USA : les drones du commerce (DJI et les autres) toujours interdits pour les armées

0
314

Il y a quelques semaines, un audit concernant deux drones du constructeur DJI, commandés par le Department of Defense américain (DoD), avait conclu à une conformité pour un usage par l’armée (voir ici). Il les qualifiait de « recommandés pour une utilisation par les entités gouvernementales et les forces travaillant avec les services américains ». Mais ce rapport consulté par le site The Hill n’a pas été dévoilé publiquement.

Machine arrière, toute !

Un communiqué du DoD daté du 23 juillet 2021 revient sur cet audit, le qualifiant « d’inexact et non coordonné » et indiquant que « sa diffusion non autorisée fait actuellement l’objet d’un examen par le ministère ». Il rappelle qu’en 2018 « le DoD a interdit l’achat et l’utilisation de tous les drones du commerce, quel que soit leur fabricant, en raison de problèmes de cybersécurité » et qu’en 2019 « le Congrès a adopté une loi interdisant spécifiquement l’achat et l’utilisation de drones et de composants fabriqués en Chine ».

Situation inchangée

Les drones du commerce ne sont pas autorisés et resteront donc interdits pour un usage par le DoD. Sauf dans l’optique de tests et entrainements sur la lutte anti-drones (de la chair à canon, en d’autres mots) et pour les opérations d’analyse en matière de renseignement, de guerre électronique et de guerre de l’information (le reverse-engineering du logiciel), ainsi qu’au cas par cas. DJI n’a pas réagi à ce communiqué du DoD, ni sur son site ni sur les réseaux sociaux.

Source : Department of Defense

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.