iFlight Beast F7 et H7

8
1078

Le constructeur iFlight a présenté deux nouveaux contrôleurs de vol destinés à de petits racers, de type Cinewhoop ou Toothpick : leurs trous de montage sont à 2,55 x 2,55 cm. Les Beast sont des intégrés AIO : ils comprennent le contrôleur de vol, mais aussi un ESC 4 en 1 BLheli_S (sans télémétrie), sur un seul composant de 3,2 x 3,2 cm. iFlight explique que les processeurs sont de type BGA (Ball Grid Array, pour des contacts à billes minuscules au lieu de pins) plutôt que QFP (Quad Flat Package avec des pins classiques), ce qui leur permet d’être plus compacts et de moins chauffer.

Les caractéristiques en commun

Les deux sont équipés d’un connecteur microUSB pour la configuration et d’un connecteur prêt pour le branchement et l’alimentation d’un FPV Air Unit de DJI ou un Vista de Caddx avec support du Vbat. Les deux disposent de 5 UART, du support de l’OSD (AT7456E) et prennent en charge les batteries de 2S à 6S avec un capteur de courant. Ils sont livrés avec de la visserie des fils électriques, de la gaine thermique, deux condensateurs, une prise XT30 et une prise XT60.

Les différences entre F7 et H7 ?

La version F7 repose sur un processeur F7 cadencé à 216 MHz, propose un ESC 4 en 1 de 45A, un baromètre altimétrique BMP280 et une Blackbox de 8 Mo. Elle pèse 8,5 grammes (sans vis ni câbles). Son prix ? $70 sur le site de iFlight (hors port, hors taxes). La version H7 est basée sur un processeur H7 à 480 MHz, offre un ESC de 55A, un baromètre altimétrique DPS310 et une Blackbox de 16 Mo. Son poids est de 8,8 grammes. Elle est proposée à $90 sur le site de iFlight (hors port, hors taxes).

D’autres photos

iFlight Beast F7.
iFlight Beast H7.

8 COMMENTAIRES

  1. Blheli s 🙁 j’imagine que l’intégration du 32 prend trop de place sur la board.

    J’espère que ces boards AIO seront plus solides que leur précédente

  2. H7, F7… Je connais mal le monde des racers, mais je me demande ce qui nécessite ce genre de processeurs … Ça va finir par passer sur SOC ARM si ça continue…

    (“Ouai mais sur le F7 tu fais des calcules en 64 bits” : franchement OSEF sur la majorité des calculs pour du vol manuel il n’y a pas besoin d’une tel précision. Et pour les autres, il y devrait y avoir encore suffisamment de cpu disponible pour l’émulation)

  3. Pour la puissance, l’ensemble des filtres et des boucles d’asservissement pompent pas mal de CPU. Activer le RPM filter par exemple sur un vieux F3 avec un DShot600 pousse le bousin en limite selon la fréquence de rafraichissement de l’acquisition du gyro choisi pour ne citer qu’un petit exemple.

    Pour le BHeli_32 versus BLHeli_S, pour moi, ce n’est pas une histoire de place pour son intégration, c’est une histoire de prix. BLHeli_32 est la version maintenue et qui est payante pour l’intégrateur. BLHeli_S est gratuite mais abandonnée en terme d’évolution si je ne me trompe pas donc économie économie !

  4. @Pierre : Entre F3 et F7, il y a F4 … C’est la toute mon interrogation. Je connais bien les plateformes type ArduPilot qui fonctionnent parfaitement avec FFT dynamique sur résonances et harmoniques et beaucoup plus de fonctionnalités que sur racer et le tout sous F4 … d’ou mon interrogation sur l’utilisation du F7 pour du racer ?

  5. @khancyr Je suis surement moins caler que toi ,j’avais regarder un peu dans les spec et fonctionnement ,le F4 suffit , y a eu a une époque une course a la vitesse de traitement de l’ESC par divers protocole .Sachant qu’a une certaine vitesse de traitement et commande ,les moteur physiquement peuvent pas faire leur changement de rythme ,donc en gros sa sert a rien ,voir même sa fout plus de bordel . Maintenant ,depuis 1 ans ,j’ai plus trop suivit le trucs ,je sais pas si il y a de nouveau algo plus costaud sur Beta ou autre soft .Par contre ,pour des moteur plus petit ,avec des vitesse de rotation a haut kv , voir le seuil de saturation d’une F4 avec les dernier soft a jour ,sa prendrais peut être sens .Y a aussi l’histoire de UART dispo qui rentre en compte .

  6. Il me semble aussi (?) ,que les F7 nécessite moins de composant externe ,donc choix pour la conception d’une carte plus petites .

  7. très bel carte, et bien complète, pour minimiser la place c’est top, par contre si quelque chose venait à dysfonctionner c’est toute la carte qu’il faut changer
    dommage juste qu’ils n’aient pas eu la licence pour blheli32
    est-ce que la led coté esc sera visible une fois mis dans un racer (“SK6812 2020” pour les nerd)
    chose étonnante, c’est que l’imu est placé à 45°, ce qui veut dire que pour une configuration en X il faudra tourner la carte

    ça fait depuis début 2018 que les schémas pour des cartes en H7 sont sorties, toujours aussi peu de carte sur le marché
    https://user-images.githubusercontent.com/1696635/37959180-cd5978e2-31b2-11e8-8923-1cde62ea3753.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.