Dalprop Fold F5, le test

1
1023

Ces hélices de Dalprop sont des tripales dont chaque pale est indépendante, fixée à un support central. Elles peuvent bouger sur leur axe, de telle sorte que l’hélice est pliable pour prendre moins de place. Ce n’est pas une première dans le monde des hélices, d’ailleurs celles des caméras volantes sont le plus souvent pliables. Mais c’est rare dans le petit monde des racers ! Il faut dire que les hélices pour ces appareils sont mises à rude épreuve en vol et en cas de crash. Les Fold F5 sont-elles compatibles avec l’usage racer ? J’ai acheté quelques packs pour les essayer – notez que ce sont des exemplaires commercialisés, pas des prototypes ou des préséries.

Une vidéo

Une vidéo beaucoup plus punchy !

Fred Dauch, le concepteur des frames Vega, a secoué son racer équipé de Fold F5 de manière bien plus efficace et visuelle que moi. Il s’agit d’une vidéo avec une Vega Gravity !

Tour du propriétaire

Les Dalprop sont vendues en pack comprenant 4 supports centraux et 2 x 3 pales CW (sens des aiguilles d’une montre) et 2 x 3 pales CCW (sens inverse), avec divers coloris. Pour utiliser ces hélices, il faut donc les assembler au préalable. La pièce dont le trou n’est pas rond – il épouse la forme de la fixation Popo de Dalprop – est celle du dessus. Il faut placer chacune des 3 pales sur les ergots en les poussant vers le haut. L’extrados (partie bombée) est sur le dessus. Ensuite il faut clipser l’autre partie du support central, par le dessous. Il faut bien appuyer pour serrer les deux parties et s’assurer qu’il n’y a pas de jeu. La mise en place prend moins de 30 secondes.

Non démontables

Il faut tout de même veiller à bien fixer les pales dans le bon sens – on peut se tromper facilement si on n’est pas attentif, d’autant qu’il n’y a pas de détrompeur. Et une fois les supports clipsés, il n’est plus question de les retirer, leur conception ne le permet pas. A vrai dire, on peut y parvenir en s’armant de patience et en forçant, mais le risque est de voiler les axes et les pales. C’est sans doute l’un des principaux défauts des Fold F5 : une fois montées, elles sont figées. Vous ne pourrez pas réparer une pale endommagée lors d’un crash, c’est toute l’hélice qu’il faudra changer. Rien ne vous empêche en revanche de récupérer des pales en bon état pour reconstituer une hélice, mais il faut batailler avec le support central.

Les couleurs ?

Il en existe plusieurs, comme le rouge et le bleu transparent, le vert fluo translucide, aussi bien pour les pales que pour les supports centraux. Vous pouvez choisir la plupart des combinaisons, mais les packs ne contiennent qu’une seule couleur. Rien ne vous empêche, en revanche, de panacher les pales de plusieurs packs pour obtenir des hélices multicolores. Le résultat est plutôt sympa, que ce soit avec des couleurs flashy ou plus neutres comme le gris fumé. Pour éviter de laisser des pales dans la nature, optez pour des couleurs flashy plus faciles à trouver en cas de casse…

Les dimensions ? Le poids ?

Les Fold F5 sont des 5,1 pouces, elles mesurent donc 13 cm de diamètre. Ce sont des 5147,5, leur pas est par conséquent de 4,75. Elles sont faites de polycarbonate. Leur surface semble plus réduite que celle d’hélices concurrentes comme les HQProp Durable ou les iFlight Nazgul. Chaque pale pèse 0,78 gramme, le support 1,86 gramme, soit 4,2 grammes par hélice. A titre de comparaison, les HQProp Durable 5433 sont à 3,8 grammes, les iFlight Nazgul 5140 à 4,05, les Gemfan Flash 5132 à 4,97…

Pliables

Les pales tournent sur leur axe, plus ou moins facilement selon la force que vous avez exercé sur le support central au montage. Il vaut mieux ne pas trop forcer pour qu’elles tournent correctement en rotation sur leur axe et toutes seules avec la gravité en les positionnant à la verticale, mais sans jeu entre les deux supports centraux. Si vous les serrez trop, elles restent fixes et ne se regroupent pas, sauf en les forçant à la main. Pliées, elles mesurent 7,5 cm de longueur et 3,8 cm de largeur.

Montage sur les moteurs

Le diamètre du trou central est de 5 mm. Attention, la hauteur du support central est de 8 mm. Il faut par conséquent que l’axe de vos moteurs soit de taille supérieure à 1 cm sous peine de ne pas réussir à fixer l’écrou de serrage. Les pales, contrairement à des hélices classiques, ne vont pas jusqu’à l’axe central. Est-ce de la surface porteuse qui manquera en vol ? C’est peu probable, puisque le support central offre une surface, lui-aussi, même si son aérodynamisme n’est pas formidable.

