Prepa Drone propose une plate-forme pour la formation et le passage de l’examen en ligne OPEN.A2

Si vous disposez d’un drone de classe C2, vous pouvez prétendre à piloter en sous-catégorie A2.

A quoi ça sert ? La sous-catégorie A2 permet le survol des zones résidentielles, commerciales, industrielles et récréatives, et de s’approcher jusqu’à 30 mètres de personnes, cette distance pouvant être abaissée à 5 mètres si le mode basse vitesse du drone est activé.

Mais pour cela, il faut avoir passé avec succès examen théorique complémentaire OPEN.A2, et attester d’une autoformation.

Passer et réussir cet examen théorique, c’est ce que propose l’équipe de Prepa Drone en partenariat avec l’Euro-USC Benelux, entité agréée par la RDW. Yoan Bantwell, le co-fondateur et responsable commercial, m’a présenté l’initiative. « Cette démarche se fait dans la continuité du lancement de l’examen du CATS qui a séduit plusieurs centaines de télépilotes, toujours avec notre partenaire exclusif aux Pays-Bas. Nous proposons de passer l’examen théorique OPEN.A2 selon le cahier des charges de l’EASA et les conditions imposées par notre partenaire agréé ». Il s’agit d’une épreuve en ligne, surveillée.

Formation et droit à l’erreur ?

« Notre offre rendra possible la réalisation de 5 passages pour un tarif de 59 € TTC. La plate-forme de Prepa Drone permet déjà la préparation de l’examen, les apprenants qui pourront s’exercer verront ainsi augmenter leurs chances de réussite. Une nouvelle formule comprenant la formation et le passage de l’examen (jusqu’à 5 fois) est positionnée à 79 € ».

Il ne restera plus au candidat qu’à attester de son autoformation pour qu’il soit autorisé à opérer un drone de classe C2 en profitant des avantages de la sous-catégorie A2.

2 commentaires sur “Prepa Drone propose une plate-forme pour la formation et le passage de l’examen en ligne OPEN.A2

  1. Bonjour,
    Heureux propriétaire d un DJI mini 4 Pro C0 ,en règle sur l aspect DGAC , formation C1 et Licencié FFAM je souhaite evoluer vers un Drone DJI en C1 .
    Entre la réglementation 2024 et les bridages des drones DJI hauteur 120m , vitesse 19 m/s et le poids , le choix du matériel est assez compliqué du moins pour la zone Europe. Et DJI ne donne pas les mêmes informations d un services à l autre.
    Ma question est la suivante, au regard de la législation (et son respect) un Drone DJI en C1 peut il voler en France à plus de 120m d altitude et peut on équiper le drone d accessoires jusqu au poids max de la catégorie? Sachant que mon mini 4 pro n est pas évolutif , j aimerai ne pas faire deux fois la même erreur.
    Merci pour votre réponse et conseils.
    Cordialement
    Laurent

  2. @ Lolo21400 :
    « au regard de la législation (et son respect) un Drone DJI en C1 peut il voler en France à plus de 120m d altitude »
    En règle générale, les drones de DJI peuvent voler jusqu’à 4000 mètres d’altitude ! (altitude est différent de hauteur)
    Si la question était « est-ce que DJI permet de voler au-dessus de 120 mètres de hauteur par rapport au point de décollage avec un drone de classe C1« , la réponse est oui, DJI permet d’étendre cette hauteur jusqu’à 500 mètres, à charge du pilote de veiller à être en conformité avec la réglementation (voir le point suivant, et rester en vue directe pendant toute la durée du vol).
    Si la question était « est-ce que la réglementation permet de voler au-dessus de 120 mètres de hauteur« , la réponse est… ça dépend ! car la réglementation ne parle pas de hauteur, mais de 120 mètres de distance par rapport au point le plus proche de la surface de la Terre. Donc en catégorie Ouverte, il faut respecter cette distance, qui correspond le plus souvent à la hauteur par rapport au point de décollage, mais pas toujours, notamment sur des reliefs. A noter qu’en classe C0 et uniquement pour cette classe, la réglementation impose au constructeur (et non pas au pilote) une limitation à 120 mètres au-dessus du point de décollage.

    « et peut on équiper le drone d accessoires jusqu au poids max de la catégorie? »
    En classe C1 (ce n’est pas une catégorie), oui, il est possible ajouter des accessoires jusqu’au poids max. Ce poids max n’est pas celui de la catégorie, mais du MTOM (poids maximum au décollage) qui doit être indiqué dans le manuel du drone.

    N’hésite pas si ces réponses suscitent d’autres questions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×