Un document du MIT montre les origines des drones à détection d’obstacles de Skydio

0
662
Modélisation de l’environnement de vol en temps réel avec un LiDAR. Crédit photo : MIT

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a publié un tweet au sujet d’un article publié par deux de ses étudiants, il y a 10 ans, lors de la International Conference on Robotics and Automation (ICRA). L’article était intitulé « Estimation de l’état pour un vol agressif dans des environnements sans GPS à l’aide de détecteurs embarqués ».

En d’autres mots

Il décrit des méthodes pour convertir les données (non GPS) acquises par des capteurs à bord d’un engin volant, en temps réel et lors d’évolutions rapides, de telle sorte qu’elles soient exploitables par un contrôleur de vol. Cette étude publiée en 2012 était dirigée par Nicholas Roy, professeur au MIT, mais aussi cofondateur de Project Wing pour le compte de Google et du Robust Robotics Group.

Les deux auteurs ?

Adam Bry, CEO de Skydio, et Abraham Bachrach, CTO de Skydio. Crédit photos : Skydio.

Il y avait Adam Bry et Abraham Bachrach, qui ont confondé Project Wing avec leur professeur. Les deux ont ensuite cofondé Skydio. Le premier est devenu son CEO, le second son CTO. L’article du MIT est assez court, mais complexe sans un bon bagage en physique.

De la recherche à l’application

Les deux étudiants ont su illustrer leurs recherches en un projet opérationnel avec une vidéo montrant un avion radiocommandé évoluant de manière autonome en gymnase, en atrium et dans un parking souterrain ! Il tire parti de capteurs laser couplés à une unité inertielle, et un calculateur à bord pour gérer le pilotage de manière automatique.

De l’avion radicommandé au drone multifonction

Modélisation de l’environnement de vol en temps réel. Crédit photo : Skydio.

Quelques années plus tard, Skydio s’est imposé comme l’un des principaux constructeurs des drones loisir, industriels et militaires capables de s’accommoder de vols en présence d’obstacles… Vous pouvez lire le test du Skydio 2 ici, et continuer à espérer que Skydio finisse par commercialiser ses produits en Europe…

Source : MIT

Article précédentRumeur : le DJI Avata, un Cinewhoop pour les vols en intérieur ?
Article suivantDJI : le Mini 3 Pro filme en mode 10 bits en vidéos D-Cinelike

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.