Flysky AFHDS 3

5
1186

Pour les vols mid-range et long-range, côté radiocommande, il y a le protocole Crossfire de Team BlackSheep, il y aussi le R9 de FrSky. Il y aussi le AFHDS 3 de Flysky. Ce constructeur, connu pour ses radiocommandes à prix léger, a fait évoluer sa technologie du AFHDS au AFHDS 2 puis au AFHDS 2A pour proposer, avec le AFHDS 3, du matériel destiné à des vols à plus grande distance. 

AFHDS ?

Cela signifie Automatic Frequency Hopping Digital System, c’est-à-dire système numérique à saut de fréquences automatique. Cela signifie que le AFHDS 3 passe d’une fréquence à une autre, automatiquement, pour réduire la probabilité d’interférences. Il travaille entre 2,402 et 2,481 GHz. Le protocole promet des liaisons bidirectionnelles, avec une auto configuration selon l’environnement radio, une authentification avant la transmission pour la sécuriser, et une consommation faible. Il n’y a pas de compatibilité entre le AFHDS 3 et les précédentes versions du protocole.

Sa particularité ?

Vous l’avez peut-être notée juste au-dessus : les fréquences utilisées sont dans des plages du 2,4 GHz, au lieu des 868 et 900 MHz chez les concurrents… La portée promise par Flysky est… 50 km, avec une latence inférieure à 10 millisecondes, le tout avec une puissance d’émission de 20 dBm, soit 100 mW (compatible avec la réglementation télécoms européenne). Il faut évidemment nuancer ce 50 km : la fiche technique des différents composants est plus humble, avec des portées bien plus raisonnables, comme 3,5 kilomètres pour le récepteur destiné aux multirotors. La puissance est réglable entre 25 mW et 2 W, mais uniquement sur la version Non-EU de l’émetteur…

L’émetteur FRM302

Cet émetteur AFHDS 3 est compatible, télémétrie y compris, avec les radiocommandes PL18 (Paladin) moyennant un adaptateur FJR2, ou NV14 (Nirvana) sans adaptateur. Il peut aussi être installé sur une FS-TH9X de Flysky, FrSky Taranis X9, QX 7 et X10, ainsi que la Jumper T16 (sans doute aussi la T12), via leur trappe JR à l’arrière, en UART, mais sans télémétrie. Un indicateur LED de couleur permet de vérifier l’état de connexion de l’émetteur avec un récepteur. La compatibilité avec les radiocommandes via PPM est possible, sans télémétrie et avec une latence plus élevée. Avec la plupart des radiocommandes, il faut alimenter le FRM302 avec une batterie externe, entre 2S et 6S via un connecteur XT30. A noter que l’émetteur FRM301 est prévu pour la radiocommande PL18, exclusivement. Un outil logiciel permettra d’injecter des mises à jour. 

Et les récepteurs ?

Flysky propose 8 récepteurs au protocole AFHDS 3. La plupart sont prévus pour des appareils en PWM, mais un modèle concerne les multirotors : le FTr16S. Il mesure 2 x 1,2 x 0,31 cm pour un poids de 2 grammes. Il est équipé de 2 antennes de 9,25 cm, fonctionne en SBUS, iBus et PPM, avec 16 voies, à alimenter en 1S à 2S (3,5 à 8,4V seulement !). Il comporte un bouton Bind pour réaliser l’appairage avec le FRM302. La page de présentation de tous les récepteurs AFHDS 3 se trouve ici. Le FRM302 ne semble pas compatible avec les récepteurs AFHDS 2A.

Les prix ?

L’émetteur FRM302 sera proposé à 71 € chez Banggood (sans le port, sans les taxes). Le FTr16S est proposé à 25 € chez Drone-FPV-Racer (taxes comprises).

Ca vaut le coup, le AFHDS 3 ?

Le tableau récapitulatif des compatibilités.

Les 50 kilomètres promis seront sans doute difficiles à atteindre, même si une vidéo de Flysky entend prouver le contraire. Il reste à voir comment se comporte le protocole AFHDS 3 dans un environnement réel et à connaître les limites du système. La télémétrie, par exemple, ne semble disponible qu’avec les radiocommandes NV14 et PL18 (avec adaptateur). Il ne sera pas facile de s’imposer sur un marché mid-range et long-range déjà bien occupé par des solutions existant depuis de nombreuses années, ou de plus récentes et plus faciles d’accès par TBS et FrSky, sans oublier le tout nouveau-venu DJI… N’oubliez pas qu’en France, en Europe et dans la plupart des pays de la planète, la réglementation contraint les vols à la vue directe de l’appareil.

Des vidéos promotionnelles

D’autres photos

5 COMMENTAIRES

  1. 2.4GHz c’est pas très judicieux pour du long range, certe la taille de l’antenne est plus réduite mais la bande 2.4GHz est hyper encombrée et sujette à de nombreuses interférences. C’est vraiment pour du long range loin de tout 🙂

  2. Moi ce qui me surprend c’est le graphisme des inscriptions qui ressemble au même visuel que feu Graupner 🤔

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.