DJI et l’automobile : le site DJI Automotive est en ligne

2
1926

Le constructeur DJI a conquis le marché des drones au fil des années, pour le grand public et les professionnels. Puis il a grignoté des parts de marché dans le domaine des caméras à main stabilisées, pour le grand public et les professionnels. Il a aussi mis la main sur le spécialiste de l’image, Hasselblad. Un indice pour l’étape suivante ? Le site DJI Automotive a été mis en ligne en avril, quelques jours avant le salon Auto Shanghai, qui se tiendra du 19 au 28 avril 2021. L’automobile ?

C’est le nouveau challenge de DJI !

Avec cette diversification, le constructeur ambitionne de devenir incontournable dans les outils d’automatisation pour l’automobile. La création de l’entité DJI Automotive date de 2016, avec des premiers essais sur circuits en 2017 et sur l’espace public en 2018. En 2019, DJI Automotive a ouvert une usine et noué des partenariats avec plusieurs intégrateurs. L’année 2020, selon le constructeur, a été celle de la certification de ses outils, indispensable pour être intégré dans l’industrie automobile. Il a pour cela noué des partenariats avec des sociétés spécialisées comme Livox, pour du matériel détection des obstacles et de mesure des distances par laser (voir ici).

Partenariats industriels

Les outils de DJI Automotive reposent aussi sur des caméras mono et stéréo, des solutions d’agrégation de signaux satellite pour le positionnement, (GNSS) et des cartes HD, avec l’aide de partenaires industriels. Le tout est orchestré par des calculateurs, comme le DJI Autonomous Driving Domain Controller. Et complété par des outils d’aide à la conduite comme le DJI Driver Monitoring System, qui surveille en temps réel les expressions du visage d’un conducteur, détecte la fatigue, l’attention qui faillit, et les comportements dangereux, pour éviter les accidents dus à des erreurs humaines.

DJI Driving…

Sur le salon Auto Shanghai seront présentées les trois solutions qui vont être commercialisées par DJI à des constructeurs. Le DJI Driving D80 Series est destiné à l’automatisation des véhicules pour des vitesses de moins de 80 km/h, avec gestion des travaux routiers, changements de voies, anticipation des collisions, modification de l’allure dans les voies courbes, y compris avec du trafic autour du véhicule. Le DJI Driving D130 Series est prévu pour l’automatisation de véhicules qui roulent jusqu’à 130 km/h, pour doubler, quitter la voie principale et gérer les pannes de manière efficace. Enfin le DJI Parking System est une aide au stationnement avec une prise en charge complète du véhicule, depuis l’arrivée devant le parking jusqu’à l’arrêt sur une place. Sans oublier la restitution automatique de la voiture. Chaque outil est décliné en plusieurs modèles.

C’est pour quand ?

Les premières annonces de DJI devraient être rendues publiques à l’occasion du salon Auto Shanghai. Volkswagen Group China pourrait être parmi les premiers à intégrer les solutions autonomes de DJI Automotive dans de prochaines gammes. Le constructeur chinois parviendra-t-il a réitérer les succès du drone et des caméras à main ? A suivre… Le site DJI Automotive se trouve ici.

2 COMMENTAIRES

  1. Faudra être enregistré sur Alpha Tango pour conduire une voiture. Et avoir passé le questionnaire en ligne. 👍

  2. @ FPV_67 : L’avantage, c’est que le pilote de la voiture et sa voiture sont déjà enregistrés.
    Mais.
    Y vont nous coller la balise à cause des 800 grammes….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.