ShenDrones Hydrophobe

7
1804

Andy Shen a dévoilé un nouvel appareil, un racer capable d’évoluer en milieu humide. Au-dessus de l’eau, sous la pluie. Ou dans la neige sans craindre un crash avec un temps de récupération un peu long… Comme d’habitude, il raconte le genèse du projet sur son blog, avec ses essais et ses erreurs. L’Hydrophobe, c’est le nom de son racer 5 pouces waterproof, a été développé en collaboration avec Gabriel Kocher, alias Gab707. La structure principale est en carbone de 6 mm pour les bras, de 3 mm pour la partie centrale, de 1,5 mm pour la plaque supérieure. A l’intérieur, isolé dans un carénage en TPU, il a placé un équipement de racer assez classique, avec la solution de retour vidéo numérique de DJI. L’Hydrophobe est également compatible avec les outils de retour vidéo analogiques.

Dans l’eau ?

Des points d’ancrage ont été ajoutés sur les bras pour fixer des flotteurs. L’appareil peut atterrir et décoller depuis une surface liquide sans aucun souci. Mais s’il aboutit sur le dos, il est compliqué de le retourner à distance façon « Turtle mode ». Autre constat : Andy Shen a découvert, un peu contraint et forcé, que les antennes de DJI ne fonctionnaient pas bien une fois sous l’eau, même à très courte distance. Il explique aussi qu’il n’a pas réussi à rendre l’appareil totalement waterproof en conservant un poids correct. Il faudrait pour cela ajouter une coque, incompatible avec des vols de racer suffisamment agressifs pour suivre des actions sportives. La caméra FPV semble la plus complexe à prémunir de l’humidité. Andy Shen préconise un carénage en TPU et beaucoup de silicone pour l’isoler autant que possible.

Isolation ?

Pour éviter une chaleur excessive à l’intérieur de l’Hydrophobe, Andy Shen a ajouté des plaques en aluminium au-dessus de la structure en carbone. Le principe consiste à appliquer de la pâte thermique entre les composants chauds et l’aluminium pour favoriser la diffusion de l’excès de chaleur. Plusieurs versions de la frame nue sont proposées pour intégrer un retour vidéo analogique, un FPV Air Unit de DJI ou un Vista de Caddx, avec ou sans Crossfire pour la radio. Des supports sont prévus pour installer une GoPro 5, 6, 7 ou 8. Le prix ? A partir de $75 sur le site ShenDrones (hors port, hors taxes).

Une vidéo

Gab707 propose, pour illustrer le résultat, un superbe suivi de snowboarder avec la caméra en tilt inversé, qui pointe vers le sol. Avez-vous déjà essayé de voler avec un tilt de -20° ? C’est très déstabilisant !

D’autres photos

7 COMMENTAIRES

  1. Tilt inversé de -20° pour la vidéo de gab ? Je vois pas en quoi pour le coup… C’est pas une erreur ?
    Pour ce qui est du quad, hum je suis un peu perplexe, ça vaut pas un bon vieux dex hydro ou même tout simplement un passage complet de chaque élément au plastidip au final 🤔

  2. Pour aller plus loin c’est assez étonnant de la part d’Andy de ne pas savoir que l’eau bloque les ondes, c’est une grosse erreur de conception pour ceux qui utilisent la radio dji, il faut qu’une des antennes dépasse de l’eau quand ces retourné, enfin bon apparemment ça ne se turtle pas bien, deuxième très gros point noir… Quant à savoir si cette coque est réellement étanche sans jointage silicone une fois retournée sur de la flotte, je suis très perplexe.
    En prenant un quad normal, en plastidipant chaque élément, ensuite en découpant une planche de flottaison à la forme de la frame, on a quelque chose de plus aérodynamique que la solution d’Andy, plus efficace, lieux refroidi, en faisant un v vertical avec les antennes dji on peut avoir une antennes qui ressort quelque soit le sens du quad et pas de soucis de turtle si il est retourné.
    Mon premier quad full plastidip pouvait être immergé complètement et redécoller sous l’eau.
    Bref en tout les cas les deux hydro restent les patrons !

  3. “hydrophobe” … étonnant le choix de ce mot ! .. on aurait plutôt dû l’appeler “hydrophile”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.