Jetson ONE, pour des sensations fortes : il est à vous pour seulement 79.000 €

16
15746

Les drones radiocommandés, c’est tellement old-school. Pour de vraies sensations, offrez-vous un octocopter grand format dans lequel vous prendrez place ! C’est ce que propose la société suédoise Jetson, fondée en 2017. La promesse ? « Nous avons l’intention de faire de tout le monde un pilote ». Ok.

Tout le monde ?

Disons tous ceux qui peuvent débourser les $92.000 (environ 79.000 €) que coûte le Jetson ONE, livré en kit à construire avec tous les éléments et les instructions de montage. Comment, où et dans quelles conditions le piloter ? C’est une autre histoire… Les 15 premiers modèles sont déjà vendus, il n’en reste que 3 disponibles, avec une livraison prévue pour 2023. 

La fiche technique 

Le Jetson ONE pèse 40 kg à vide sans batteries, 90 kg avec. L’envergure de sa structure en aluminium est de 90 cm lorsque les bras moteurs sont pliés. En ordre de vol, ses dimensions sont de 2,8 x 2,4 x 1 mètres. L’appareil repose sur 8 moteurs et 8 hélices. Pour le piloter, il y a une manette des gaz et un joystick à 3 axes. Le contrôleur de vol limite la vitesse maximale à 102 km/h. 

La sécurité ?

Selon Jetson, l’appareil se place en stationnaire automatiquement quand on lâche les commandes, il continue son vol même avec un moteur qui lâche, il y a une triple redondance sur le contrôleur de vol, des capteurs LiDAR pour détecter l’élévation du terrain et les obstacles.

Toujours pas convaincu ?

Le constructeur assure que les batteries sont « inspirées de celles de voitures de course » et que l’appareil est équipé d’un parachute avec un déploiement rapide. Ouf, ça rassure. Non ? Le site officiel de Jetson, si vous êtes chaud bouillant, c’est ici ! N’oubliez pas les 19.000 € qu’il faut pour valider la précommande. Moi je ne les ai pas et je n’ai pas vraiment confiance dans la machine. Mais j’aimerais tout de même beaucoup tenter l’expérience…

Une vidéo promotionnelle

 

16 COMMENTAIRES

  1. Superbe machine, mais pour le prix ils auraient pu fournir 4 protections entre les hélices et le pilote, car à la première petite touchette le carnage va être épique, ce n’est pas le casque qui va arrêter un bout de carbone à 300km/h 🙂

  2. C’est tout de même moitié prix comparé au Blackfly d’Opener 👍
    Autre petit point marrant: ils ont du allé dans le désert pour leur shoot, alors qu’ils sont suédois. Soit les régulations soit la météo ne convenait pas…

  3. Si ça rentre dans la réglementation ULM c’est parfait ….. sinon (du moins pour notre pays) cela restera un rêve !!!

  4. @ Laurentr2008 : Je crois bien que certains clients de ces appareils ne vont pas s’embarrasser de réglementation, ce sera utilisé pour des événements privés là où il se passe déjà des tas de choses qui ne sont pas vraiment dans les clous…

  5. Les assureurs vont trembler
    Les prothésistes audios vont adorer
    Les animaux et promeneurs vont se terrer
    Les régulateurs… Ah, non, pas eux !

  6. J’hésite encore avec la toute derniere Lexus LC. Ou les deux :-))

    Je rejoins complètement les propos de @Olivier C. Même si c’est parfaitement “homologué” (Jamais en France. Faut pas déconner… )

  7. Intérêt du parachute quand l’appareil peine à dépasser 10m d’altitude ?

    D’ailleurs, en théorie, on peut monter à plus de 2000m avec ? Voire visiter les nuages ? 🙂

  8. @ terry : Pour faire une powerloop, il va bien falloir dépasser les 10 m ! 🙂
    Et puis c’est un parachute balistique, ça laisse plus de chances qu’un parachute conventionnel 🙂

  9. Un mode accro disponible sur cet engin ? Pour le powerloop … j’imagine bien le coup de stress au premier 🙏🙏

  10. La limitation réglementaire pour un ULM classe 6 en France (hélico) est de 85 Kw en terme de puissance. Or le Jetson one a une puissance de 88 Kw. Donc, en France, on ne peut que rêver.

  11. je n’avais pas la réponse quant aux possibilités d’utilisation, mais vos éclaircissements me font dire une fois de plus : vive la FRANCE ! j’ai voulu acheter un petit drone perso, je suis allé voir les sites autorisés sur geoportail, ben….je vais acheter un camescope

  12. C’est bien mais il manque l’autonomie et le poids maxi du pilote ^^. Peut-être un peu cher pour un joujou…

  13. Selon moi, ça tiendrait plus d’un autogyre de classe 4. Mais avec 85,3 kw max (116cv) ça ne colle pas.
    Cela étant, je me demande si passer de 88 kw à 85 kw par bridage poserait problème.

    Et c’est plus attractif que le Twin2 de chez Eulair. Car pas besoin de piste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.