La DSNA a sélectionné Clearance pour gérer les demandes d’autorisation de vol en espace contrôlés et Hologarde pour la lutte antidrones

clearanceLa Direction des Services de la Navigation Aérienne (DSNA) a choisi les prestataires retenus pour son appel d’offre de janvier 2024 intitulé Gestion des demandes d’accord des activités drones dans les espaces aériens des aérodromes gérés par la DSNA. Ce sont les sociétés Clearance et Hologarde qui ont été retenues, pour une durée de 3 ans prolongeable jusqu’à 5 ans. 

Cet appel d’offre faisait suite à un autre, publié en avril 2023, mais annulé quelques mois plus tard, en décembre 2023. Celui de janvier 2024 avait mis l’accent sur la nécessité d’associer les demandes d’accord d’activités et la détection de drones, le but étant d’identifier les drones détectés pour les qualifier de collaboratifs ou potentiellement malveillants. 

Les missions de Clearance et Hologarde ?

Le communiqué de Clearance précise que « L’interface Clearance sera utilisée par les services de la navigation aérienne afin de délivrer les autorisations de missions drones, tandis que Hologarde sera chargé de la connexion avec les systèmes de lutte anti-drones pour partager les missions drones bénéficiant d’un accord DSNA ».

Clearance assure que « le dépôt des demandes d’accord est entièrement gratuit pour les exploitants de drones, et ne nécessite en aucun cas un abonnement payant ».

Quels aérodromes sont concernés ?

Clearance indique que « Deux vagues de déploiement vont être réalisées. Avant les Jeux Olympiques (fin juin / début juillet), les aéroports de région parisienne, ceux de Nice et Cannes, Strasbourg, Bâle Mulhouse, Colmar, Rennes et Lille vont commencer à utiliser Clearance.

Une seconde phase de déploiement concernera après les Jeux Olympiques les aéroports de Brest Iroise, Deauville, Caen, Dinard, Quimper, Saint Nazaire, Calvi, Figari, Bastia, Ajaccio, Lyon Saint Exupéry, Lyon Bron, Annecy, Saint-Etienne, Saint-Yan, Dôle, Metz-Lorraine, Nouvelle Calédonie, Saint Pierre et Miquelon, Polynésie Française. 

Pour les aéroports qui utilisaient déjà Clearance (Marseille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et plus de 50 autres), rien ne change ». 

Source : Clearance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×