LuminousBees ArduBee

0
1042

Envie d’une expérience un peu différente dans le domaine des nano drones ? Prenez le temps de découvrir ArduBee. C’est une plateforme nano drone basée sur le projet Open Source ArduPilot, pensée pour être modulaire. L’ArduBee se présente sous la forme d’une carte électronique (PCB) de 32 grammes (sans les moteurs) sur laquelle sont regroupés les principaux composants. On y trouve un microcontrôleur ARM Cortex M7 basé sur un processeur H7, un ESC 4 en 1 BL_Heli32, un IMU ( accéléromètre et un gyroscope), une boussole électronique, un baromètre altimétrique.

Les caractéristiques

Les moteurs, espacés de 15 cm en diagonale entrainent des hélices de 3 pouces, bipales ou tripales. L’équipe de LuminousBees est encore en phase de tests de différents moteurs brushless pour sélectionner les plus adaptés à l’ArduBee. Les données de vol sont enregistrées sur une carte mémoire microSD à bord de l’appareil. Une puce wifi permet de recevoir des ordres de vol, de modifier les paramètres et d’envoyer des données de télémétrie en temps réel via MAVLink, adressable en Lua, Swift, Javascript, Java, Python, C++. L’appareil peut aussi être connecté via une prise miniUSB pour les réglages. Pour son alimentation, l’ArduBee est équipé de connecteurs destinés à fixer et brancher une batterie Li-Ion de type 18650.

Radio et composants additionnels

L’ArduBee est compatible avec des récepteurs PPM, Graupner SUMD, DSM, DSM2 et DSMX de Spektrum, SBUS Futaba, la radiocommande grand format avec écran ST24 de Yuneec, avec la télémétrie en FrSky via S.Port et F.Port. Des connecteurs permettent de brancher des composants additionnels, comme un GPS, un outil de positionnement en intérieur pour une précision de 10 cm ou mieux, des capteurs de proximité. Ou même une carte de développement pour créer d’autres modules.

Imagination…

L’ArduBee est programmable, avec divers outils de programmation, de Lua pour des scripts simples jusqu’au C++ pour des développements plus exigeants. Avec un équipement de positionnement indoor ou outdoor et des lignes de code, l’appareil peut évoluer en essaims de drones, éventuellement en profitant d‘un réseau wifi ! LuminousBees prévoit aussi des protections d’hélices de type duct, qui améliorent l’efficacité des hélices – au prix d’un volume sonore plus élevé. LuminousBees indique s’être appuyé sur OpenFOAM pour optimiser ces protections.

Pour qui ?

Vous l’aurez compris, l’ArduBee n’est pas un appareil destiné au plaisir du pilotage, mais un outil capable de séduire les passionnés d’électronique, de robotique, d’accompagner les étudiants, les développeurs, les industriels, les chercheurs dans des projets d’automatisation de tâches avec des drones volants en profitant de la richesse d’ArduPilot, de sa communauté et de capteurs multiples. L’appareil est proposé par LuminousBees sous la forme d’une campagne de financement participatif. Envie de vous lancer ? L’ArduBee est proposé à partir de 243 € (hors port, hors taxes) sur Kickstarter, avec diverses configurations comprenant des modules additionnels. La livraison est prévue pour décembre 2020 – si les délais sont respectés.

Merci à Pierre Kancir de Hivebotics pour son aide !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.