Recherche : comment mieux gérer l’évitement des obstacles avec des capteurs optiques

4
560

La Westphalian University allemande et l’institut TU Delft aux Pays-Bas ont publié les conclusions d’une recherche sur des méthodes d’amélioration de l’évitement des obstacles par des drones. Cette recherche concerne les petits appareils qui ne sont pas en mesure d’embarquer des capteurs lourds et coûteux.

Le principe ?

Lorsque les drones équipés de capteurs optiques approchent d’obstacles, les algorithmes peinent à extraire des images des informations sur la distance, la vitesse et la direction par rapport à ces obstacles. Selon les universitaires, ces données incomplètes tendent à provoquer des oscillations par sur-réaction aux informations. Les outils d’évitement s’efforcent de réduire au maximum ces oscillations parasites. Les équipes de chercheurs sont persuadés que les insectes utilisent les imperfections de leurs vols pour améliorer leur rapport aux obstacles. Les universitaires ont donc entrepris de développer des algorithmes pour utiliser les oscillations afin d’être extraire des informations plus précises sur la profondeur des images et la distance aux obstacles. Le fait d’osciller fait apparaitre et disparaitre des détails, dont l’étude en temps réel permet d’estimer la distance. Ces outils logiciels pourraient permettre d’éviter le recours à une surenchère de capteurs.

Source : Nature

4 COMMENTAIRES

  1. Attention aussi au brouillard !
    Il provoque l’ arrêt des transmissions radio
    et l’ appareil se pose….. n’ importe où !

  2. Rooo il est booo mon bebop 2 😁
    Ça serait cool si Parrot pouvait vraiment faire une mise à jour en utilisant ces recherches😉
    En tout c’est une belle bête pour les chercheurs… J’en ai vu à l’ENAC dans leur… volière 👍👍👍

    Sinon je suis tout à fait d’accord avec ce qui a été dit avant moi 👌

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.