Airspeeder Mk3 : des courses grand format pour 2021 ?

6
1749

Les Airspeeder sont des multirotors grand format qui pourront, à terme, accueillir un pilote à leur bord. Leur constructeur est la société Alauda – je vous en avais parlé en 2019. A l’époque, il envisageait de créer des courses de multirotors avec de vrais pilotes à bord, et ce dès 2020. Un pari qui semblait bien difficile à réussir (et il n’était alors pas encore question de crise sanitaire). Désormais, Alauda assure que ses courses seront organisées en 2021 avec des appareils radiocommandés. Matt Pearson, son fondateur, est très optimiste : « les premières courses de voitures volantes électriques au monde seront le sport mécanique le plus excitant et le plus novateur de la planète ».

A nouvelle promesse, nouveau modèle !

Selon Alauda, le Airspeeder modèle Mk3 est déjà sur les chaines d’assemblage. Pas un prototype, mais de quoi se lancer dans une course ! Le communiqué de presse assure qu’« une grille de départ complète de voitures volantes électriques Mk3 est actuellement en cours de fabrication au siège technique d’Airspeeder et d’Alauda à Adélaïde, dans le sud de l’Australie. Plus de 10 véhicules de course identiques seront produits et fournis aux équipes en 2021. Les derniers tests de pré saison à huis clos se tiendront en Australie avant que ne débute le calendrier des courses internationales ».

Des pilotes à bord dès 2022 !

C’est ce qu’affirme Alauda. Les appareils seront-ils suffisamment sûrs ? Les courses sans pilote seront des crash-tests grandeur nature pour vérifier la pertinence des « améliorations révolutionnaires en matière de sécurité comprenant des systèmes d’évitement de collision LiDAR et radar qui créent un « champ de force virtuel » autour de l’engin », et « d’un cadre et d’un fuselage en fibre de carbone choisis pour sa résistance, sa rigidité et ses propriétés de légèreté, ce qui garantit maniabilité, performance et efficacité ». L’Airspeed Mk3 pèse 100 kg sans son pilote, et peut atteindre 120 km/h – c’est plus raisonnable qu’en 2019, la vitesse envisagée alors était de 200 km/h.

Caractéristiques techniques revues

Selon le communiqué de presse d’Alauda, « les Airspeeders Mk3 sont des octocoptères en X offrant des avantages significatifs. En course, le pilote sera capable de faire les mêmes virages serrés en épingles à cheveux qu’une voiture de Formule 1, mais avec une troisième dimension supplémentaire pour se déplacer verticalement. Pour faciliter les arrêts rapides au stand, les ingénieurs d’Alauda ont développé un système innovant de verrouillage pour un retrait et un remplacement rapides des batteries au sol. Cette technologie fait ses débuts sur le Mk3 ».

Les promesses seront-elles tenues ?

On oublie le précédent rendez-vous manqué, Alauda dispose de 10 mois pour réussir son pari de course (sans pilote). La société a su convaincre plusieurs partenaires de la suivre dans son aventures : DHL, Acronis, Equals Money. Et puis finalement, on ne demande qu’à être surpris !

Source : Alauda

Article précédentViFly Finder Mini, le test
Article suivantOneLeft FPV : Freestyle

6 COMMENTAIRES

  1. le look de la machine est superbe, a regarder les bras moteurs il y a des tirant, serait ‘ils trimé?
    j’attends de voir le première course, même en RC ça dois être quelque chose!!

  2. Quitte à tuer des gens autant aller jusqu’au bout du concept et mettre des lances-missiles, lazer, shurikens et faire des courses Ben-Hur style ! Les romains étaient pas si fou finalement

  3. WipeOut 2097, ça approche…
    Mais, franchement, faire des courses avec ces cercueils volants habités, sans morts ? Je peux pas y croire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.