Phantom et immersion (2)

22
987

Dsc_1162-600Notre mission ? Equiper le quadricoptère Phantom, de DJI, avec une installation destinée à assurer des vols en immersion, à prix léger et surtout sans devoir brandir un fer à souder. Voici la deuxième et dernière partie de la découverte d’une solution de vol en immersion à bord d’un Phantom de DJI. Avec deux contraintes : limiter le budget et ne pas requérir à l’usage d’un fer à souder. La première partie concernait l’équipement à bord, à lire ici si vous l’avez loupée. Reste maintenant à prendre en charge la partie au sol… Le principal poste de dépense de notre solution, ce sont les lunettes immersives. Une marque domine le marché : le chinois Fat Shark. Nous avons choisi le modèle d’entrée de gamme, le Fat Shark Base. Entrée de gamme, certes, mais il faut tout de même débourser près de 270 €. On vous avait prévenu, c’est cher. Nous verrons plus loin des solutions pour réduire un peu ce coût. Les lunettes sont alimentées par une batterie. Un câble vidéo, RCA d’un côté, Jack de l’autre, permet de connecter les lunettes à un récepteur vidéo. Lequel est équipé de la même antenne PinWheel que l’émetteur. Une batterie, du même type que celle pour l’émetteur vidéo, alimente le récepteur. Et puis ? Et puis c’est tout ! Heureusement, d’ailleurs, puisque la facture a grimpé à 524,95 €…

Premier vol ?

Dsc_0004-600Tout est branché ? Ne décollez pas… Il faut impérativement vous tenir à respecter une checklist serrée de tout votre équipement avant de pousser les gaz, plus encore qu’en vol à vue. Est-ce que les hélices sont bien serrées ? Les lunettes montrent-elles une belle image sans parasites ? Les branchements sont-ils fiables ? Car – mais faut-il vraiment le préciser -, perdre le retour vidéo pendant un vol en immersion est catastrophique. Avant de vous lancer, tentez un décollage sans les lunettes d’immersion, à vue, pour vérifier que tout va bien. Surveillez la diode du Phantom, celle de la caméra Mobius, vérifiez qu’aucun fil ne s’est mis à se balader. Posez-vous. Ecartez-vous de plusieurs mètres, chaussez les lunettes. Et envolez-vous ! Restez à petite distance et en stationnaire le temps de contrôler que tout va bien. Ensuite, faites-vous plaisir. Allez voler au-dessus de l’eau, survolez la cime des arbres… Et rappelez-vous : ne survolez jamais des êtes vivants (sauf s’ils sont pleinement conscients de votre activité ET attentifs à vos évolutions).

Quelques conseils

Dsc_0023-600L’autonomie du Phantom est diminuée par le surpoids de l’équipement d’immersion. Avec ces 150 grammes en sus, vous pourrez difficilement voler plus de 8 minutes. Peut-être même moins. Puisque vous ne voyez plus la diode du Phantom pendant le vol, prévoyez le coup. Faites quelques essais pour estimer l’autonomie de votre équipement, et programmez une alarme sur votre smartphone juste avant de décoller. Vous saurez quand il est temps de revenir vous poser en toute sécurité. Pour optimiser la portée de la vidéo, pensez à placer le récepteur et son antenne en hauteur, en évitant de faire obstacle entre le Phantom et le récepteur avec votre corps. Une solution simple consiste à placer le récepteur sur un pied d’appareil photo. Pour éviter des vibrations intempestives de l’image, qui peuvent rendre le vol difficile, pensez à deux améliorations à apporter au Phantom. La première consiste à équilibrer les hélices, selon la méthode évoquée ici et . Pour la seconde, il faut investir quelques euros supplémentaires dans une plaque d’amortissement des vibrations. Nous en avions chroniqué une ici (mais il en existe bien d’autres).

