DJI Digital FPV System avec la radiocommande SmartController, le test

10
2583

Le Digital FPV System de DJI (voir le test ici) repose sur un unique outil de réception, le casque de DJI. La solution fonctionne très bien, que ce soit avec le DJI FPV Air Unit ou le Vista de Caddx. Mais en l’absence de sortie vidéo sur le casque de DJI, personne ne peut profiter de l’image en temps réel en dehors du pilote… sauf en faisant l’acquisition d’un second casque, utilisé en mode Audience, c’est-à-dire spectateur, avec une image un peu dégradée. Dommage, ça ne permet pas de faire profiter tout le monde de l’image (HD) en temps réel…

La solution ?

Ce serait un outil de réception capable de diffuser son image vers un appareil HDMI. Seulement voilà, DJI n’en commercialise pas. Des outils destinés aux courses de FPV racing existent sous forme de prototypes – ils ont été utilisés sur des événements en Chine. En attendant plus concret, DJI propose une alternative ! Elle repose sur la radiocommande Smart Controller, que le constructeur destine aux caméras volantes équipées de la technologie radio OcuSync 2.0 : les Mavic 2, Mavic Air 2, Phantom 4 Pro v2.0… La toute dernière mise à jour de la Smart Controller ajoute une nouvelle fonction : l’affichage du retour vidéo du casque DJI Digital FPV System ! Il faut aussi avoir installé la dernière mise à jour de casque et du FPV Air Unit ou du Caddx Vista.

Le principe?

Le FPV Air Unit ou le Caddx Vista diffusent l’image HD en temps réel. Le casque DJI la reçoit et l’affiche dans son écran intégré. L’image est envoyée sur l’écran du Smart Controller via un câble USB vers USB-C. Le résultat ? Vous disposez d’un second affichage ! Sympa, d’autant que l’écran du Smart Controller est un 5,5 pouces avec une définition de 1920 x 1080 pixels, et une belle luminosité (1000 cd/m2). Ce n’est pas tout. Le Smart Controller dispose d’une prise HDMI pour brancher un dispositif externe. Avec un câble HDMI, vous pouvez par conséquent envoyer l’image vers un téléviseur, vers un moniteur vidéo, vers un enregistreur DVR, vers un outil de broadcast.

Comment ça fonctionne ?

Allumez la radiocommande de votre drone, allumez votre drone, branchez le casque DJI. Vérifiez que l’image du retour vidéo s’affiche correctement. Je vous recommande, si vous faites des essais, d’utiliser un petit ventilateur pour éviter que le FPV Air Unit ou le Caddx Vista ne prenne un coup de chaud au sol, sans flux d’air pour le rafraichir. Branchez l’extrémité USB-C d’un câble dans la prise USB-C du casque, puis branchez l’extrémité USB du câble dans la prise USB du Smart Controller. Allumez le Smart Controller, touchez l’icône avec les petits carré sur le bas-droite de l’écran et lancez l’app FPV Live.

Après quelques secondes…

L’image du retour vidéo devrait s’afficher dans les secondes qui suivent. Si vous voulez afficher l’image sur un téléviseur, branchez un câble HDMI dans le Smart Controller et dans l’une des entrées HDMI du téléviseur. Ca paraît compliqué, mais c’est très simple, et la mise en route ne prend pas plus de 10 secondes. L’affichage sur le Smart Controller est sympa, avec une belle qualité. Ce qui est surprenant, c’est que l’image affichée est « nue », c’est-à-dire dire dépourvue des informations de télémétrie dont on bénéficie dans le casque. Seul un logo DJI FPV System Goggles Feed est affiché en surimpression. J’aurais apprécié pouvoir retirer ce logo, et afficher, à la demande, la télémétrie.

Et la latence ?

Avec le Smart Controller, elle atteint 70 à 130 millisecondes. C’est beaucoup ? Pour piloter en FPV Racing, oui, c’est beaucoup. Cela ne permet pas de réagir suffisamment rapidement. Quid du retour vidéo sur un téléviseur ou un moniteur ? Avec ma télévision 720p qui date d’avant Mathusalem, la latence varie entre 120 et 170 millisecondes. Le décalage est encore plus important… Cela dit, avec un Rocket Plus de GePRC équipé FPV Air Unit (voir le test ici) et un Beta95X de BetaFPV équipé Caddx Vista (voir le test ici), j’ai tout de même pu me balader dans l’appartement en regardant ma télévision ! J’étais en mode stabilisé et j’ai volé doucement. Il y a certainement moyen d’avoir mieux avec un moniteur vidéo pour ordinateur ou mieux un écran de contrôle de type Atomos. Mais je n’ai pas ça sous la main…

Réglages

Il n’y aucun réglage proposé par l’app FPV Live, nous l’avons vu. En revanche, le Smart Controller permet de préciser le type de sortie vidéo HDMI dans les Settings. J’ai gagné quelques dizaines de millisecondes en passant le flux HDMI de 1920 x 1080p / 60 à 1280 720p / 60. Les autres réglages ne m’ont pas permis d’améliorer ni la qualité de l’image ni la latence. Et du côté du casque DJI ? Les 3 réglages de luminosité fonctionnent, tout comme la rotation de l’image à 180°, le passage en 16:9 – qui est beaucoup plus agréable que le 4:3, d’ailleurs, aussi bien sur le Smart Controller que sur un téléviseur. Pour ces réglages, il faut chausser le casque, puisque le retour vidéo sur le Smart Controller ne montre que l’image, pas la télémétrie ni les autres incrustations de texte comme les menus. A noter qu’il est possible de brancher le Smart Controller sur un casque DJI en mode Audience (passager), ce qui permet au pilote de ne pas s’encombrer du câble USB vers USB-C.

