Microsoft AirSim est abandonné, place au Project AirSim !

1
861
Crédit photo : Airtonomy.

En 2017, Microsoft avait lancé AirSim, une plateforme de simulation aérienne destinée à l’expérimentation et aux recherches en intelligence artificielle. Cet outil va être mis en sommeil pour laisser la place à Project AirSim, annoncé à l’occasion du Farnborough International Airshow. 

C’est quoi ?

L’outil est entièrement hébergé sur le Cloud de Microsoft, en profitant d’une puissance de calcul sur des ordinateurs distants, et des immenses bases de données géographiques en cartes 2D, élévation 3D et bâtiments en 3D via le service Bing.

Selon Microsoft…

« Le projet AirSim utilise la puissance d’Azure pour générer d’énormes quantités de données et former des modèles d’IA sur les actions exactes à entreprendre à chaque phase de vol, du décollage au vol de croisière en passant par l’atterrissage. Il offrira également des bibliothèques d’environnements 3D simulés représentant divers paysages urbains et ruraux ainsi qu’une suite de modèles d’IA sophistiqués et précalculés pour aider à accélérer la prise d’autonomie dans l’inspection des infrastructures aériennes, la livraison sur le dernier kilomètre et la mobilité aérienne urbaine ».

Quand ?

Le Project AirSim est déjà accessible en version préliminaire pour l’industrie. La société américaine Airtonomy l’utilise pour simuler des missions avec ses drones sur des infrastructures sensibles comme les éoliennes. La page officielle du Project AirSim se trouve ici, celle de la présentation est là. Enfin, si vous désirez être tenu au courant de l’actualité du projet, ça se passe ici.

A noter que LuGus Studios, développeur des simulateurs LiftOff, propose d’ores et déjà des outils pour la simulation d’environnements professionnels, industriels, et de recherche, via son service Liftoff academy

Une vidéo promotionnelle

Article précédentLa guerre des fusils anti-drones ukrainiens et russes (et les autres)
Article suivantDJI : quel avenir pour le Mobile SDK sur iOS, Android et les drones grand public ?

1 commentaire

  1. Mauvais choix de Microsoft, c’est clairement un recul par rapport a AirSim.
    En gros, on bascule uniquement sur une version payante ou tout appartient a microsoft pour bénéficier d’un pseudo système pour faire du machine learning.
    ça peut être intéressant dans certain cas mais ça créer une grosse dépendance à l’outil et nécessite un gros investissement en temps pour être compatible réellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.