DJI Mini 2, les caractéristiques

10
3110

Même s’il a perdu le nom Mavic, le Mini 2 est bien le successeur du Mavic Mini, commercialisé par DJI  il y a un an (voir le test ici). Le look des deux appareils est très semblable, à tel point qu’il est difficile de les différencier au premier coup d’œil. Quelques détails permettent de les distinguer rapidement : le nom Mini 2 apposé sur le bras avant-gauche, le liseré orange sur les extrémités des hélices et la très discrète LED sur l’avant… Les vraies différences se trouvent ailleurs ! 

Envie de tout de suite savoir ce qu’il vaut ? Le test du Mini est à lire ici !

Le principe du Mini 2 ?

C’est le même que celui du Mavic Mini : l’appareil est pensé pour être léger, avec un poids de 241 grammes, compact avec des dimensions de 14 x 8,2 x 5,7 cm lorsqu’il est plié. Ses bras avant et arrière peuvent être dépliés, il mesure alors 16 x 20,2 x 5,5 cm. DJI promet une autonomie de 31 minutes ! La radiocommande est également compacte : celle du Mavic Mini est abandonnée au profit de celle du Mavic Air 2, avec le smartphone positionné sur le dessus. Ce changement de radiocommande s’accompagne d’un changement de technologie radio.

OcuSync 2.0 !

Le wifi du Mavic Mini est remplacé par OcuSync 2.0 sur le Mini 2, une liaison en 2,4 GHz et 5,8 GHz qui offre une meilleure portée et surtout plus de stabilité, avec une latence de 200 millisecondes (au lieu de 300 sur le Mavic Mini). Le retour vidéo est en 720p à 60 images par seconde. DJI promet 6 kilomètres de portée en Europe, et jusqu’à 10 kilomètres aux Etats-Unis. Les moteurs du Mini 2 sont plus puissants que ceux du Mavic Mini, ce qui permet à DJI de promettre une vitesse horizontale de 16 m/s au lieu de 13  m/s (57,6 km/h au lieu de 46,8 km/h). Ce gain en vitesse lui permet de mieux résister aux bourrasques de vent, jusqu’à 24 km/h.

La partie photo et vidéo

Le bloc optique est stabilisé sur une nacelle mécanique à 3 axes. La caméra permet de filmer en 4K à 30 images par seconde (au lieu de 2,7K sur le Mavic Mini), avec un débit de 100 Mbps. Le capteur est un 1/2.3’’. Pas mal pour un si petit appareil ! En Full HD (1920 x 1080p), le Mini 2 propose un zoom jusqu’à 4x (en 1080p) Il prend des photos en 12 mégapixels en Jpeg, mais aussi avec un stockage en mode RAW si vous le désirez. Ce format sans compression permet de profiter du maximum de données en provenance du capteur, à utiliser avec l’aide d’un logiciel spécialisé. Il est possible d’établir une liaison directe entre le smartphone et le Mini 2, sans passer par la radiocommande, pour des transferts d’images rapides, jusqu’à 20 Mbps, avec la possibilité de découper les vidéos et ne conserver que les séquences essentielles. De quoi partager les images rapidement sur les réseaux sociaux !

Fonctions automatisées

Le Mini 2 est stabilisé pour faciliter le pilotage, avec des caméras verticales qui analysent le sol pour figer la position de l’appareil. Il est également équipé d’outils de positionnement satellite GPS, Glonass et Galileo. L’application pour profiter du Mini 2 est le logiciel DJI Fly, disponible pour iOS et Android. Elle offre les fonctions automatisées classiques que sont le décollage automatique, le maintien de la hauteur, le retour automatique au point de départ en cas de perte de liaison radio ou à la demande, l’atterrissage automatique. La hauteur de vol maximale est fixée à 120 mètres pour correspondre à la plupart des réglementations, mais il est possible de pousser jusqu’à 500 mètres. L’appareil permet de choisir soi-même une enveloppe de vol pour restreindre la distance et la hauteur. Le Mini 2 dispose de la fonction GEO qui empêche les vols au-dessus de zones sensibles, aéroports et centrales nucléaires par exemple.

