DJI et la réduction de vitesse à 50 km/h en Chine : un début d’explication

2
1196

La mise à jour 1.02.0000 du DJI FPV (voir ici) s’accompagne d’une mesure inédite qui est uniquement mentionnée dans les indications de la version chinoise : la réduction de la vitesse à 50 km/h en modes Sport et Manuel – sachant que le mode Normal est déjà limité à 50 km/h. Pas de panique, cette restriction ne concerne que la Chine continentale, et ne sera effective que jusqu’au 15 juillet 2021. 

De quoi s’agit-il ?

Voici une traduction (approximative) d’un texte publié sur le site 1688 le 17 juin 2021, qui donne quelques indices et précisions : « Avis de suspension des ventes de produits liés aux drones. Conformément aux exigences réglementaires du gouvernement [chinois], jusqu’au 15 juillet 2021, il est interdit de vendre des appareils volants capables d’aller au-delà du vol en vue directe, ou capables de dépasser une vitesse maximale de 50 km/h ou ayant un poids supérieur à 8 kg. Cette mesure concerne aussi les accessoires liés à ces appareils : casque de visionnage, modules de transmission vidéo, modules de commandes radio, et autres pièces connexes. Il est également interdit de faire la publicité de ces produits et des activités en vol ». Pourquoi ? Je n’ai pas la réponse à cette question.

Une supposition ?

La Chine célèbre les 100 ans du parti communiste, avec une journée spéciale le 1er juillet 2021. L’interdiction est-elle destinée à protéger un défilé militaire et ses répétitions ? La mesure a déjà été utilisée en 2015 : selon The Jakarta Post, la Chine avait temporairement interdit la vente des drones aux plates-formes en ligne, de manière plus restrictive encore, pour protéger un défilé militaire à Pékin.

Pourtant…

Le général Li Jun, directeur adjoint à la Commission militaire centrale, a indiqué qu’il n’y aurait pas de grand défilé en 2021 : « le personnel militaire va rester mobilisé pour […] préserver la paix du pays et du peuple ». Il est possible en revanche que la mesure vise à protéger les nombreuses initiatives locales, comme des fresques historiques du parti et des pèlerinages vers les monuments à la gloire des dirigeants du parti. Ou un « grand rassemblement » prévu par les autorités qui sera probablement organisé à Pékin le 1er juillet 2021…

Et en Europe, ça peut nous arriver ?

Je n’ai pas connaissance d’une volonté de limitation de vitesse ni d’interdiction de vente à l’occasion d’événements. Cela dit, il ne faudrait pas la Chine constitue une (mauvaise) source d’inspiration pour politiques européens en campagne et en mal d’actions symboliques.

D’autant que…

Il faut se souvenir que la réglementation européenne (Règlement 945/2019) introduit des limitations de vitesse ! Un exemple ? Pour disposer d’une mention CE avec indication de classes C0 (moins de 250 grammes) et C1 (moins de 900 grammes), un drone ne doit pas pouvoir dépasser 19 m/s, soit 68,4 km/h. Un autre exemple, plus pointu ? Pour évoluer à proximité de personnes (jusqu’à 5 mètres) avec un appareil de classe C2, le drone devra être doté d’un mode basse vitesse, limité à 3 m/s, soit 10,8 km/h. Sinon il devra rester à plus de 30 mètres des personnes.

C’est pour quand, ces limitations de vitesse ?

A partir du 1er janvier 2023 pour tous les appareils C0, C1 et éventuellement C2 puisqu’après cette date, tous les drones devront impérativement être commercialisés avec marquage CE et indication de classe, sauf les jouets et ceux « construits à titre privé ». Mais cela pourrait bien être avant : tout simplement dès qu’un constructeur envisagera de commercialiser un drone avec marquage CE et indication de classe. A ce jour (le 18 juin 2021), il n’y en a encore aucun.

2 COMMENTAIRES

  1. Faut-il aussi comprendre que nous ne pourront pas commander de composants sur bangood et ali ?
    Ce serait domage, moi qui comptait m’y mettre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.