Le Dronut X1 de Cleo Robotics est disponible à la vente (pour moins de $10000)

9
1710

La société Cleo Robotics, vous la connaissez peut-être déjà. Je vous en avais parlé il y a 5 ans de cela (voir ici). Mais exit le drone de loisir à glisser dans la poche, Cleo Robotics a changé son fusil d’épaule et cible désormais les marchés industriels. 

Le Dronut X1 ?

Il se distingue de la concurrence avec un design compact et deux hélices contrarotatives placées à l’intérieur de l’appareil. Elles sont donc sans danger pour l’environnement; et l’appareil peut aller au contact, sans risque, des humains, des animaux et des objets. Il est équipé d’une caméra 4K avec un FOV de 100° et de nombreux capteurs dont un LiDAR pour fournir les informations nécessaires à son contrôleur de vol pour un vol assisté. Il bâtit une modélisation 3D de son environnement pour évoluer en évitant les obstacles, y compris en espaces confinés. C’est fort à propos, puisque l’appareil a été conçu principalement pour les vols indoor. 

Joueur ?

Le Dronut X1 est conçu pour être résistant aux chocs. Selon Cleo Robotics, le pilotage est simplifié pour que l’opérateur puisse se concentrer sur l’objet de sa mission. La manette, c’est assez étonnant pour un appareil destiné à des usages industriels et de surveillance, est celle d’une Playstation de Sony. Pour séduire et rassurer les clients inquiets, Cleo Robotics assure que les appareils sont conçus et réalisés aux Etats-Unis. 

Les caractéristiques

Le Dronut X1 mesure 16,5 x 10 cm pour un poids de 425 grammes. Il vole à une vitesse maximale de 14,4 km/h (bridage logiciel) et peut s’accommoder d’un vent (ou de courants d’air) de 15 km/h. L’autonomie est de 12 minutes, selon Cleo Robotics. Le lien radio est assuré en wifi, avec une portée de 1 km (sans obstacle). L’interface repose sur une application pour terminaux Android, avec un retour vidéo en 1280 x 960 pixels à 30 fps. Le prix ? Le Dronut X1 est proposé à $9800, directement sur le site de Cleo Robotics.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

9 COMMENTAIRES

  1. La manette en photo est celle d’une PlayStation et non d’une Xbox , ce qui remet en cause le 100%us 😅
    Sinon je suis curieux de connaître le fonctionnement de ce birotor coaxial !

  2. @Ruben :
    Je suppose que le Yaw est géré par les hélices contra-rotatives et le Pitch et Roll par des ailerons qui dévient le flux.
    Chouette comme bidule en tout cas

  3. @fred : détrompe toi ! Les manettes de console sont largement utilisé dans l’industrie et notamment dans les armées pour plusieurs raison : couts, simplicité de mise en oeuvre et prise en main connu entre autre !

  4. @ khancyr : J’ai juste corrigé le fait que j’avais écrit que c’était une manette de Xbox alors que c’est une manette de Playstation. C’est écrit dessus, ce qui montre ma connaissance en matière de console de jeux… 😎

  5. 425 grammes dans seulement 16,5 cm de diamètre… cela fait peu de surface de rotor, le “blade loading” doit être conséquent et donc l’efficacité médiocre. Ce qui explique la *relativement* faible autonomie annoncée.
    En termes de niveau sonore, ça doit être sympa aussi…

  6. ça ressemble à un jouet, ça a l’allure d’un jouet, la taille d’un jouet….
    et… BIM 10 briques !
    et ça va nous en coller une bien là où y faut quand on s’y attendra pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.