USA : suspicion d’une action menée avec un drone contre un poste de transformation électrique

5
923

La chaine ABC a publié des extraits d’un rapport non public du Joint Intelligence Bulletin émis le 28 octobre 2021 par le Department of Homeland Security (DHS) et le Federal Bureau of Investigation (FBI). Il rapporte la découverte en juillet 2020 d’un drone Mavic 2 de DJI échoué sur le toit de l’ancienne usine de la chocolaterie Hershey en Pennsylvanie. Le rapport indique que l’appareil était équipé d’un fil de cuivre épais attaché par des ficelles en nylon.

Le détail important ?

A quelques dizaines de mètres de l’ancienne usine se trouve un poste de transformation électrique. Le rapport suppose que le drone « récupéré à proximité d’un poste de transformation électrique était probablement destiné à perturber les opérations en créant un court-circuit pour endommager les transformateurs ou les lignes de distribution, en fonction de la conception et de l’emplacement de récupération ».

Le principe ?

On peut supposer que le but du vol était de faire en sorte que les fils de cuivre du drone viennent toucher les fils électriques de l’équipement pour créer un court-circuit. Puis éventuellement entrainer une coupure de courant sur ce poste de transformation, et d’autres, le tout ayant pour finalité d’entrainer des dégâts sur le réseau électrique (comme dans le cas de ce fait-divers). Une sorte de version DIY des bombes au graphite qui ont fait leur apparition pendant la 1ère guerre du Golfe.

Un acte malveillant ?

Le rapport assure qu’il y a peu de doute puisque que le drone a été volontairement modifié pour ne pas pouvoir remonter jusqu’à son propriétaire. La caméra avait été retirée, le numéro de série avait été gratté et il n’y avait pas de carte mémoire à bord. ABC n’indique pas si numéro de série a finalement été récupéré de manière logicielle, et si la mémoire interne de 8 Go du Mavic 2 a été étudiée.

Source : ABC News
Crédits photos : ABC News, Max Pixel et Google Earth

5 COMMENTAIRES

  1. Gros travail de (mauvais) amateur …….. quand on voit la section du câble emporté par le drone le court circuit n’allait pas durer bien longtemps sur un poste de transformation …… :))
    J’ai vu sur une intervention au sein d’un poste de transformation se créer un court circuit (par le chute d’une structure métallique sur les câbles) sur du 60 kV …… la cornière métallique (5cm x 5cm) a fondu en 15 sec …… transfo non disjoncté !

  2. @ Laurentr2008 : Ce qu’il faut sans doute retenir, c’est la volonté de nuire. Je n’ai aucune idée du potentiel de nuisance de cette configuration, mais je suppose que ça peut produire un résultat si l’installation électrique en question est mal entretenue, trop sollicitée, et s’il y a enchaînements d’ennuis.

  3. Technique plus high-tech mais moins éfficace que l’opération Outward britannique durant la seconde guerre mondiale . Faut que je retrouve l’article ,mais y a plus de 10 ans , au USA , ils avait retrouvé des traces d’impacts de .50 (12.7mm) sur un poste de transformation ,sans conséquences .

  4. Oui Bud …. j’en avais entendu parler également …… ici en France de temps à autre, on relève des traces d’impacts d’armes de chasse (plutôt du plomb que de la balle) sur les lignes, isolateurs et autres installations ……. dans les 3/4 des cas ce sont des tirs “accidentels” …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.