DJI : nouvelles nacelles RS 2 et RSC 2

1
534

Le constructeur DJI poursuit son offensive sur le front des nacelles de stabilisation destinées aux professionnels de l’image. La gamme Ronin s’agrandit en accueillant les DJI RS 2 et DJI RSC 2, qui signifient Ronin-S 2 et Ronin-SC 2. C’est une tendance chez DJI : le nom « Ronin » disparait des noms de produits, tout comme « Osmo » a été effacé du dernier produit grand public, l’OM 4 (Osmo Mobile 4).

La nacelle RS 2

Elle est destinée aux appareils photonumériques de type Reflex avec des objectifs lourds, puisque sa charge peut atteindre 4,5 kilos. Elle est en partie faite de fibre de carbone pour obtenir un poids à vide de 1,3 kilo. La stabilisation profite d’un nouvel algorithme appelé Titan : il est prédictif, assure DJI, qui explique avoir profité de l’expérience des précédentes nacelles pour optimiser l’inclinaison et l’angle. A cela s’ajoute un mode SuperSmooth, qui stabilise plus finement encore pour assurer la compatibilité avec des objectifs à distance focale plus longue.

Autonomie et compatiblité

Un écran couleur de 1,4 pouce tactile permet d’accéder aux réglages. La batterie intégrée assure une autonomie, selon DJI, de 12 heures, avec une fonction de charge rapide qui permet de récupérer 2 heures de fonctionnement en 15 minutes de charge. Une molette intégrée au-dessus de la gâchette facilite la mise au point. La RS 2 est compatible avec de nombreux accessoires compatibles NATO. Le double plateau d’installation de caméra est compatible Arca-Swiss et Manfrotto.

La nacelle RSC 2

Prévue pour des appareils un peu plus légers de type hybrides comme le Panasonic S1H et un objectif 24-70 mm, elle est capable de porter jusqu’à 3 kilos de charge utile. La nacelle nue pèse 1,2 kilo, et se plie pour ne mesurer que 18 x 19 cm pour le transport. Son autonomie est de 14 heures, avec une fonction de charge rapide comme pour la RS 2. Elle dispose aussi du nouvel algorithme de stabilisation Titan, d’une compatibilité avec les normes Arca-Swiss et Manfrotto. L’écran OLED de 1 pouce permet de contrôler les réglages.

Les fonctions logicielles

Les nacelles RS 2 et RSC 2 disposent d’outils logiciels qui automatisent des tâches. Il y a par exemple Flashlight, qui permet de saisir la nacelle à plat vers l’avant, comme une lampe-torche. Roll 360° active le mode Flashlight avec une rotation à 360°. One Button Portrait retourne la caméra pour la placer en mode portrait. Timelapse permet des captures accélérées. Panorama automatise des séquences de prises de vues pour obtenir des panoramas de type gigapixel. Enfin Time Tunnel fait pivoter la caméra à 360° en mode hyperlapse.

Les accessoires

Les nacelles RS 2 et RSC 2 peuvent être équipées d’un module de transmission de l’image en temps réel RavenEye, en profitant de ActiveTrack 3.0 pour le suivi de sujets. La technologie est le wifi, en double fréquence (2,4 et 5,8 GHz), avec une latence de 100 millisecondes et une portée de 200 mètres (sans obstacles), selon DJI. Parmi les accessoires, on trouve aussi une plaque de fixation universelle avec filetage, un Focus Wheel à installer sur le port RSA qui permet la mise au point et un zoom à double canal.

Quand ? Combien ?

Les nacelles RS 2 et RSC 2 seront proposées à partir du 31 octobre 2020 chez les revendeurs agréés comme Studiosport, sur le store de DJI. La RS 2 seule est positionnée à 759 €, la RSC 2 seule à 429 €. Les deux nacelles sont proposées en packs Pro comprenant un support pour smartphone, un moteur Focus, un module RavenEye, et une mallette de transport. La RS 2 Pro est à 899 €, la RSC 2 Pro à 629 €.

La RS 2 présentée par Stéphane Couchoud

D’autres photos de la DJI RS 2

D’autres photos de la DJI RSC 2

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.