L’école, le drone et le plan séquence

10
4763
Markus Zwilling, New Step Media.

Cette vidéo, vous l’avez sans doute déjà vu passer, elle a été publiée par le quotidien 20 Minutes édition suisse, puis fait le tour des réseaux sociaux ! Elle est constituée d’un seul plan séquence de presque 3 minutes… La vidéo est destinée à assurer la promotion du lycée professionnel Akademie St. Gallen. Ca se passe dans le canton de St Gall, au nord-est de la Suisse.

Pour en savoir plus…

En l’absence d’informations sur les conditions du tournage, j’ai posé quelques questions à Markus Zwilling, de New Step Media, l’agence qui a réalisé la vidéo. Le making of de la vidéo se trouve à la fin de ce post !

Comment a été tourné ce plan séquence ?

Helicomicro : C’est un Cinewhoop qui a été utilisé dans cette vidéo? Quel modèle ?
Markus Zwilling : Oui, c’est un QAV-Cine Freybott Edition de Lumenier, un appareil de 2,5 pouces.

Phil Freybott, Cinequads.

HM : Quel type de caméra a été utilisée ?
MZ : C’était une GoPro, nous avons stabilisé les images en post-production avec l’aide du logiciel ReelSteady.

HM : Un plan séquence comme celui-ci requiert un pilote expérimenté ? Qui était aux commandes ?
MZ : Le pilote était Phil Freybott de Cinequads.

HM : Combien de temps a-t-il fallu pour mettre en place le scénario du plan séquence ?
MZ : Nous réalisé les repérages du lieu en une journée seulement. Après cela, j’ai écrit tout le concept du film et nous avons organisé la figuration de 46 personnes.

HM : Et le jour du tournage ?
MZ : Nous nous sommes assurés de petits détails comme le bon fonctionnement de la fontaine à l’extérieur du bâtiment. Comme nous avons eu l’opportunité de débuter le vol depuis un autre bâtiment à l’extérieur du lieu, nous avons espéré très fort profiter d’une belle météo. Le jour du shooting, nous avons pris 4 à 5 heures pour discuter des points précis de passage du vol dans chaque pièce, et cela en prévoyant les actions des 46 acteurs figurants. Nous avons réalisé 8 vols au total…

HM : Quelle astuce a été utilisée pour atteindre un vol aussi long ?
MZ : L’une des principales difficultés a été de nous assurer que le pilote conservait le signal vidéo tout le temps. La seule solution possible a consisté à « bouger » le pilote pendant qu’il volait ! Il était assis sur une chaise de bureau. Nous l’avons déplacé de cette manière dans le bâtiment.

HM : Et ce passage étonnant dans les étages ?
MZ : Nous avons dû utiliser un ascenseur pour suivre le drone dans son vol depuis le rez-de-chaussée jusqu’au 5e étage ! Pendant que le drone montait, nous étions dans l’ascenseur, en même temps. Lorsque l’ascenseur ouvrait ses portes, nous avons déplacé le pilote assis sur sa chaise jusqu’à le positionner à côté d’une fenêtre. Cette méthode nous a permis de garder le signal vidéo, d’autant que le drone quittait le bâtiment depuis le dernier étage pour redescendre au rez-de-chaussée.

HM : Le retour vidéo était-il en analogique ou en numérique ?
MZ : C’était du numérique, nous avons utilisé le Digital FPV System de DJI sur le Cinewhoop…

Le making of de la vidéo

10 COMMENTAIRES

  1. tournage de folie!

    Je n’ose même pas imaginer la sensation d’être déplacé alors que t’es en immersion sur des mouvements souples et amples…..

  2. Magnifique, un grand bravo à cette équipe pour leur réalisation.
    Je me demande comment le pilote peut capter le signal vidéo quand il est dans l’ascenseur, c’est une sacrée cage de Faraday.

  3. Impressionnant ! Fluidité des mouvements, plans rapprochés, passage serrés… quelle maîtrise ! Ça donne un tout autre dynamisme à la présentation de l école.

  4. Je trouve la performance époustouflante!

    L’impact publicitaire pour l’école est énorme…

    MAIS

    En soi, il n’y a aucun intérêt cinématographique. Pour moi, c’est juste une performance de vol qui amène une publicité de dingue pour l’école, et là, on peut dire que l’objectif est réussi. D’un autre côté, je ne vois pas le message véhiculé par la vidéo. Je sais pas ce qu’ils font dans cette école, …

    La performance au détriment du message

  5. Si vous voulez faire comme lui, c’est simple,
    prenez votre radio et diffuser la vidéo dans votre casque d’immersion,
    puis bouger les doigts. 😉

    Peut être, était ce une vidéo de prévention sur les risques de dommages (collatéraux)
    pour la création d’un futur stage de pilotage? J’ai relevé 7 infractions d’ailleurs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.