Cartes utiles #5 : Spot the gliders, pour connaitre la position de planeurs et de parapentistes

Sur le web, on trouve des cartes intéressantes, parfois utiles, souvent futiles, qui peuvent constituer des aides à la pratique du drone. Si vous en connaissez, partagez !

Mais certains pratiquants de parapentes et de planeurs choisissent de s’équiper d’un système de transpondeur, même si ce n’est obligatoire que pour les planeurs, moto-planeurs, et avions de servitude, pour augmenter leurs chances de détection et obtenir des données de vol en temps réel. Le plus souvent, cet équipement repose sur la technologie FLARM.

Le web service Spot the gliders ? Il répertorie toutes les balises FLARM en opération et les matérialise sur une carte. Il ajoute un tracé du vol et des données complémentaires telles que l’altitude de vol, le cap, la vitesse horizontale, la vitesse ascensionnelle. 

A quoi sert Spot the gliders ?

Si vous volez en montagne, l’outil offre des informations en complément d’un balayage visuel de l’environnement de vol – notamment pour connaitre l’existence de parapentes ou de planeurs hors de la vue directe.

La carte montre qu’en Allemagne et en Suisse, l’équipement FLARM est bien plus développé qu’en France, notamment à bord des hélicoptères (voir ici) !

FLARM et les drones ?

A noter que le système Crossfire de la Team BlackSheep (TBS) propose un outil d’émission appelé « FLARM Pulse » sur certains de ses récepteurs radio comme le Crossfire 8CH Diversity RX. Il joue le rôle d’une balise FLARM pour prévenir les autres usagers de l’espace aérien de la présence d’un drone. Une fonctionnalité qui fait sens dans le cadre des vols long-range, coeur de métier de TBS. 

Mais parce que le long-range n’est pas autorisé par la réglementation d’une part et parce que les pratiquants de long-range volent le plus discrètement possible d’autre part, l’outil n’a pas séduit les usagers, et TBS semble avoir abandonné ses produits FLARM plus évolués comme FLARM Aviation et FLARM Buddy (voir ici pour des explications).

4 commentaires sur “Cartes utiles #5 : Spot the gliders, pour connaitre la position de planeurs et de parapentistes

  1. @Fred : le FLARM n’est pas une option, et est bel et bien obligatoire sur planeurs, moto-planeurs, et avions de servitude (décision de la Fédération Française de Vol à Voile à compter du 01 mars 2013).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×