Survoler les Vieilles Charrues, se faire pincer et puis s’envoler !

3
1505

C’est un fait-divers rapporté par Le Télégramme : en juillet 2019, un jeune homme survolé les festivaliers des Vieilles Charrues à Carhaix. Le survol d’un rassemblement de personnes est interdit, le vol était donc illégal. Le drone et son pilote n’ont pas échappé à la gendarmerie, qui a saisi le matériel et placé le jeune homme en garde à vue. Il était « fortement alcoolisé »…

Libre comme l’air

Bien qu’il ait été détenu au 2ème étage de la brigade de gendarmerie, le pilote a réussi à fausser compagnie aux militaires et rejoindre le centre-ville. Il y a tout de même été interpellé rapidement. Pour sa défense, le prévenu a déclaré avoir « perdu la tête » sous l’effet « du stress et de l’alcool ». Et pour le survol de la foule ? Il ne savait pas que c’était interdit. Son jugement a été prononcé le 1er mars 2021, soit presque deux ans plus tard. Il a été déclaré coupable pour le survol par le tribunal de Brest. La condamnation? La confiscation du drone et du smartphone. Conclusion ? Le Chouchen et l’Hydromel, en plaidoirie, ça fonctionne bien.

Source : Le Télégramme

3 COMMENTAIRES

  1. ” Conclusion ? Le Chouchen et l’Hydromel, en plaidoirie, ça fonctionne bien.”
    Mais pas que ! :-)))
    La sanction (2 ans après….) est déjà suffisante pécuniairement parlant.
    En espérant qu’il ai enfin compris que des règles élémentaires de sécurités s’appliquent sans condition, avec ces appareils de loisirs.

  2. @azbloc. Et heureusement, si l’on considère que passer au dessus d’une foule avec une voiture est quand même statistiquement dans 100% des cas beaucoup plus grave et dangereux qu’avec un drone, non ?

    Confiscation du smartphone ? Quel est le rapport et la logique ?
    Si le drone était un drone récent de type dji ou un parrot, pourquoi pas non plus lui interdire la possibilité d’utiliser un gps dans l’avenir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.