Dsc_0010-600La liste des courses

Soit un total de 524,45 €. Notez que les liens vers des boutiques en ligne le sont à titre indicatif. Les composants étaient disponibles au moment de l’écriture de ce post, mais il se peut qu’ils ne le restent pas. Vous trouverez facilement les mêmes produits dans d’autres boutiques, peut-être même à des prix plus sympas… N’oubliez pas de nous en faire profiter !

http://youtu.be/ZNYhK4CqI1k

Mais… c’est légal, tout ça ?

Dsc_1146-600La réponse courte est « non ». La vraie réponse est en revanche beaucoup plus compliquée. L’arrêté du 11 avril 2012 qui décrit les conditions à remplir pour être autorisé à voler en immersion interdit aux particuliers, ni plus ni moins, cette pratique, parce que les requis sont difficiles à mettre en oeuvre hors d’un contexte professionnel. Pour mémoire, sachez que nous avons publié un décryptage de textes de cet arrêté, ici. Si vous volez hors de France, en revanche, les lois sont différentes – l’uniformité européenne n’étant pas encore une réalité, et vous avez peut-être le droit de le faire. Pourquoi le vol en immersion avec un Phantom est-il interdit en France ? Parce qu’il n’est autorisé que si un premier pilote évolue à vue avec une radiocommande principale, et que le second pilote, celui en immersion, dispose de sa propre radio connectée à la première en mode écolage. Le hic, c’est que la radiocommande du Phantom ne permet pas l’écolage. Pour être en conformité, il faut la changer, ainsi que le récepteur embarqué. Autre souci : le Phantom, en tous cas avec la version actuelle de son firmware, ne permet pas de connaître l’altitude à laquelle il évolue, et encore moins de la limiter automatiquement aux 50 mètres qu’autorise la loi. Pour y remédier, il faudrait d’une part que DJI propose une limitation d’altitude avec l’altimètre barométrique dans une prochaine version du firmware, d’autre part que vous ajoutiez un composant capable d’incruster l’altitude dans le retour vidéo (on appelle ça un OSD – OnScreenDisplay). Autre chose encore ? Il faut un équipement capable d’enregistrer les informations techniques (position, altitude, cap, vitesse, etc.) des 20 dernières minutes de vol.

Dangereux de suivre la loi ?

Notez que nous avons volontairement limité la puissance de l’émetteur vidéo 5,8 GHz à 25 mW – c’est le plafond en France. Mais sachez-le, piloter avec une si faible puissance (même en utilisant une antenne de réception à fort gain) est tout simplement dangereux : vous risquez de perdre l’appareil de vue à 100 mètres à peine. Dsc_0020-600Nous vous conseillons de privilégier un émetteur de 400 mW, un modèle sans ventilateur (ceux avec ventilateur sont trop lourds et trop fragiles). Ici par exemple, sous la forme d’un kit avec récepteur, pour environ 160 €. Vous l’aurez compris, voler en immersion avec un Phantom est impossible si on respecte la loi à la lettre. A vous de choisir entre l’abstinence totale, la mise en conformité avec les requis de l’arrêté du 11 avril 2012 et de l’usage des puissances de transmission radio, ou l’illégalité de type « pas vu, pas pris »… Vous pouvez aussi partir voler à l’étranger, bien sûr. Mais quel dommage de la jouer à la Cahuzac, les paysages français vus du ciel sont si beaux !

Il n’y a pas une alternative ?

adaptateur-ecran-radio-1Si vous pilotez à vue, les requis pour voler légalement en France avec une caméra à bord de votre engin volant restent terriblement complexes. Mais un peu moins qu’en immersion. Vous pouvez donc envisager un pilotage principalement à vue, et de temps en temps en immersion. Pour cela, remplacez les lunettes d’immersion par un écran LCD grand format. Un modèle de 7 pouces, par exemple, que vous pouvez fixer sur la radiocommande du Phantom. Piloter en immersion avec un écran n’est pas aussi agréable qu’avec des lunettes, on voit moins bien (surtout s’il y a du soleil). Mais avec cette méthode, vous pouvez réaliser de belles séquences vidéo. Un exemple ? Décollez et dirigez votre Phantom à vue vers un bel arbre. Regardez sur l’écran LCD ce que montre la caméra et fiez-vous à ce retour pour monter le long de l’arbre jusqu’à atteindre sa cime. Pour la descente, laissez tomber l’écran et passez en vol à vue. La gymnastique est assez facile à pratiquer, et les résultats vidéo sont souvent très réussis !

