Rekon35, un racer long range 2S Li-ion en analogique et numérique

4
1279

Le Rekon35 de HGLRC fait partie de ces drones prévus pour être animés par des batteries Li-ion 18650 pour une belle autonomie, au détriment de la puissance. Deux 18650 pour être plus exact, ce qui permet d’alimenter l’appareil en 2S. Elles sont positionnées côte à côte, à la différence du LR3 de Eachine sur lequel elles se trouvent au-dessus et en-dessous de l’appareil. Comme avec les autres racers basés sur des 18650, il est impératif de veiller à la polarité des batteries sous peine de griller l’électronique. L’inspiration du Rekon35 ? C’est celle des travaux de David Cledon alias Dave_C_FPV, évidemment.

Les caractéristiques ?

Le Rekon35 repose sur une structure en carbone en H de 16 cm de diagonale de moteur à moteur. Elle est agrémentée de pièces supplémentaires pour maintenir une caméra HD additionnelle, le GPS et les batteries 18650. Le contrôleur de vol est un Zeus10 AIO de HGLRC. Basé sur un processeur F4, il comprend 3 UART, un OSD, ainsi qu’un ESC 4 en 1 BLheli_S de 10A. Les moteurs sont des brushless Rekon 1303.5 à 5500KV pour des hélices tripales de 3 pouces Gemfan 3520. Un GPS M80 complète la dotation de base.

Analogique ? Numérique ?

Le Rekon35 est proposé avec un équipement vidéo analogique : une caméra FPV Ratel 2 de Caddx et un émetteur Zeus Nano VTX 5,8 GHz capable d’émettre à 25 mW (le maximum autorisé en France) et jusqu’à 350 mW. Son poids, sans les batteries, est de 117 grammes. Il est également disponible avec une caméra Polar de Caddx et un boitier Vista de Caddx, ou bien avec une Link Phoenix Kit de RunCam assurer pour la compatibilité avec le système de retour vidéo numérique DJI Digital FPV System. Son poids, sans les batteries, est de 142 grammes.

Et puis…

Les deux versions sont disponibles sans récepteur radio, ou avec un récepteur pré-installé à choisir parmi les XM+ et R-XSR de FrSky, A8S V2 de Flysky, Crossfire Nano RX de TBS, ELRS 2.4G ou 900RX de HGLRC. Un support permet de placer une caméra HD légère, de type GoPro naked ou GO2. Selon le constructeur, l’autonomie atteint 15 minutes environ, et l’électronique s’accommode de la tension basse des Li-ion en fin de vol, pour éviter une brusque perte de puissance.

Le prix ?

La version analogique du Rekon35 est proposée à partir de $160 directement chez HGLRC (hors taxes). La version numérique débute à $300, toujours chez HGLRC. Si vous avez envie de le monter vous-même avec vos propres composants, la frame nue est à $30.

D’autres photos

4 COMMENTAIRES

  1. Le boîtier Vista est tenu par 2 petits trucs de rien du tout. Un crash un poil dur et la Vista n’est plus fixée. Bizarre non?

  2. Bonjour. Long range oui oui avec 15 min donc la moitié pour aller l’autre pour revenir c’ est un peu court pour du long. A mon époque on volait ce petit quart d’heure avec un pavé et c’était avant. C’est cela le progrès dommage non?

  3. @ Tintin : Ca passe si on considère que le LR s’évalue en rapport avec la taille et la forme. 50 km avec une aile de 2m, 4 km avec un multi de 1kg, 1 km avec un Tinywhoop 🙂

  4. @ Nikotttin : Oui, c’est un peu juste. D’un autre côté, par expérience avec les petits en 18650, il n’y a pas beaucoup de permissivité aux crashs sur le reste de la frame, notamment les bras et le support batteries…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.