Fonctions automatisées, suite

Le Mini 2 propose les Quickshots, des séquences de prises de vues vidéo automatisées. On y trouve le Dronie, la Spirale, la Fusée, le Cercle, le Boomerang. Il offre aussi des fonctions de panoramas : Sphère constitué de 26 images, 180° avec 7 photos, et 3×3 avec neuf photos. A cela, DJI a ajouté une fonction de bracketing : AEB prend 3 photos avec une exposition différente pour produire une image à haute dynamique, avec la possibilité d’utiliser ces clichés avec un outil de création de photo HDR (tierce partie). Il offre aussi un retardateur pour des prises de vues à intervalles réguliers.

Le prix ?

Le Mini 2 est proposé à 459 € avec sa radiocommande et une batterie, en direct chez DJI, et chez les revendeurs comme Studiosport. Il est également proposé à 599 € en version Fly More Combo, qui totalise 3 batteries avec une station de recharge, tout livré dans un sac de transport. L’assurance DJI Care Refresh qui permet plusieurs remplacements de l’appareil, avec un prix léger, sous conditions, est disponible pour le Mini 2. Bien que les caractéristiques du Mini 2 soient conformes avec la sous-catégorie C0 de la réglementation européenne, il ne dispose pas du marquage CE drone. Cela n’empêche en rien de voler, mais il faudra se plier aux requis de la réglementation des appareils non marqués : les explications se trouvent ici.

Les accessoires

DJI propose un sac en bandoulière DJI Mini 2, une cloche lumineuse qui permet de recharger l’appareil, un kit créatif FIY pour personnaliser le look de l’appareil, et un adaptateur pour des accessoires à placer sur le dessus de la coque, par exemple un petit écran LED pour afficher des messages. Des protections d’hélices sont également disponibles.

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

10 COMMENTAIRES

  1. Hello! La question c’est: est-ce qu’il est compatible avec les DJI Goggles RE vu qu’il a l’ocusync 2? 🤞

  2. Bonjour,

    La question paraîtra peut être bête mais ayant crashé mon mini 1 :
    – Est ce que les batteries sont utilisables sur le 2 ?
    – Est ce que les filtres Nd sont utilisables sur le 2 ?

    Merci d’avance !

  3. @ Thiebault : Oui pour les batteries, mais je ne sais pas pour les filtres (je n’en ai pas sous la main pour Mavic Mini 🙁 )

  4. @ Noam : Je ne sais pas répondre… Le souci, c’est que je n’ai pas de Goggles RE pour faire l’essai, et personne dans mon entourage qui les ait 🙁

  5. Je n’ai pas trouvé sur leur site de mention sur la norme CE (les nouvelles censées s’appliquer au 1er janvier). Ce serait dommage car pour les drôles de moins de 250g, gedt la seule situation où la loi serrait (bien) plus permissive.

  6. ” mais il est possible de pousser jusqu’à 500 mètres ”

    Concrètement ça veut dire que 120m c’est du bidon ?

  7. @ Alfred : Je ne sais pas ce que tu veux dire par “bidon”. C’est la valeur par défaut en réglages d’usine, qui correspond à la réglementation en vigueur dans de nombreux pays. Si on peut la modifier, c’est parce que cette limite de 120m n’est pas valable partout sur la planète.

    En France, jusqu’au 31 décembre 2020, on peut aller jusqu’à 150 mètres (là où c’est autorisé). Donc il est important de pouvoir modifier ce seuil de 120 mètres. Il y a des pays dans lesquels la hauteur de vol est encore différente (plus haute… ou plus basse), voire quelques rares pays où il n’y a pas de restriction de hauteur.

  8. @Fred Merci pour ta réponse !
    Ça fait plaisir si on peut les utiliser avec. J’étais déjà mauvaise langue en pensant qu’ils aient trouvé un moyen de nous les faire re-payer 😁

  9. Bon…je comprend pourquoi tu ne m’a pas répondu hier Fred 😀

    Parce-que tu n’as pas de Google RE pour le test FPV 😝

    J’ai creusé un peux et à priori il faudrait mètre à jour les RE pour une compatibilité Ocusync 2.0 😎

    Un peu comme le 2Pro…👌

    Voilà…voilà…! 🙌

  10. @ Francky : Désolé, oui, j’ai pas de RE sous la main, je ne sais pas répondre correctement. Je n’ai pas d’info, ni officielle ni officieuse de DJI, je ne peux que supposer que ça peut fonctionner techniquement, mais moyennant l’ajout de la compatibilité via une mise à jour logicielle. J’espère qu’ils vont travailler là-dessus, mais je doute que ça fasse partie de leurs priorités 🙁

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.