La liste des courses alternative

Si vous retirez de la liste des courses les lunettes d’immersion et la batterie, que vous les remplacez par l’écran, son support et sa batterie, vous gagnez  141,10 € ( 269+22 € – 99,90+25+25 €). La facture passe donc à 383,35 €. Plus sympa, non ?

Variations sur un même thème !

Dsc_0068-600Si la caméra Mobius ne vous suffit pas et que vous préférez une Gopro, vous pouvez adapter ce montage. Il faut simplement déplacer l’émetteur vidéo, soit sous la nacelle (le plus simple), soit à l’arrière de la nacelle (attention aux vibrations), soit sur la coque du Phantom, ou à l’intérieur. Mais il faudra « bidouiller ». Pour limiter le poids, vous pouvez retirer la batterie et alimenter l’émetteur vidéo avec la prise d’équilibrage (la blanche) de la batterie du Phantom. Là encore, c’est à réserver aux bricoleurs puisqu’il faut réaliser le câble d’alimentation entre l’émetteur vidéo et la batterie, et de préférence percer un petit trou dans la trappe de la batterie pour laisser passer ce câble. Il y a évidemment encore d’autres scénarios possibles comme celui, très intéressant, de FPV Passion… Mais si vous voulez vous essayer aux vols en immersion, sachez que vous pouvez vous y mettre pour un budget de moins de 400 €… A vous de jouer !

La vidéo…

… pour voir ce que ça donne en vrai !

http://youtu.be/fvTspvskHtI

22 COMMENTAIRES

  1. Hello,

    merci pour l’article qui synthétise bien les infos dont on a besoin pour commencer !
    Hâte de m’y mettre 🙂

    Marc

  2. Super topic sur un très bel appareil 😉
    Je voulais vous demander justement en parlant de FPV (je suis novice et le mot est faible lol), quelles sont les limites autorisées en France pour les quadricopters. Par exemple j’aimerai pouvoir effectuer de belles prises de vues un jour à l’aide d’un quadricopters grand public (je ne cherche pas la solution pro), bien entendu pas au-dessus d’une ville, ni proche d’un aéroport etc. Cela va de soit, mais en terme de portée/fréquence etc., j’ai vu des personnes poster des vidéos ou photos prises à plus d’un Km d’altitude voir bien plus hautes ou loin en distance encore (en France et ailleurs dans le monde) c’est autorisé en France ? Si oui génial, si non quelles sont les limites à ne pas franchir ?
    D’ici à ce que je puisse réaliser de telles prises de vues il va me falloir un moment pour apprivoiser la bestiole à 100 m de portée environ et déjà des prises de vues sympa, mais à l’avenir je serai intéressé à franchir ces limites si cela est bien entendu légal et autorisé et évidemment sans risques.
    Bien cordialement.

  3. Merci Joe 🙂
    En France, pour le grand public (la plupart d’entre nous), la loi n’autorise à… rien. En termes de distance, c’est 1 km au sol et 50 mètres d’altitude. Mais les contraintes sont bien plus lourdes que cela… Je te conseille de relire l’explication des textes de lois que j’avais publiée. C’est un peu rébarbatif, mais moins que les textes eux-mêmes, et ça répondra à tes questions… 🙂
    http://helicomicro.com/drones-respect-de-la-loi-1/

  4. Les chinois sont des pousse au crime avec leur matos non bridé.
    Je me souviens d’une carte wifi à 500mA là ou la France autorise un Max de 10 fois moins.
    Je captais des réseaux à plusieurs centaines de mètres dans Paris.
    Dans le domaine qui nous intéresse, no limit.

