Les drones racers volent sur le Hellfest from Home 2021 !

12
1423

La pandémie Covid-19 a eu raison de l’édition 2020 du Hellfest, le rendez-vous des musiques extrêmes qui se tient à Clisson. Elle a aussi perturbé l’édition 2021, remplacée par le Hellfest from Home, diffusé en ligne sur Arte Concert, ici, et sur le site dédié à l’évement . Vous y baladez un avatar sur un Hellfest en 3D isométrique, avec les stands et les stages. Et des vidéos tournées pour l’occasion… avec une petite pincée de piment supplémentaire ! 

Des images en racers !

Les images des concerts sont agrémentées de séquences tournées en drone avec des plans dynamiques réalisés avec des racers. Le pilote ? C’est Vincent Galard, qui a accepté de répondre à quelques questions. C’est à lire juste après avoir visionné la vidéo… 

Aerotech Vision / Powerloop : Hellfest by FPV

Helicomicro : Des racers sur le Hellfest, ça fait plaisir ! Comment s’est jouée leur intégration ?
Vincent Galard : C’est Aerotech Vision, une société basée à Nantes, pour laquelle je suis le pilote FPV, qui a eu la brillante idée de leur proposer du FPV. Elle travaille avec le festival depuis plusieurs années déjà. Ils ont parlé à la production de la possibilité de fournir des images FPV, et ont fait le pari de pousser la chose auprès d’eux. C’est comme ça que je me suis retrouvé avec l’équipe d’Aerotech Vision à Clisson. Je travaille aussi dans le monde de la musique depuis des années, c’était une occasion de rêve de mélanger les savoir-faire !

HM : Quel matériel as-tu utilisé ?
VG : Au début, la demande de la production était d’obtenir la meilleure qualité d’image possible. Le projet initial était donc de partir filmer avec mes Shendrone Thicc et une Black Magic 4K. S’est forcément posée la question du budget aussi, notamment sur le déploiement de ces machines pendant les 4 jours de tournage.

HM : Le choix définitif a été différent ?
VG : Après avoir visionné les images déjà tournées en GoPro, nous sommes partis sur un tournage en GoPro 8. Au final, j’ai donc volé la majeure partie du temps avec mes drones 5’ et 6’, en envoyant mon flux FPV en régie.

HM : Quelles frames as-tu piloté ?
VG : Ayant la chance d’être soutenu par la Team Mistral (Big Up David), j’ai volé avec mes Dragunov. C’est une super frame très bien pensée ! L’ajustement rapide de l’angle de la GoPro et de la caméra FPV me permettait d’obtenir le meilleur cadrage possible en fonction des plans recherchés, et de la musique aussi. J’ai également fait quelques plans en Tinywhoop avec une GoPro 8 naked sur certains concerts.

HM : Quelles étaient les difficultés sur ces tournages ?
VG : La difficulté majeure a été la synchronisation avec la musique. Les changements de batterie, puis le filmage du time-code du concert pour le calage des rushs avant de décoller nous exposaient à devoir faire ces manoeuvres rapidement. C’était parfois dans des moments où musicalement le FPV aurait été hyper intéressant. L’autre difficulté était aussi de voler en même temps qu’un Inspire 2, mais les spotters ont bien fait leur job !

HM : Tu as fait combien de vols et brûlé combien de lipos ?
VG : Difficile d’être précis, mais c’était environ 15 lipos par groupe, et il y en avait 9… Autant dire que le suivi des charges était méticuleux et organisé. Nous avons aussi réalisé pas mal de Beauty Shots dans les autres endroits, aux différents horaires de la journée, et selon la météo. Le but était d’avoir des images supplémentaires à utiliser lors des interviews, interludes, etc.

