Diatone Roma F4 LR HD, le test

11
3586

Les supports fournis

Dans la boite, Diatone fournit deux supports en plastique, au format GoPro avec les anneaux. Oubliez les caméras GoPro dans leur boitier avec le support à anneaux, elles sont beaucoup trop lourdes pour le Diatone. Même la Hero5 Session ! Le principe est d’installer à bord une caméra GoPro naked, débarrassée de l’essentiel. J’ai préféré utiliser une caméra stabilisée plus petite, la Insta360 GO. J’ai utilisé le support pour DC3 de iFlight trouvé sur Thingiverse, que j’ai imprimé en TPU. Le résultat est assez convaincant, la caméra absorbe une partie des vibrations – au prix d’une image un peu floue tout de même. L’autonomie est réduite de 30 secondes environ ave ce montage, quelle que soit la batterie utilisée.

Faut-il l’acheter ?

Pourquoi pas. Il permet de réaliser jolies balades à distance (pas en France, hein, pas en France !) avec un retour vidéo efficace, avec une autonomie qui permet d’aller loin et haut (en montagne). Ce n’est pas un appareil pour la voltige et il mériterait des réglages plus fins que ceux fournis par Diatone, pour améliorer le comportement en vol et éviter les petites vibrations à l’image. Dommage que ce travail trop complexe pour le commun des pilotes mortels n’ait pas été réalisé. Pour oublier un peu ces petits défauts, on peut remarquer le prix un peu plus léger du Roma F4 LR HD par rapport à ses concurrents. A vous de voir si cela suffit à le rendre suffisamment attractif. Il est proposé à 340 € chez Studiosport en version prête à l’emploi, avec la caméra Nebula Micro et le boitier Vista de Caddx.

Pour comparer le Roma F4 LR HD à d’autres nano racers, consultez le tableau des appareils qui ont été testés sur Helicomicro, ici (de préférence avec les navigateurs Chrome ou Firefox).

Une partie des tests ont été pratiqués sur le terrain privé du FMRC à Plailly dans l’Oise.

D’autres photos

Les réglages Betaflight d’usine

Les modifications apportées à Betaflight

1
2
3
Article précédentYx Chargeur multiple pour DJI Mini 2
Article suivantA.C.E. Combat System (en PWM)

11 COMMENTAIRES

  1. Il est regrettable qu’en France on ne puisse pas exploiter les performances d’une telle machine à cause d’une législation de plus en plus contraignante pour ne pas dire carrément absurde. Cela fait perdre tout intérêt pour ce type de machine 😤
    Alors bien sûr il y a l’étranger (pour se donner bonne conscience) ou le vivre caché pour survivre dans la clandestinité 🥺 .
    A quand la machine qui pourra voler trois heures et à plus de 20km ? 👹

  2. @fred a dit : “Parce que la mode des micro racers 4 pouces bat son plein, et que j’adore ce format…” je te rejoins à 100% !
    Ca fait maintenant quelques mois que j’étudie l’affaire pour en disposer d’un au printemps prochain. C’est vraiment pas évident avec l’offre qui a pu se développer ( pour notre plus grand plaisr !) autour de ces 4″LR. Il sera tres certainement un DIY (ou en partie) parce que tous on des solutions interessantes mais aucun ne corespond à mes souhaits..
    Ce diatone Roma LR4″ ne fait pas exception. J’aime bcp ça frame, mais pas satisfait du choix moteur, gps,…
    Et ces vibrations que tu cites, ne m’encourage pas vraiment…
    Mon choix reste assurément sur la frame qui à lancé cet engouement : Le Flywoo, ainsi que celle de Tomoquads, la Katana 2 😉
    Merci pour ce test toujours aussi sérieux et objectif.
    Bon vol en 4 pouces LR !

  3. @ CriTof, le top serait l’Explorer de FlyWoo avec l’électronique et le GPS de iFlight auquel on rajoute un petit blindage des câbles. Ce châssis de FlyWoo est un vrai petit bijou! Il me tarde de l’essayer…
    Rx

  4. Je suis étonné par la faible autonomie… 14mn en li-ion 3000mah, j’ai 2 fois plus avec un Geprc baby croc (28mn). 3mn seulement en 650mah (vil agressif) je dois tenir 7 ou 8mn de mon côté. C’est pas exactement le même (moteurs 1404 2750kv) mais la différence est majeure pour un appareil de même famille.

  5. @ Cyril : Je n’ai pas le GePRC, mais aucun des autres modèles que j’ai (iFlight et Flywoo) ne tient 28 min… Il va donc falloir que je m’attaque au Baby Croc 🙂

  6. Avec des tattu 850 je tiens largement 11-12 minutes en vol semi pépère sur le baby croc :). Mais a priori le flywoo fait aussi bien :).

  7. @ Fred : je dis pas que le baby croc vole plus longtemps (à mon avis c’est kif kif), mais j’ai l’impression que tes batteries sont pas en forme 😅. Après pour tenir 28mn en li-ion il faut la pousser loin…

  8. @ Cyril TINTORI : Ben pourtant j’utilise toujours des Lipos neuves pour les tests d’autonomie (mixées avec d’autres qui ont des cycles dans le nez). Tu descends à combien sur les Li-ion ?

  9. Bon… Pas encore merci @Fred… Hi, hi !
    J’attendrai pas le printemps prochain, j’ai craqué pour l’original LR4 Flywoo, mais en DIY à ma sauce !
    Vais continuer en attendant, ma production de 3 et 4S en Li-Ion 😉

  10. @Fred, je cherchais justement ces infos pour savoir quelle était la limite basse des liIon, j’ai l’impression qu’on peut descendre à 2,5V…
    À confirmer.
    Rx

  11. J’avais vu une video sur le sujet de Dave_C sur youtube il me semble (mais je la retrouve pas). En gros il mesure la baisse de tension au décollage pour rester en vol stationnaire (sag), cette baisse n’est pas considérée comme de la décharge (quand tu te poses la tension remonte immédiatement de la même valeur). Ce “sag” est beaucoup plus important sur une li-ion que sur une lipo. Dans mon cas (baby croc avec une li-ion 3000 mah), j’ai un sag de 1,5V (baisse de 16,7V à 15,2V au déco). Je considère que la batterie est vide quand je tombe à 11,7V (3,3×4-1,5). En cruising j’ai bien les 28mn d’autonomie annoncés par le constructeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.