouvrir, essaie de faire des ajustements de la lentille en la tournant…

  15. J’ai pu démonter assez facilement la caméra et accéder au “bloc lentille”. En l’observant, j’ai vu qu’il y a un filetage qui permet à priori de tourner la lentille, malheureusement le pas de vis semble avoir été collé…
    Je pense que c’est pour empêcher un dérèglement dû aux vibrations, mais comme c’est mal réglé au départ, j’ai l’impression que ça va rester comme ça !

  16. Hmmm, ça vaudrait le coup que tu essaies de retirer la colle. C’est également fixé ainsi sur la caméra 808 #16, mais elle finit par se dérégler. Il faut forcer un peu, la colle lâche prise assez rapidement et il y a moyen de tourner la lentille. Avec un peu de chance, c’est la même chose sur cette caméra ! Ce serait dommage que tu restes avec une myopie chronique 😎

  17. Bon bon bon, j’ai suivi les quelques instructions de la page du MOD LADYBIRD FPV (www.helicomicro.com/mod-ladybird-fpv/) et à l’aide de petites pinces j’ai pu forcer un peu plus et la colle a fini par céder.
    Après plusieurs test, rien de concluant:
    Objectif dévissé au max = netteté très proche (un peu ce que j’avais dès le départ)
    Objectif vissé au max = l’ensemble est flou, proche comme loin
    Objectif vissé à peu près à mi-course = c’est mitigé, j’ai un peu de flou, peu importe la distance. Je ne suis pas convaincu que ce soit mieux mais ça restera comme ça. Peut être que ça me poussera plus tard à changer la caméra, voir à prendre un autre modèle d’hélico ! :p (et je ne manquerai pas de venir sur ce site pour (re)lire les différents tests !)
    En tout cas merci pour les conseils !

  18. Tu as pu essayer plusieurs valeurs intermédiaires ? Sur la 808 #16, la netteté de loin est atteinte sur une valeur de pas très courte, il faut en vouloir pour la trouver…

  19. Et bien merci Fred ! Effectivement j’ai testé des réglages plus poussés (par 8ème de tours de vis) et j’ai pu trouver un réglage très correct dans les limites de la caméra !
    J’ai maintenant des vidéos qui s’approche en qualité de celle du test, selon les conditions d’éclairage.
    Un petit bémol cependant, avec tous ces démontages, j’ai à un moment enlevé complètement l’objectif 1 ou 2 secondes, et quelque grains de poussières ont du se glisser entre le capteur et l’objectif.. Du coup ils se baladent et bouge selon les mouvements / chutes de l’hélico ! ^^
    Mais comme je ne suis pas sûr que ma pauvre caméra supportera encore beaucoup de démontages, je vais laisser ainsi pour le moment.

  20. Aie, c’est la caméra de tous les soucis 😉
    Bon, c’est aussi une invitation à prendre un truc plus poilu… 😉
    Stay tuned, je suis en train de bosser sur les chroniques de 2 nouvelles machines un peu plus puissantes !

  21. Il a exactement les mêmes options que l’Ethos qx130 de Ares et quasiment les mêmes caractéristiques. Celui-ci est tout de même plus beau. J’ai déjà testé les bulles (sur le qx) très rigolo.

  22. Bonjour, nouvel acquéreur d’un space Q4, dans le but d’apprendre à piloter pouvez vous m’aider sur les 2 points suivants:
    1 comment passer mode1/mode2?
    2 je n’arrive pas bien à régler les trims je ne dois pas tout comprendre.
    merci si vous pouvez m’aider

  23. 1 je n’ai plus l’appareil sous la main, mais il me semble qu’on ne peut pas changer de mode…
    2 pour trimmer, tu décolles, tu regardes dans quel sens l’appareil dérive et tu poses de suite. Imaginons qu’il avance tout seul. Tu pousses le trim correspondant à la manette avant/arrière dans le sens opposé de la dérive. Donne 2 ou 3 coups de trim. Décolle, regarde si ça améliore, pose. Et ainsi de suite jusqu’à ce que tu aies corrigé les dérives. C’est un peu fastidieux à faire, mais tu devrais t’en tirer en moins de 10 minutes.

  24. Je possède cet apareill, et il est vraiment très bien. Il vole très haut, mon record personnel est environ 100 mètres, la caméra est correcte.
    En cas de pépin, on peut commander toutes les pièces détachés !

  25. Bonjour,
    je le possède et en suis très content

    Deux questions :

    – Batterie(s) : puis commander d’autres batterie avec des puissances supérieur à celle d’origine ? quelles sont les autres marques compatibles ?

    – LED : j’aimerai retirer le canopy mais laisser des led pour distinguer l’avant de l’arriere. j’ai trouvé des led sur net-loisir, ref Z6760023, mais pas de precision sur la couleur. Comment faire ?

