DJI FPV : le deuxième hack pour passer en mode FCC

5
1285

Le « mode FCC », c’est le réglage de la puissance et des fréquences radio en conformité avec la réglementation nord-américaine plutôt qu’européenne. Le bénéfice ? La puissance maximale est plus élevée, ce qui permet une meilleure portée, une meilleure pénétration des obstacles, et globalement une liaison radio et vidéo plus robuste. L’inconvénient ? C’est illégal en Europe, et il faut bidouiller pour en profiter. Je vous avais présenté un premier hack FCC ici, qui requiert un smartphone Android.

Le deuxième hack FCC ?

Cette fois-ci, il fonctionne sur les mobiles et tablettes iOS, et pas sur Android. Il est proposé par DJI Tweak, des hackers qui n’ont pas de site web. Pour accéder à DJI Tweak, il faut passer par la messagerie Telegram, via ce lien. Notez que, chronologiquement, ce hack iOS a été rendu disponible le 3 mars, avant le hack Android. Donc le premier est deuxième, et vice-versa.

Les bonnes nouvelles ?

Le hack ne disparaît pas une fois l’application DJI Fly connectée au casque V2 (comme c’est le cas pour le hack Android). Du moins tant que vous utilisez l’application DJI Fly hackée par DJI Tweak. DJI Tweak est proposé en version d’essai gratuite pendant 7 jours. De quoi vous laisser le temps de décider si vous voulez l’acheter. 

Ce qui est moins sympa ?

Comme avec le hack Android, il n’y a pas d’indices qui montrent que le hack est appliqué, puisqu’il n’y a pas d’indicateur de puissance d’émission dans le casque du DJI Fly, et que le hack ne fait pas gagner de nouvelles fréquences en Europe. A l’usage, la solidité de la liaison derrière des obstacles permet de vérifier qu’il est opérationnel. Le hack, vous l’aurez compris, est payant : il est proposé à 50 € par appareil iOS et par an. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser avec tous vos drones reposant sur l’application DJI Fly, mais à partir d’un seul smartphone ou tablette – et pour un an. Attention, cette version à 50 € n’est pas « signée » pour les appareils d’Apple. Cela signifie que pour l’utiliser, vous devez disposer d’un iPhone jailbreaké (si vous ne savez pas de quoi il retourne, laissez tomber), ou bien d’un compte développeur Apple. Et avec un iPhone non jailbreaké ? DJI Tweak peut ajouter la signature pour l’installation sur tout appareil iOS pour 15 € supplémentaires, pour un total de 65 €. La mise en route de ce hack est, au final, un peu plus touffue que celle du hack Android, via un robot sous Telegram.

Ca vaut le coup ?

A vous de voir si vous voulez prendre le risque d’installer une application non autorisée par Apple, de payer 50 € (ou plus) sans trop savoir si le hack sera encore opérationnel après les prochaines mises à jour de DJI. Ca fonctionne ? Oui. Mais comme pour le précédent hack, je ne recommande pas de l’installer. A note que les hackers de DJI Tweak ont indiqué ne pas pouvoir modifier le plafond de hauteur à 500 mètres avec DJI Fly. Pour cela, il faudrait reflasher le firmware du DJI FPV.

Article précédentEMAV : la première course de « drones » avec pilotes à bord ?
Article suivantAutel Robotics Evo II, le test

5 COMMENTAIRES

  1. bonsoir à tous,

    nouveau sur cette page que je découvre, je m’intéresse au hack pour Dji. J’ai un Mavic air2 et un iphone jailbreaké. Ai je une chance de pouvoir revoler comme dans le passé au dessus de 250 m et à plus de 500 m de mon domicile ?

    Merci de votre travail et passion !

  2. @Fred : non plus rien à voir.Limité par l’altitude, et surtout par la distance de vol à partir du point de départ.
    Du coup je me suis rapproché des russes via telegram et ils m’ont aidé à mettre en place un application en place et lieu du précédent Dji fly. Même pas besoin, du jailbreak, 65 € et ça fonctionne très très bien. Vraiment enchanté de l’opération un peu fastidieuse, il faut le reconnaitre.

  3. @ Philpg1 : Attends, je n’ai pas pigé pourquoi il y avait cette limitation. Tu voulais dire limité parce que la MA2 te bloque physiquement le vol, ou parce que la portée n’est pas bonne ?

  4. #Fred : mise à jour / à la nouvelle réglementation.
    Mon phantom 4 que je n’avais pas mis à jour était sur 500 d’altitude et 6,5 km de portée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.