LuGus Studios simule l’espaaace !

4
353

L’équipe de développeurs belge LuGus Studios propose déjà de nombreux simulateurs de vol. Il y a Liftoff: FPV Drone Racing, l’original sur Steam, pour progresser avec des FPV racers. Il y a la version Liftoff: Drone Racing pour les consoles de jeux. Il y a Liftoff: Micro Drones pour prendre les commandes de nano racers et améliorer ses réflexes en vols indoor. Côté professionnel, il y a Liftoff Academy pour bâtir des simulations d’environnements industriels ou de R&D. La confrontation entre des racers piloté par des humains et par des machines, lors des Swiss Drone Days, avait profité de la modélisation de Liftoff Academy.

Plus haut !

LuGus Studio travaille sur deux nouveaux simulateurs d’un autre genre. Leur point commun ? La physique simulée n’est plus la gravité telle que perçue sur la Terre, puisque les deux simulateurs partent à la conquête de l’espace… 

Mars Drone Simulator

C’est un simulateur développé en partenariat avec Skypersonic destiné à « être utilisé comme outil de formation pour la mission analogique de Mars de la NASA ». Mars Drone Simulator n’est donc pas destiné au grand public, mais son expérience sera profitable pour le second simulateur !

Liftoff: Offworld

Ce simulateur vous permettra « d’explorer le système solaire avec des drones, tout comme la NASA le fait aujourd’hui avec le drone Ingenuity sur Mars ». Mars Drone Simulator « contribuera à faire de Liftoff: Offworld le simulateur d’exploration de drones planétaires ultime, disponible pour tous les fans de Liftoff l’année prochaine ». Liftoff: Offworld, ce sera pour 2023 sur PC Windows, Mac OS X et Linux !

Une vidéo promotionnelle

Le simulateur de drone Mars a été testé par l’officier de l’armée de l’air italienne et astronaute de l’ESA Roberto Vittori.

Article précédentSelon Cybernews, une base de données AeroScope de DJI était accessible sans protection chez Amazon Web Services
Article suivantUn pilote de drone russe a été appréhendé en Norvège

4 COMMENTAIRES

  1. Sachant qu’il faut entre 3 et 20 minutes pour qu’un signal radio atteigne Mars depuis la terre (en fonction de la position de Mars par rapport à la terre), et autant pour qu’il en revienne, je ne vois pas trop l’utilité de ce genre de simulateur.
    Ou alors, c’est pour un astronaute qui serait sur place.

  2. @paraglider: the idea is that en astronaut is on the planet, flying the drone. Alternatively astronauts orbiting mars (and other planets) piloting the drone on the surface, from space. These are hypothetical future scenarios.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.