    Merci, Bon site BTW

  26. Toutes les marques qui proposent des batteries à connecteur JST 1S 3,7V de ce format sont compatibles 🙂
    Tu peux essayer celle-ci par exemple : http://www.gpmodels.fr/batterie-1s-37v-600mah-35c-pour-sr120mqx-xml-272_273-1467.html (mais il faut attendre du ressort ou trouver une autre boutique qui le fasse)

    Pour la LED, le plus simple est de décortiquer le canopy pour les récupérer…
    Mais sinon, pose la question de la couleur à Net-Loisirs, ils doivent savoir ! 🙂

  27. Autre question:
    – sur la platine, il uy a 4 connecteur “LED” et 4 connecteurs “Light”.
    les lumieres de la canopy sont branchées sur les 4 “Light”, quiddes 4 “LED”?

    – Quel est le format de ce connecteur ? j’aimerais faire de petites evolutions … 😉

  28. Salut !
    Je possède moi-même cet appareil. Je le trouve très stable et plutôt pas mal. La caméra prend des vidéos d’une qualité correcte, sans plus. Le problème, c’est que ce n’est pas très résistants aux choc…
    Cela fait plus de 6 mois que je ne m’en suis pas servi. Après avoir cassé un moteur suite à une chute de 10 mètres, j’en ai cherché un nouveau. J’en ai trouvé un (qui provenait de Chine, bien sûr) mais après cela, le drone n’as plus jamais fonctionner correctement.Le nouveau moteur avait quelques défauts apparemment.
    S’il vous plaît, quelqu’un connaîtrait t-il un site FIABLE ???
    Merci.

  29. Apparemment, le canopy du Hoten X de walkera a l’air d’être la copie conforme du space Q4 (plus connus sous le nom de v959).

  30. Bonjour, j’espere que vous pourrez m’aider.

    Mon space Q4 ne veut plus décoller, je l’ai eu ya 2 jours et je n’ai rien fait de particulier avec, j’ai l’impression qu’une hélice tourne moins que les autres. Pouvez vous me dire ce qu’il a, ou pourquoi il ne vole plus. J’ai pas eu de crash avec.

  31. Bonjour Fred,

    Je voulais savoir s’il était possible de placer une batterie de 700 mah ( sachant que j’ai déjà une 600 mah au lieu d’une 500 et que ça fonctionne très bien et ça allonge de quelques minutes le temps de vol :-)).
    Et si oui, est-ce qu’elle peut rentrer sous la trappe ?

    Merci.

  32. Bonjour,
    j’aimerais savoir si quelqu’un peu m’aider. Je possède un Space-Q4 depuis un peu plus d’une semaine et il n’a fonctionné correctement bien longtemps. Aujourd’hui lors l’on actionne la commande des gaz sans toucher au lacet ni au stick droit:tangage/roulis (mode 2 ).LE QUADCOPTER fait des mouvements très erratiques, il ne décolle plus mais se met a partir dans n’importe quel sens.Les hélices ne se mettent pas à tourner correctement (tous les trims sont au neutre).je le réinitialise et peu de temps après, il se remet à faire n’importe quoi.On dirait que le gyroscope ne fonctionne plus correctement.Pas de crash etpas de chocs importants. Alors SVP aidez moi si vousavez une idée. Je pense que l’électronique ne gère plus les hélices correctement.
    Vous allez me dire que c’est de ma faute,et vous auriez raison,car je l’ai acheté sur un site chinois.Donc pour le remboursement ou l’échange euh, vous voyez.
    Je vous remercie d’avance.
    Cordialement

  33. Bonjour GREG,
    Je viens d’acheter un Space-Q4 (V949) et comme toi je rencontre des problèmes. Les hélices tournent d’une façon anarchique.j’ aimerais savoir si tu as trouvé une solution.
    j’explique exactement mon souci sur le forum HelicoMicro.com . Peux-tu STP me répondre.Merci d’avance.
    Cordialement

  34. Bonjour à tous ,

    Comment vérifier quon a bien recu un v959 pro et pas un v959 classique ?
    Afin d’éviter toute arnaque. Merci

  35. salut, j ai eu le meme probleme que vous il me semble , 1 des helices ne tournait pas comme les autres, c etait l engrenage qui n etait pas enfoncé correctement et n etait plus en face de l autre…

  36. Bonjour je suis l’heureux propriétaire d’un Spice q4 2.0 mais depuis quelques temps je rencontre un problème impossible de dépasser les 50% de puissance de gaz pourtant je pousse la commande a fond si quelqu’un peut m’aider. Merci

  37. Bonjour, je viens de recevoir un RC3780C 4 axes à Noël, je n’arrive pas à effectuer l’appairage, pourtant je suis la notice (brancher la batterie puis allumer la télécommande avec l’axe des gaz en bas). Y a-t-il une manip particulière à faire? Merci de votre aide.

  38. salut je viens d’acheter ce drone il est fantastique mais petit soucis je ne peut pas filmer ou prendre de photo elle n’apparaissent pas dans la carte SD et c’est embêtant

  39. Nico et Kista, avez-vous une solution pour l’appairage ? j’ai le même souci, j’ai beau tourner le truc dans tous les sens l’appairage échoue….

  40. Salut,

    Pour l’appairage il faut d’abord allumer le Q4, puis l’émetteur gaz au minimum, attendre 3-4 secondes, mettre à fond les gazs et redescendre, un bip est émit, c’est appairé.

    En revanche j’ai moi aussi ma vidéo qui ne fonctionne pas, j’ai pourtant tout essayé… si quelqu’un à une réponse je suis preneur.

    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.