HM : Les musiciens ont-il manifesté un intérêt pour le FPV ?
VG : Je me demande si les musiciens ont prêté une grande attention au drone pendant leur prestation. A vrai dire, je pense que la plupart ont découvert les images et l’intérêt à la diffusion du concert ! Néanmoins, les réalisateurs m’ont proposé, en accords avec certains groupes comme Black Bomb A et Shaârghot, de venir voler sur scène avec le Tinywhoop. Le résultat est d’ailleurs génial car les artistes se sont pris au jeu en s’amusant avec le quad, et quelques passages entre les jambes en ont surpris plus d’un ! J’ai reçu des messages sur Instagram de certains d’entre eux ce weekend, après la diffusion des concerts.

HM : Tu avais les coudées suffisamment libres pour voler ?
VG : J’ai eu beaucoup de discussions avec les trois différents réalisateurs pour connaitre leurs envies, jauger leurs connaissance des plans FPV, et ainsi leur proposer des choses. Au final, ils m’ont laissé libre de mes mouvements la majeure partie du temps. Seuls certains plans ont été pensés, scénarisés et répétés.

HM : Y aura-t-des des racers sur la gigantesque édition 2022 du Hellfest ? Avec du live ?
VG : Pour l’instant rien n’est encore décidé, notamment sur la manière. Mais la certitude, c’est que les images FPV ont énormément plu à la production ! On va voir avec Aerotech Vision ce qu’il sera possible de faire, sachant que cette fois-ci, des milliers de festivaliers seront sur site !

HM : Comment te contacter pour réaliser des images aériennes ?
VG : Vous pouvez me contacter via Aerotech Vision, via le site de ma société Powerloop, via Instagram, via Linkedin ou via Facebook !

12 COMMENTAIRES

  1. c’est donc bien des racers !!!
    et de nuit ça rend vraiment bien 👍
    chapeau aux pilotes !!!
    d’ailleurs … bien sympa cette version “At Home” du Hellefest 😁

  2. Je te le dit depuis qq annee Fred, organiser sur le terrain su HF une race ça serai top fun, il y a des gates, des pylone, tous pour faire une mega race. Esperons que Ben Barbaud sera plus a l’écoute maintenant (hors période du HF bien sur).

    Super images bravo Vincent Galard pour la presta (j’en revais depuis maintenant 5 ans)

  3. Magnifique ….. bravo !!!!! de quoi rendre totalement dingue la DGAC ….. 🤣🤣🤣🤣🤣🤣 ! c’est vraiment génial et cela montre bien l’intérêt de nos bécanes et de nos pilotes dans ce genre de promotion !

  4. Salut les racers !
    Je suis le mec cagoulé qu’on voit sur les 20 dernières secondes de la vidéo .
    Peut être que la question se pose quant à si les musiciens ont prêté une grande attention au drone pendant leur prestation , mais je peux vous dire que les performers , surtout dans Shaârghot , on y a prêté attention !
    (je pense que ça se voit 😉 )
    (( en particulier lors des passages entre les jambes de nos danseuses qui étaient effectivement assez ouf !))
    On est très content que Vincent Galard ai été là et qu’avec le reste de l’équipe ils aient pu nous offrir des images aussi exceptionnelles !
    Content aussi que son talent lui laisse l’opportunité d’improviser , on n’aurait pas eu ces 20 dernières secondes sans ça ^^

  5. @ Monsieur Skarskin : Excellentes, ces 20 dernières secondes de drone-catching !! Je me dis que l’outil pourra encore donner de belles images avec un jeu entre pilote, acteurs et zikos !

  6. M Skarskin, c’est donc toi avec qui j’ai joué ! Heureux de te lire, et content d’avoir pu jouer avec le feu avec toi ! On s’est bien marré ! Merci pour tous vos retours individuels, et je peux te dire que c’est réciproque ! On parlait justement de toi avec Etienne !

    @Laurentr2008 : Aucune raison de les rendre dingue. Tout a été fait dans les règles (télépilotes, distance, marquage lumineux, géofence, déclarations et compagnie) 😉

    @Khan : Bring Me the Horizon – Parasite Eve (une pépite)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.