Guerre de brevets sur fond de nouveau produit de DJI

1
1645

Le constructeur DJI va annoncer son nouveau drone le 2 mars prochain. Vous connaissez déjà la plupart de ses caractéristiques, au fil de nombreux « leaks » d’informations confidentielles. Selon Bloomberg, DJI a sollicité un tribunal aux Etats-Unis pour contrer une éventuelle poursuite en contrefaçon concernant un accessoire de pilotage basé sur le mouvement de la main par la société QFO Labs. Basée dans le Minnesota, elle commercialise des drones-jouets pilotés par le Mimix Controller, un accessoire basé sur les mouvements de la main.

Pourquoi ?

Selon Bloomberg, QFO Labs a envoyé un contrat de licence couvrant l’un de ses brevets à la société suisse MotionPilot S.A., qui travaille avec DJI au développement du produit basé sur les mouvements de la main. En d’autres mots, QFO Labs demande à être rémunérée pour le principe d’un accessoire de pilotage basé sur les mouvements de la main – sans doute dans l’idée de s’approprier une part du futur gâteau de DJI. Le risque semble pris au sérieux par le constructeur chinois, d’autant que le dirigeant de QFO Labs, Brad Pedersen, est aussi avocat et conseiller en brevets. Cela dit, iI a par le passé poursuivi plusieurs sociétés, dont Parrot et Brookstones Stores, pour des violations de brevets, mais les plaintes ne semblent pas avoir abouti.

Source : Bloomberg

Edit : le test complet du DJI FPV est à lire ici !

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.