Pénurie de composants : les fabricants se tournent vers des alternatives

3
1800

Vous l’avez sans doute remarqué : certains produits hightech ne sont plus disponibles. Plus de réassort, plus de stocks, les nouveautés peinent à arriver sur le marché. La raison ? Les constructeurs souffrent d’une pénurie de certains composants. Pourquoi ? Principalement en raison des retards accumulés par les confinements. En Chine et à Taiwan, mais aussi dans les (rares) autres pays de la planète dotés d’outils de production. Naturellement, la rareté a entrainé une augmentation des prix.

Les fabricants s’organisent

Les administrations des pays producteurs de composants – ainsi que ceux qui n’en produisent plus ou pas – peinent à mettre en place des alternatives pour faire face à cette pénurie. Faute d’un coup de pouce de l’état, ce sont donc les fabricants qui ont décidé de s’adapter. C’est une question de survie pour leur business. Le constructeur iFlight a indiqué s’employer à modifier ses produits pour remplacer les composants indisponibles par des alternatives. Cela concerne par exemple les mosfets, les baromètres altimétriques.

Des modifications qui peuvent être complexes

Les fabricants de contrôleurs de vol, d’ESC, de caméras et d’émetteurs vidéo suivent le même processus de diversification. Lequel entraine parfois un effet domino sur les autres composants qui doivent aussi être modifiés, et souvent beaucoup de travail d’adaptation et de tests côté logiciel. La modification sera parfois habillée avec des artifices marketing : imaginez une caméra numérique devenue difficile à produire, remplacée par un autre modèle aux performances différentes, mais pour laquelle que le constructeur trouverait une fonctionnalité nouvelle dans le but d’en assurer la promotion…

Les composants pour tous

D’autres constructeurs ont adopté la même posture, même si la plupart n’ont pas encore communiqué à ce sujet. Il est sensible puisque tous sont entrés en guerre du « sourcing », autrement dit trouver rapidement des fournisseurs pour obtenir le meilleur compromis entre disponibilité, qualité, prix et parfois exclusivité. Quand la situation va-t-elle s’améliorer ? Probablement d’ici à la fin de l’année 2021, si aucun nouveau confinement n’est mis en place dans les pays producteurs. Mais cette amélioration s’accompagnera d’une augmentation des prix…

Source : BloombergSouth China Morning Post, The Wall Street Journal

3 COMMENTAIRES

  1. En pratique sur des composants stratégiques vous avez une très forte tension sur les délais d’approvisionnement, qui actuellement peuvent être de 12 à 18 mois. L’automobile et les smartphones et leurs besoins croissants en composantes électroniques n’y sont pas pour rien. Certains constructeurs placent des commandes à horizon 2023. Certains prix ont été multipliés par 5. Non Fred, pas fin 2021… 2022 avec beaucoup de chance. Le problème c’est qu’une filière de semi-conducteurs met très longtemps à être mise en place et cela ne se fait pas du jour au lendemain.

  2. Yep, d’après les fabricants que j’ai en contact, c’est plutot une stabilisation vers horizon 2022…
    Il y a aussi un effet domino sur la pénurie… Les prix des autres composants équivalent ont largement augmentés !

    Attendez vous a l’arrivée en masse des cartes en H7 ou G4, pas pour une question de performances, mais de prix d’achat ! ( Même si c’est plus performant que du F4 en soit)

  3. La fin 2021 dont je parle, c’est pour la disponibilité des produits conçus avec des composants alternatifs en volume suffisant dès maintenant, soit un cycle de 6 à 12 mois (sachant que les produits qui arrivent maintenant, comme la Polar de Caddx, ont été imaginés il y a 6 mois). Les produits dans le domaine du drone dont la roadmap était au printemps sont prévus d’ici à l’automne.
    La disponibilité des composants qui manquent à l’appel en ce moment risque fort de ne pas arriver avant 2022, effectivement, voire même pour certains de ne plus arriver du tout…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.