Betaflight 4.4 : un GPS Rescue plus efficace est en préparation

4
1205

C’est une excellente nouvelle pour les pilotes de racers qui partent un peu loin et qui comptent sur la fonction GPS Rescue en cas de souci de liaison radio ou vidéo. Jusqu’à présent, cette fonction offrait un retour vers le point de décollage brut de décoffrage. Si avec Betaflight (jusqu’au 4.3.0) le retour fonctionne bien, la dernière partie, l’atterrissage, est très aléatoire. Disons qu’il finit par se crasher plutôt que d’atterrir. On est loin de la fonction RTH des drones de type DJI, qui se débrouille pour que l’appareil vienne se poser en douceur.

Le nouveau GPS Rescue

Il modifie le code qui prend en charge le retour automatique au point de décollage. Voici comment il est décrit sur le Github de Betaflight : « Cette Pull Request est destinée à améliorer l’altitude, la vitesse, la précision de la trajectoire de vol et le comportement d’atterrissage du code GPS Rescue. L’engin doit revenir en arrière et descendre jusqu’à un point proche de la zone d’atterrissage, et se désarmer lors d’un léger impact après une lente descente finale. Il engage automatiquement le mode Level, ne désarme pas aussi souvent, ne nécessite pas de cycle d’alimentation pour se réarmer après un désarmement et, lorsqu’il est lancé via un inter dédié au failsafe, s’allume et s’éteint instantanément.
Il peut y avoir des problèmes avec les récepteurs GPS qui ne mettent à jour leurs données que toutes les secondes. Ils fournissent des réponses sur le yaw très saccadées et peuvent nécessiter des PID beaucoup plus faibles. GPS Rescue fonctionne mieux avec les unités GPS qui se mettent à jour au moins 5 fois par seconde. La plupart des unités GPS UBlox fournissent des données 5 fois par seconde […] Note importante : le pilote doit bouger les joysticks de plus de 30 % pour reprendre le contrôle après avoir retrouvé la liaison après un vrai failsafe. Bouger les joysticks dans toutes les directions n’est pas nécessaire avec une failsafe déclenchable par un interrupteur, il suffit de remettre l’inter en position.
Pour une activation rapide du GPS Rescue avec un interrupteur comme sauvetage “d’urgence” en cas de désorientation (par exemple lors d’un vol en vue directe), veillez à régler le failsafe sur le Stage 2. Il n’y aura qu’un court délai, mais gardez à l’esprit que l’inertie du quad peut toujours entraîner un crash ».

Quand ?

Il n’y a pas de date. Il est probable que la nouvelle fonction GPS Rescue soit intégrée dans Betaflight 4.4 – mais elle peut aussi être repoussée… ou être intégrée dans une version 4.3.x ! Il est possible de la tester, d’ores et déjà, pour ceux qui n’ont peur de rien ni personne. Il faut utiliser une custom build de Betaflight 4.3 avec le PR 11579… Si vous ne comprenez pas vraiment la précédente phrase, passez votre chemin et attendez que la fonction soit intégrée « proprement » dans une future version de Betaflight. Voici quelques vidéos de premiers essais menés avec cette Pull Request de GPS Rescue.

Article précédentDrones-ON : SkyLight-Ultralights, les ULM filmés en FPV
Article suivantYuneec : le H850-RTK et la radiocommande T-One ont été présentés officiellement

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Fred
    A savoir si nous aurons dans l’osd des lunettes dji tous les parametres du gps…..
    Merci
    Kic FPV

  2. @ Kic FPV : Je n’ai pas l’impression que DJI va faire évoluer l’OSD de la solution Digital FPV dans sa version actuelle, ni les contractuels pour DJI comme Caddx 🙁

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.