Un DJI Air 2S au sommet du K2, à 8611 mètres

2
1395

Le journaliste britannique Sandro Gromen-Hayes est un habitué des hauts sommets. Il balade avec lui, sur ses tentatives d’ascensions à plus de 8000 mètres, son Air 2S de DJI (voir le test ici). Après plusieurs tentatives qui ont échoué en raison d’un refus de fonctionner du matériel et d’une météo capricieuse, il a réussi un joli vol au sommet du K2, à 8611 mètres, le second sommet le plus haut de la planète, après l’Everest. Ce n’est pas une première, le journaliste Niels Jespers avait réalisé cette vidéo publiée en juin 2022 mais tournée au sommet du K2 en juillet 2021. Le vol de Sandro Gromen-Hayes n’en reste pas moins exceptionnel…

Un drone à 8000 mètres ?

Le Air 2S est donné, dans la fiche technique de DJI, pour un « plafond pratique » de 5000 mètres. Autrement dit, le constructeur ne garantit pas que l’appareil se comporte correctement à cette altitude : la pression atmosphérique y est plus faible et la portance réduite. Le risque ? C’est que le contrôleur de vol interprète mal les données des capteurs dans ses calculs pour réaliser la stabilisation du drone, et que la durée de vol soit sérieusement réduite (d’autant plus que les températures sont basses). 

Modifications ?

Certains constructeurs, comme Yuneec, m’avaient indiqué proposer des améliorations par exemple sous forme d’hélices adaptées aux vols en altitude. Mais Sandro Gromen-Hayes n’a apporté aucune modification sur son drone ! Voici ce qu’il m’a dit à propos de son vol : « J’ai piloté un DJI Air 2S d’origine ! J’ai dormi avec les batteries dans mon sac de couchage et j’ai eu la chance que la journée au sommet ait été super calme ».

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sandro Gromen-Hayes (@sandro.g.h)

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.