DJI : mise à jour des Mavic 3 avec des fonctions intéressantes en réalité augmentée

0
3622

DJI a mis à jour le logiciel DJI Fly ainsi que le firmware des Mavic 3, Mavic 3 Cine, Mavic 3 Classic et Mavic 3 Pro. Ce qu’il y a de nouveau ? Outre les corrections de bugs habituelles, le Mavic 3 gagne plusieurs fonctions intéressantes. Celles libellées RA, pour Réalité Augmentée, affichent des informations en surimpression du retour vidéo. 

Point de départ en RA

Cette fonction affiche le point de décollage à l’écran avec un H, il permet de matérialiser exactement l’endroit d’où vous avez décollé ! Cette fonction, déjà présente sur le DJI FPV et l’Avata, est extrêmement pratique pour revenir d’un vol après avoir perdu l’appareil de vue – ce n’est pas une pratique légale, mais ça peut arriver par inattention.

Itinéraire du RTH en RA

Lorsque le Mavic 3 se lance dans un retour automatique au point de départ (RTH), son itinéraire est matérialisé à l’écran par un tracé vert, y compris avec l’indication de la descente jusqu’au point d’atterrissage. De quoi vérifier si aucun obstacle ne se trouve sur son chemin et agir préventivement le cas échéant.

Ombre de l’appareil en RA

Lorsque la caméra est orientée vers le bas et le drone proche du sol, une ombre indiquant la position à la verticale s’affiche à l’écran. Pratique pour viser un point au sol au moment de descendre, surtout quand ce point bouge, sur un bateau par exemple.

RA, à savoir

Il est possible de désactiver les options de Réalité Augmentée. Ca se passe dans DJI Fly, onglet Sécurité, Paramètres RA.

 

Désactivation positionnement optique et détection d’obstacles

Lorsque le Mavic 3 est proche du sol, ses capteurs optiques et ses détecteurs d’obstacles lui permettent de ralentir pendant la descente pour se poser doucement, et de se maintenir en vol stationnaire même en l’absence de GPS (en intérieur par exemple). Il est désormais possible de désactiver les capteurs. Pour quoi faire ? Pour atterrir même si l’environnement au sol n’est pas jugé correct par le Mavic 3, ou pour éviter qu’il ne remonte si vous tentez de le saisir à la main. Attention, il se pose très durement si vous ne gérez pas vous-même la vitesse de descente ! Pour désactiver le positionnement optique et la détection d’obstacles, ça se passe dans DJI Fly, onglet Sécurité, Paramètres de sécurité avancés, Positionnement optique et détection d’obstacles.

 

Assistance visuelle

C’est une fonction intéressante, mais sans doute moins pertinente que les autres. Elle permet de visualiser l’image filmée par les capteurs d’obstacles et de proximité. L’intérêt ? Vous pouvez voir à droite, à gauche et vers l’arrière du drone ! L’inconvénient ? Les images sont celles des capteurs : en basse définition, en noir et blanc et non stabilisées. Comment y accéder ? En faisant glisser un doigt vers la droite en bas à gauche de l’écran, vous alternez entre radar, carte et assistance visuelle. L’image peut passer en plein écran si vous la touchez.

Guide du cadre

Cette fonction permet d’avoir un aperçu d’un recadrage effectué en post-production sur les images capturées par le Mavic 3. On peut voir ce que donnerait un format 1:1 carré, un format portrait pour les smartphones, un format 2.39:1 panoramique, etc. Cette fonction est disponible dans l’onglet Caméra, Guide du cadre.

Bonus pour le Mavic 3 Pro

En plus des précédentes fonctions, il dispose maintenant des modes D-Log M et HLG avec la télécaméra (7x). La télécaméra moyenne (3x) gagne le mode Nuit en 4K 24/25/30 fps, les QuickShots, les MasterShots, le panorama Sphere (ce qui devrait permettre de réaliser des Sphere de haute définition)…

Faut-il faire la mise à jour ?

A terme, oui, les nouvelles fonctions sont très intéressantes. Comme d’habitude, vous pouvez faire preuve de prudence et attendre un peu avant de réaliser la mise à jour, au cas où des utilisateurs découvrent un nouveau bug gênant. J’ai effectué quelques vols avec un Mavic 3 sans souci, mais ce n’est pas l’assurance que tout fonctionne bien. Pour réaliser la mise à jour, faites d’abord celle de DJI Fly (directement sur la radiocommmande DJI RC ou disponible ici pour les smartphones), puis celle de votre Mavic 3, puis probablement celle de Fly Safe.

Article précédentGuide Denton, 2e édition : un comparatif des réglementations drones sur la planète
Article suivantSony a dévoilé l’appareil photo ILX-LR1, plein format et monture E pour des usages industriels

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.