Mise à l’épreuve ?

J’ai monté les Fold F5 sur un LAL5 de Eachine en 6S et sur un DFR Bando Killer en 4S. Le son des hélices est plus strident à bas régime qu’avec celles d’origine (des iFlight Nazgul 5140), avec une résonnance bizarre. Mais une fois les moteurs lancés pour décoller, le son des hélices est assez semblable à celui des modèles d’origine. A noter qu’il n’est pas nécessaire de déplier les pales, elles se mettent en place toutes seules avec l’aide de la force centrifuge. Le comportement en vol est très proche de celui observé avec les Nazgul 5140 : je n’ai pas noté de perte de portance. Je n’ai pas noté de perte d’autonomie non plus. Il m’a fallu mettre plus de gaz et les reprises sont moins puissantes qu’avec des hélices avec un pas supérieur – c’est normal. Notez que je n’ai pas procédé à des mesures avec ces hélices pour les comparer à leurs concurrentes.

La bonne nouvelle ?

Je craignais que ces hélices introduisent des vibrations supplémentaires du fait de leur conception avec plusieurs pièces. Mais ce n’est pas le cas ! Sur les deux appareils que j’ai utilisés, il n’y a pas plus (ni moins) de vibrations qu’avec les hélices habituelles monoblocs. Quel que soit le régime, bas ou haut, les hélices se comportent comme des modèles classiques. Elles fonctionnent sans problème pour retourner un appareil sur le dos, avec la fonction Flip Over After Crash de Betaflight.

La solidité ?

Est-ce que le mécanisme pliable des Fold F5 les préserve mieux des dégâts en cas de crash ou de touchette avec un obstacle ? Pas vraiment, non. Les pales s’abiment rapidement, notamment les extrémités qui sont rabotées, parfois coupées net (voir sur la photo). En règle générale, les trois pales sont logées à la même enseigne en cas de crash, avec des dégâts semblables. Il ne sert donc pas à grand-chose d’essayer d’en récupérer une ou deux sur les trois.

En cas de chocs ?

Une vidéo du youtubeur KababFPV le montre en train de faire tourner les hélices contre un arbre, laissant supposer qu’elles s’en sortent bien. J’ai fait l’expérience : ce n’est pas le cas ! Le bout des hélices disparaît, et pourtant je n’ai pas fait durer l’essai bien longtemps. Il arrive aussi que les pales ne tournent plus sur leur axe. Ce n’est pas grave puisqu’il suffit de les mettre en position, mais ce n’est pas bon signe concernant la tenue générale de l’hélice. En conclusion ? Les Fold F5 n’ont pas une durée de vie formidable en cas de touchettes, de chocs, et si vous volez de manière agressive.

La dangerosité ?

Est-ce que les hélices plient si elles rencontrent des doigts ? Autant vous éviter un tour aux urgences : non, pas du tout. Elles sont fines, elles tournent vite, elles restent des hachoirs pour les imprudents. Par conséquent elles ne sont pas moins dangereuses que des hélices classiques.

Faut-il les acheter ?

Pourquoi pas. L’intérêt de ces hélices, c’est le fait qu’elles soient pliables. Cela permet de transporter votre racer 5 pouces sans que les hélices ne dépassent d’un sac, cela permet de le placer dans une mallette ou boite comme si les hélices étaient retirées. Si vous marchez beaucoup pour arriver sur vos spots de vol, c’est un avantage indéniable. A vrai dire, c’est sympa aussi pour le rangement à la maison. Pour le reste, les caractéristiques sont semblables à celles d’hélices de même taille et de même pas. Elles n’offrent pas de gain en solidité, et elles ne permettent pas d’économiser sur le plastique puisque les pales abimées ne peuvent pas être changées à l’unité. Elles sont positionnées à 3,70 le pack de 4 hélices chez Studiosport. Cela correspond à des hélices haut de gamme, avec un coût un peu élevé, mais ce n’est pas non plus hors de prix. Est-ce que je vais les adopter ? Peut-être. Mais à vrai dire j’attends plus des versions 7 pouces, pour lesquelles le fait qu’elles soient pliables représente un réel intérêt pour le transport…

D’autres photos

1 commentaire

  1. Je les ai testées également. Même sentiment que toi de mon côté : la consommation reste raisonnable, le feeling relativement smooth et elles semblent correctement équilibrées. Finalement elles sont moyennes en tout… Bref, à réserver à ceux pour qui le côté pliable est réellement important pour le transport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.