Jetson One : les 100 premières unités ont été vendues !

11
1729

Le Jetson One, c’est un multirotor destiné au transport d’une personne, avec un look plutôt sportif et un prix de 79.000 € (voir ici). Dans un message sur LinkedIn, le boss de Jetson Tomasz Patan a assuré que les 100 premiers exemplaires du Jetson One avaient été vendus depuis l’ouverture de sa commercialisation le 21 octobre 2021, et que 3000 précommandes avaient été enregistrées. Dans la liste des primo-acquéreurs en Europe, on trouve des allemands, des anglais, des suisses, des belges, des hollandais, des italiens, des polonais, des suédois, mais pas de français. Ben quoi ? Il ne vous plait pas, ce Jetson One ? Personne n’est joueur ?

11 COMMENTAIRES

  1. Super Jouet. pas de vente en France! Faut-il cherché du coté des conditions d’utilisation sur le territoire? la DGAC? Je ne sais pas quelle est la règlementation pour utiliser de type d’engine sur le territoire?

  2. Ho le pousse au crime ce Fred !!!
    ” Personne n’est joueur?” Qu’il écrit 🤭
    79000 roros pour faire du drone dans son jardin …

    Bravo aux chanceux qui vont nous innonder YouTube de leurs vidéos 😒

  3. Oui en effet aucune info sur le cadre de certif ce cette machine, et je suis bien curieux de le connaître.
    Le prix d’achat est de l’ordre de grandeur d’un ulm, par contre c’est un monoplace et l’autonomie est de 20 minutes.
    J’imagine que le renouvellement de la batterie doit peser lourd dans le coût à l’heure de vol de ce “jouet”.

  4. Je dirais plutôt, Every one is not a pilote.
    Parce que sinon il va y avoir une épidémie d’amputation traumatique 🙂
    Beau jouet, est ce que la plage et la pinède déserte sont vendus avec ?

  5. Bah non, il a pas le dispositif de signalement electronique attendu pour les plus de 800g par l’administration francaise.
    Deja qu’il faut se cacher pour faire voler un mavic mini…

  6. @Ellie c’est un aéronef habité au même titre qu’un ULM ou LSA ou un hélico léger.
    La balise aéromodélisme ne s’applique évidemment pas …

  7. Je voulais pas être hautain dans ma réponse hein 😉
    C’est d’ailleurs un sujet qui concerne tous les aéronefs (le transpondeur), entre la densification des espaces aériens, la disparition de petits aérodromes, le U-space etc …

  8. @JPH du coup les regles vfr s’applique et c’est 500 ft mini pour un vol et non au ras de l’eau/plage /cime des arbres … ?
    une panne à 150 mètres avec un appareil de cette nature ça se gère comment ? 🙂
    en tout cas la pub est trompeuse par rapport à la legislation Française mais dans les autres pays ?

  9. @delta bonne question, c’est certainement du VFR mais attention les hélicos (et autogires ?), planeurs, parapentes, ballons peuvent voler en dessous de ces altitudes lorsque certaines conditions sont remplies.
    Autrement des dérogations peuvent être obtenues (hélitreuillage en ville, …).
    EASA Special Condition for VTOL s’appuie sur les CS23 (avions légers) et CS27 (hélicos légers).
    En supposant que c’est le contexte de certif utilisé pour cet appareil, son exploitation sera similaire à un hélico ou avion léger.
    Je ne pense pas qu’il entre dans la catégorie ULM du fait de sa complexité (multi-moteur, contrôleur de vol, redondances, etc.), à moins qu’il existe norme plus “light” pour les petits eVTOLs.
    Mais je n’ai aucune idée de la licence de pilote requise.
    J’imagine qu’en l’état il faut une licence hélico, mais ça fait chère pour piloter une machine légère “accessible à tous”.
    A l’époque j’avais vu des adresses d’aérodromes dans la liste des acquéreurs en europe, ce qui laisse à supposer que des Jetson One européens seront exploités comme des petits hélicos.

  10. Toujours par rapport aux règles de survol en VFR, un avion peut descendre sous les 500ft (150m) en dehors des aérodromes si:
    – Il est en panne (pas forcément moteur, p. ex. un passager (très) malade ou menaçant peut justifier un atterrissage d’urgence)
    – Il est en exercice d’atterrissage d’urgence avec un instructeur à bord

    Pour répondre à la question de @delta sur la panne à 150 mètres, le Jetson embarque un parachute pyrotechnique qui fonctionne même plus bas que 500ft (150m).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.