Gautier Veltri : découverte de Parrot, première partie, avec l’interview de Henri Seydoux

9
923

Gautier Veltri a conduit une belle interview du boss de Parrot, Henri Seydoux. Dans la première partie, il revient sur l’histoire de Parrot (avec la voiture Bluetooth, à voir en photos ici), ses racines, la concurrence en administrant un soufflet à DJI, le biomimétisme, et ce que seront les drones de demain ! 

Le contexte ?

Voici les explications de Gautier : « Parrot nous a invité à découvrir l’entreprise, et à venir à Paris pour 2 jours dans le but de rencontrer ses employés. L’entreprise est en pleine mutation avec le lancement de son nouveau produit, l’Anafi AI. C’était une superbe opportunité pour découvrir de l’intérieur une entreprise que je croyais connaitre, et qui est au final bien différente de l’image que je m’en étais faite. Parrot c’est 250 salariés, et surtout Henri Seydoux, un entrepreneur avec un leadership fort sur l’orientation que doit prendre le développement de leurs produits. Nous avons eu la chance de le rencontrer également, bien qu’il ait un emploi du temps très chargé, et de discuter avec lui des orientations stratégiques de l’entreprise, ce qui était super intéressant.

Nous avons sorti cette première vidéo, mais nous avons tellement de contenu à vous présenter que nous avons décidé d’en faire une mini-série de trois épisodes. Dans les prochains, nous allons découvrir les personnes clés de l’entreprise dans les départements de développement et de contrôle de leur nouveau produit phare, et voir comment se construit un drone de l’intérieur. Vous verrez, c’est passionnant ! »

9 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, cela veux dire également abandon des drones sous garanties des anciens achats, je m’explique j ai acheté en décembre 21 deux parrot anafi, ayant tout deux un souci. le revendeur darty effectue une prise en charge en début janvier et m’invite samedi 5 mars a venir en magasin. me propose soit de reprendre les drones non réparés par le constructeur soit de me rembourser en bon d’achat, j’ai envoyé un mail a parrot. Chez dji c’est plus sérieux

  2. @ didou Bonjour, j’ai aussi acheté 2 drones anafi en décembre. Ils avaient quoi comme souci les tiens ?

  3. bonjour, l’un a la nacelle a calibrer a chaque batterie sinon vibration, l’autre la caméra bouge seule sans pouvoir la régler, le service après vente de parrot est injoignable et renvoi aux revendeurs
    et d’ailleurs aucune possibilité de joindre parrot, l’anafi n’est pas cher mais je prendrais la route si j’avais acheté un AI à 4800€

  4. Très bon interview. Bravo. Hâte de voir la suite. Le patron de Parrot a une vraie vision je trouve, et pas uniquement tournée vers le profit. On a vraiment l’impression qu’il veut faire des produits qu’il aime.

  5. @didou, la garantie légale de conformité OBLIGE pendant 2 ANS le vendeur d’un produit manufacturé a :
    dans les 6 premiers mois suivant achat = réparer – ou rembourser -ou changer par un neuf
    l’appareil défectueux, l’acheteur étant en droit de réclamer un PRODUIT NEUF en remplacement.

    passé 6 mois, le vendeur a OBLIGATION de réparer l’appareil neuf manufacturé.

    Cette garantie légale de conformité de 2 ans est valable pour tous produits manufacturés vendus en France.
    machine a laver, drone, tv, autoradio, poêle a granulé, etc, etc…

  6. @azbloc, j’ai remis les deux drone 15 jours après (cause fêtes de fins d’années) et un mail jeudi 3 mars pour passer en magasin. darty a immédiatement proposé l’achat de drones de marque différente avec soulte de ma part en bon commercial m’indiquant que mes anafi n’étaient pas réparables. Après 20 minutes du stagiaires au responsable un bon d’achat et pas autre choix a Montauban.

  7. Azbloc a totalement raison …….. et c’est bien pire avec Yuneec Europe puisqu’ils vous répondront qu’ils ne garantissent pas leurs drones plus de 6 mois …….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.