Crash B-17 et P-63 au Dallas Airshow : les drones sont accusés

2
5690

Vous avez sans doute vu ces images terribles tournées lors d’un show aérien à Dallas le 12 novembre 2022 : un Bell P-63F était entré en collision avec un Boeing B-17G. Plusieurs vidéos publiées par des « experts » du domaine ont été publiées. Et puis une théorie a été diffusée sur les réseaux sociaux, accompagnée par quelques images.

Ce serait la faute d’un drone !

L’une des vidéos tournées par des spectateurs a été jouée image par image par The EurAsian Times,. Elle laisse apparaitre des points noirs à plusieurs reprises autour du P-63, qui ont été reconnus comme de « potentiels drones ». Les images ne sont pas suffisamment nettes pour distinguer quoi que ce soit, et les pâtés de pixels que l’on aperçoit sur certaines des images ne permettent pas de conclure à la présence de drones. Pas plus en tous cas que les autres interprétations de ces points noirs qui circulent sur les réseaux sociaux : des oiseaux, des poussières, des artefacts de compression, des engins militaires top secret, des aliens en vadrouille… Bref, tout et rien !

Patience…

Une enquête du National Transportation Safety Board (NTSB) est en cours : si un drone était impliqué dans ce crash, il subsistera des morceaux qui seront retrouvés. Le rapport préliminaire ne fait pas état d’une collision avec le P-63 avant l’accident.

Merci à Boris Schoene pour l’info !

La vidéo du EurAsian Times

Une vidéo de l’enquête du NTSB tournée en partie avec un drone

Article précédentGePRC Cinebot30 O3, un cinewhoop qui intègre un O3 Air Unit de DJI
Article suivantDJI : la classe européenne C1 pour les Mavic 3 et Mavic 3 Cine, pour plus de liberté de vols !

2 COMMENTAIRES

  1. En effet, ces images ne disent rien, d’autant qu’elles ne permettent pas d’apprécier la 3ème dimension : on ne sais pas si ces points noirs sont sur le même plan que l’avion, ou plus près, ou même, pourquoi pas, plus loin.

  2. la faute d’un drone bien sûr…
    ( alors il s’agit d’une simple nef epsilon-boser-einstein de type exogène de Zéta Réticuli , communément nommée “soucouope” mais évidemment faudrait pas créer d’incident diplomatique.
    Un peu de discernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.