    Lit l’article publié cet été par Fred, la réalité est tout autre.

  5. Salut, pour l alimentation de l emetteur on peu aussi recuperer le cable caché dans un des bras du phantom et le connecter directement à celui ci. Perso je n ai meme pas fait de soudure en vrillant les fils et en les scotchant fermement, ca marche parfaitement. Il faut aussi faire attention à toujours laisser l antenne de l emetteur lorsqu on connecte la batterie pour ne pas le griller , enfin j ai fait un petit vol en oubliant de mettre l antenne mais rien n a grillé … J ai peut etre eu du bol. En tout cas le vol en immersion est juste incroyable et jouissif, avec grosses montées d adrenaline et tout 😉 c est fou !! Merci pour ton super site Fred et il serait vraiment bon d organiser des petites aprem ou soirées phantom histoire de reunir les adeptes de la secte , tu veux peut etre un costume de gourou ??!! ;-)))

  6. Ahhh, ça fait plaisir d’avoir des pilotes en immersion qui témoignent du petit bonheur de voler 🙂 🙂

    Si tu es en région parisienne, il y a un rassemblement Phantom le dimanche 22 septembre à Bagatelle… Je ferai un petit post pour présenter l’événement !
    Pour le costume de gourou, non, j’suis pas très costume. En revanche je prends les chèques (les gros !) 🙂 🙂 🙂

    Et plus sérieusement, je cherche désespérément un endroit à Paris ou très proche banlieue qui puisse accueillir des pilotes tous appareils dans un endroit clos, pour passer l’hiver sans perdre des doigts à cause du froid, ou la main à cause du manque de pratique 😉

  7. Tu veux dire du grand bonheur de voler !! Pour un espace clos dans Paris je ne vois que des gymnases ou autres batiments municipaux… À mon avis ce n’est pas gagné hélas… Sinon il y a le Grand Palais 😉
    Depuis que j ai le phantom, je n arrete pas de penser au jeu Wipeout sur Ps1 des que je suis à moins d un ou deux metres du sol en immersion, et je me dis qu on pourrait organiser des circuits pour faire des courses de phantom.Ca pourrait etre vraiment incroyable !! Mais attention à la casse.

  8. Mobius recue ce matin , c’est genial ! la config va avancer doucement , avec mon anniv demain , le phantom pourrait arriver plus vite que prevu … on ne sait jamais !

  9. Super article Fred, Merci !
    Exactement ce qu’il fallait à un Newbie comme moi pour espérer débuter en FPV 🙂
    Y’a plus qu’a ! 🙂

  10. Tu peux adapter cette solution au Blade, elle est économe en poids… (et en $$)
    On pourra essayer un de ces prochains jours ! 🙂

  11. Bonjour,

    Un club spécialisé s’est créé il y a quelques mois dans le 94 : CLUB LEO-LAGRANGE DE NOISEAU
    Ils volent en indoor le mardi soir.
    Pour plus d’infos aller sur le site FFAM.

    FRED

  12. Merci pour l’info ! Dommage que le club n’ait pas de site web, ou au moins une page pour indiquer comment entrer en contact…

  13. Il me semble qu’il y a le nom du responsable et de quoi le contacter sur le site FFAM.
    Mais il est vrai qu’un site c’est mieux. Ca va surement venir.

    FRED

    PS : La case “Poster le commentaire” au dessus de “vérification CAPTCHA” c’est pas cool. On a tendance à “Poster” et on se fait envoyer dans le mur…….. Encore si le texte du post restait………mais c’est pas le cas. Ce n’est qu’une remarque. Je trouve que le site a une super gueule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.