RCLifeOn : une frame en impression 3D incassable

8
1299

Une frame incassable ? Voilà un titre qui interpelle… et qui invite à la méfiance. Car rien n’est incassable ! Alors une frame imprimée en 3D, pensez donc.

Pourtant…

Cette vidéo de Simon Sörensen, un suédois créateur de la chaine YouTube RCLifeOn, est particulièrement intéressante. Il raconte – avec beaucoup d’humour – les étapes de création d’une frame en impression 3D qu’il juge suffisamment solide pour résister à de gros crashs. Il a tenté l’impression en TPU, en TPU et en PLA, en nylon, en PETG, avec des résultats très médiocres. La révélation, selon Simon Sörensen, c’est le PolyPropylène (PP) commercialisé par Fiberlogy. Il ne reste plus qu’à essayer pour vérifier !

8 COMMENTAIRES

  1. Très drôle et bien tourné!
    Le PP est déjà très renommé en voilure fixe – sous sa forme expansée (EPP) – pour être le matériau le plus résistant pour les ailes injectées.
    Bonne seconde journée de confinement!…

  2. Interessant ! Filament façonnable pour la majorité des imprimantes 3D “classiques “??
    A suivre assurément 🙂

  3. Un article interrressant pour ceux qui veulent commencer l’impression du PP: https://www.makershop.fr/blog/comment-imprimer-polypropylene/
    Mon feedback après quelques test d’impression du PP à mon travail:
    – passer quelques heures avec les pièces de test, en particulier le benchy, pour affiner les paramètres.
    – sur une imprimante 3d classique (type Prusa i3 et clone) oui mais avec un plateau chauffant au moins à 100°C. A cette température il faut oublier les buildtaks et utiliser un plateau en verre avec un revêtement “spécial” PP.
    – sur un imprimante fermée (Raised3D N2) j’ai réussi des impressions avec un matériel plus simple: plateau verre+ scotch Kristal.
    Perso, pour des pièces incassable j’utilise une imprimante composite Markforged Onyx.
    Bonne impressions

  4. @Christophe Anthoine, rassure moi c’est celle de ton taf ?? parce qu’une imprimante à 4500€ tout le monde ne peut pas.

  5. @vladfr, 3 éme phrase : “Mon feedback après quelques test d’impression du PP à mon travail”
    faut arrêter de commencer l’apéro a 15 h ! :-))

  6. @vladfr : oui la raised et la markforged sont à mon taf.
    A la maison je me contente d’un simple clone de prusa i3 avec une tete direct drive : c’est largement suffisant pour imprimer les pièces de rechanges pour mes quads.

  7. Il suffit de limiter les courant d’air et d’imprimer sur une plaque de verre enduite de colle smart pp chauffé à 80 degrés.
    C’est ce que je fais pour imprimer des orthèses.
    Je le fais sur des ultimakers et des raise mais cela passe sans problème sur des cr10.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.