Les petits détails (un peu irritants)

Lorsque le câble USB-C est branché dans le casque, on perd la possibilité d’enregistrer les images sur la carte mémoire microSD du casque ! Avec un FPV Air Unit de DJI, il est toujours possible de lancer l’enregistrement à bord. Mais avec un Vista de Caddx, on perd totalement la possibilité d’enregistrement puisqu’elle n’est possible que sur le casque. Il arrive parfois, quand on change de batterie, que FPV Live soit freezé sur une image. En général, il suffit de débrancher le câble USB du Smart Controller et le rebrancher… mais ça ne fonctionne pas toujours. Si vous enregistrez l’écran du Smart Controller à l’aide de la fonction Record intégrée, l’affichage soufre beaucoup, la latence monte en flèche et le rafraichissement peine à dépasser les 20 fps. Sachez enfin que le Smart Controller ne sert qu’à faire transiter l’image, il ne fonctionne pas en tant que radiocommande pour votre racer.

Pour la diffusion

Nous l’avons vu, le retour vidéo n’est pas exploitable pour piloter correctement. Ce n’est pas bien grave, l’app FPV Live n’est à l’évidence pas prévue pour cela. Son but, c’est de diffuser le retour vidéo pour l’exploiter sur un grand écran à destination de spectateurs  – car dans ce cas peu importe que la latence soit élevée. Il permet aussi de diffuser les images pour des sessions live. Par exemple en connectant la prise HDMI sur un boitier comme l’UltraStudio Mini Recorder de Blackmagic, lequel se connecte à un ordinateur de bureau pour assurer la diffusion sur les réseaux sociaux ou via des services de streaming live. Je ne les ai jamais essayés, mais il y a aussi le VGB500 de August ou le Live Gamer Portable Lite de AverMedia.

Ca vaut le coup ?

Si vous êtes déjà équipé d’un Smart Controller, alors ne vous privez pas de l’outil de diffusion FPV Live puisqu’il est gratuit et installé automatiquement par la dernière mise à jour. Si vous n’êtes pas équipé, il faut débourser la coquette somme de 649 € pour l’acquérir. L’addition passe plus facilement si vous pouvez l’utiliser pour piloter un Mavic 2, un Mavic Air 2, un Phantom 4 Pro. Dans le cas contraire, c’est un gros budget pour un outil qui s’apparente tout de même beaucoup à une bidouille. Il ne se justifie que si vous avez un besoin impérieux de diffuser vos vols en live, de les montrer à une assistance sur grand écran, et surtout si vous pouvez l’amortir. Vivement que DJI propose des outils réellement destinés à la réception du flux vidéo en provenance des racers, notamment pour les besoins des courses…

La vidéo

10 COMMENTAIRES

  1. Donc ça veut dire qu’un flux vidéo passe par le câble USB Casque -> appareil tiers
    ou je me trompe?

  2. @ Sylvain Maubleu : Absolument ! Il ne reste plus qu’à trouver le moyen de déclencher l’envoi sur le port USB-C et à décoder les données qui passent pour se dispenser du Smart Controller 🙂

  3. Ou sinon ,pas prendre du DJI , y a des solution qui existe pour avoir du retour en 1080p pour pas cher dans cette ordre là de latence .C’est abusé le 600 balle pour du retour HDMI .

  4. NVidia Nano ,maintenant j’ai tester sur du raspberry ,au-desus de 720P sa deviens pas top ,mais en 720P 30 FPS , une latence entre 150-200ms ,sa marche bien avec une connexion soit en wifi ou en 4G .

  5. @ Bud UAV : Le flux d’un Anafi, d’un Jetson, ou d’un Raspberry, ok, mais ce ne sont pas des conditions compatibles pour un usage racer, de ce que j’ai pu voir tourner. Est-ce que tu connais une solution HD qui permette le pilotage en course (latence très faible) et de diffuser en simultané l’image à une audience (peu importe la latence) ? Les outils d’Amimon ne convenaient pas…

  6. Une solution HD pour course low latency non ,faire du streaming par contre ,sa dépent de ce que tu sort en format video et combien de flux tu veut en même temps .ça peut être compliqué a faire ,un peu lourd ,mais techniquement c’est faisable . ça se fait pour les camera de surveillance par exemple ,faut juste récup le signal wireless et le traiter ,le reste c’est du software .

  7. @ Bud UAV : Ben oui, mais le principe du système de DJI, c’est de permettre de voler en numérique, HD, et sans latence pour équiper des racers. Des solutions de streaming, il y en a plein, mais elles ne servent à rien sur des racers… D’où ma question pour des alternatives !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.