ABOT : le système FPV Tactical transforme l’Avata 2 de DJI en drone d’intervention, en collaboration avec la BRI

fpv tacticalA l’occasion du salon EuroSatory 2024, la société française ABOT a présenté le système FPV Tactical. Il s’agit d’une modification de l’Avata 2 de DJI pour qu’il soit en mesure de répondre aux besoins des forces de l’ordre en mission.

Cet outil a été développé par ABOT en collaboration avec l’Atelier FPV de studioSPORT, en profitant de l’expérience de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI).

De quoi s’agit-il ?

ABOT modifie un Avata 2 de DJI pour lui ajouter des payloads plug ’n play. C’est-à-dire, pour éviter l’excès de mots anglais, des accessoires qui se placent sur le drone pour offrir des fonctions supplémentaires.

Le but est de brancher ces accessoires rapidement, sans débrancher ni rebrancher de connecteurs. Il s’appuie sur un système d’aimants et d’alimentation conçu par ABOT.

Les payloads FPV Tactical ?

Teddy Gréaume, responsable de l’Atelier FPV de studioSPORT, explique que l’Avata 2 modifié en FPV Tactical permet d’emporter « un projecteur LED à allumer de manière fixe ou façon stroboscope, qui sert à éclairer et éblouir ». Le but est par exemple de détourner l’attention lors d’une intervention de la colonne d’assaut.

« Il y aussi un payload haut-parleur, qui permet de diffuser des consignes, ou des ordres à un forcené, par exemple ».

« Nous proposons également un système de largage. Le but est de venir déposer un micro dans un endroit stratégique, d’apporter un téléphone à une personne retranchée, de larguer des grenades aveuglantes ».

Pour que l’Avata 2 puisse être piloté dans un environnement sombre en conservant son assistance au pilotage, ABOT l’a équipé d’un bandeau LED puissant qui entoure les protections d’hélices.

Du côté des opérateurs du drone, le pilotage repose sur le Motion Controller 3 de DJI. Le retour vidéo en temps réel est assuré par les Goggles 3 équipées d’une fixation NVG pour être installées sur un casque d’intervention.

L’intérêt de ce système reposant sur l’Avata 2 ?

L’Avata 2 offre une grande facilité d’emploi avec un pilotage intuitif au Motion Controller 3, un retour vidéo numérique qui ne risque pas d’être vu par des yeux indiscrets, une mise en route rapide sur le terrain et un prix léger par rapport à des drones tactiques.

La finalité, dans une situation de crise, est de préférer aller au contact avec un drone « consommable », plutôt que de risquer la vie d’un homme. Ce produit est proposé par le bureau d’étude d’ABOT, ici.

4 commentaires sur “ABOT : le système FPV Tactical transforme l’Avata 2 de DJI en drone d’intervention, en collaboration avec la BRI

  1. Mon index de la main droite me souffle à l’oreille que la liste des « payloads » ne serait pas close ! 🙂

  2. Par curiosité la bri sont ils obligé de faire des déclaration de vol , manex etc , ou en sont ils exemptés ? Voler en scénario européen, etc… ce qui en soit vu la rapidité de leur demande d’exécution est contre productif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×