Vega Gravity Holyshit

4
842

D’un côté il y a Stéphane Couchoud, maître de la vidéo et créateur de superbes séquences en drones (voir ici). Il vole sur une frame Vega FX HD. De l’autre côté, il y a Fred Dauch, pilote et concepteur de la grande famille des frames Vega (voir là). Le fruit de la collaboration des deux, c’est la Vega Gravity Holyshit, une frame destinée aux vols en FPV freestyle. « Une version extrême, dérivée du Vega FX, spécialement conçue pour optimiser la masse, le format compact et le centre de gravité ». Le finalité de cette machine est donc simple : elle est prévue pour des vols agressifs, avec emport d’une caméra pour revenir avec de belles images.

Ses caractéristiques ?

La diagonale de moteur à moteur est de 21,6 cm, sur un format Wide X. Les 4 bras carbone (Toray T700) sont indépendants, d’une épaisseur de 5 mm. A l’intérieur, on peut loger une électronique en 30 x 30 ou 20 x 20 mm, pour une hauteur de 2 cm – la frame est volontairement fine. A l’arrière, on trouve un autre emplacement pour un composant en 20 x 20 mm, pour une hauteur de 2,8 cm. La Vega Gravity Holyshit a été pensée pour héberger le boitier Vista de Caddx et la caméra FPV de DJI, pour un retour vidéo numérique compatible DJI Digital FPV System. Mais elle peut aussi accueillir une caméra FPV micro (19 mm) avec son émetteur analogique.

Les plus de la Vega Gravity Holyshit ?

Les bras et la Topplate sont chanfreinés double face et vernis, la Mainplate et la Armplate sont chanfreinés et vernis. Le tout est solidarisé par des colonnettes anodisées de 2,8 cm, avec le choix de la couleur. A noter que 4 colonnettes sont en appui sur les bras pour renforcer la structure centrale et protéger l’électronique. Les écrous prisonniers sont préinstallés pour faciliter le montage. Des nombreux accessoires en impression 3D sont disponibles pour la Vega Gravity Holyshit, livrés comme un bumper de protection avant ou un kit de fixation Vista de Caddx, ou en option comme des clips TPU pour la protection des moteurs, le logo en TPU incrusté dans la Topplate avec un éclairage LED (pour un effet super sympa), des supports pour les GoPro.

Le kit ?

La frame Vega Gravity Holyshit est livrée avec ses plaques carbone, sa visserie, les colonnettes aluminium, un pad antidérapant et une prise XT60 pour la batterie – elle est intégrée dans la frame, ce qui permet le branchement et le débranchement d’une main -, des accessoires en TPU pour la fixation de l’électronique, un condensateur 35v, deux straps pour batterie en Kevlar antidérapant avec boucle acier (pour ne plus qu’il vous lâche au moment de serrer). A vous de choisir, à la commande, si vous préférez le logo Vega ou Holyshit, la couleur des colonnettes, des pièces TPU, le type de support VTX, le type de support d’antenne RX, des protections des bras… Le poids ? 97 grammes. Le prix ? Hors options, il est de 1,01 € le gramme ! soit 97,97 €. Stéphane Couchoud et Fred Dauch proposeront des recommandations de motorisation pour leur bête de course…

La vidéo de présentation ?

Sympa, les flammes ! Au cas où vous vous posiez la question, sachez qu’il ne s’agit pas d’images de synthèse, ni de séquences issues d’une banque d’images. Non, c’est une vraie frame Vega Gravity Holyshit attaquée par des vraies flammes soufflées par un vrai cracheur de feu, et filmées en slowmotion avec une (vraie) caméra Phantom…

La page officielle du Vega Gravity Holyshit se trouve ici, sur le Vega FPV Shop.

La vidéo de présentation

Le live de Stéphane Couchoud

4 COMMENTAIRES

  1. Ça a l’air d’être bien conçu, et avec des matériaux de qualité. Le seul reproche, c’est qu’il ressemble comme deux gouttes d’eau à l’apex / SX218 / AK47, etc.

    La formule est efficace, c’est facile à produire, je comprends bien… Mais ce serait sympa d’avoir de temps en temps un peu de diversité et des quads qui répondent à des usages différents. Au hasard, des bras pliables pour un quad qui se transporterait facilement, ou un châssis avec une canopy pour l’esthétique, etc.

    J’en viens à franchement regretter l’époque des anakin et consort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.