Aomway Nexus V2 Full HD Digital Link

3
853

Il existe plusieurs systèmes de transmission vidéo numérique en HD. Ceux de DJI, sur les drones de la marque et le système Digital FPV pour les racers, sont probablement les plus utilisés. Mais la concurrence s’organise. Aomway avait sorti une première version de son système Nexus, c’était début 2017. La solution était handicapée par une forte latence (voir le test de SeByDocKy). Voici la V2 du Nexus, qui promet une liaison vidéo en 1920 x 1080 pixels à 60 images par seconde avec un débit de 20 Mbps, depuis une source en HDMI.

Les caractéristiques ?

La suite des promesses d’Aomway est intéressante : le Nexus V2 assurerait un latence de 30 millisecondes et aurait une portée de 7 km. Des caractéristiques qui permettraient, en théorie, des vols en immersion. Pourtant Aomway destine son système aux appareils de prises de vues aériennes. On peut en déduire que la latence est supérieure aux 30 millisecondes, ne serait-que parce que la source vidéo passe par du HDMI. L’appareil fonctionne dans les plages du 5,8 GHz, sans plus de précisions sur ces plages ni sur la puissance développée.

Et puis…

Le Nexus V2 est compatible avec le format MavLink, avec possibilité d’un OSD. Il enregistre les vidéos sur l’émetteur et sur le récepteur, en H.264. L’émetteur, à placer à bord du drone, mesure 3,2 x 6,2 x 2,4 cm pour un poids de 60 grammes. Il est à alimenter en 2S à 6S. Le récepteur au sol mesure 9,3 x 5,8 x 1,7 cm pour un poids de 108 grammes hors antennes. Et ça fonctionne comme annoncé par la fiche technique ? Difficile de le dire sans l’avoir testé… Le Nexus V2, en pack émetteur et récepteur, sera proposé à 360 € chez Banggood (hors port, hors taxes).

D’autres photos

3 COMMENTAIRES

  1. Tout le monde s’y met ! Cool pour l’offre et la R&D en général.
    Maintenant tout consiste à faire mieux que DJI… Quand bien même la solution déjà proposé par le Vista donne semble t’il de bon retours.
    Reste à peaufiner, son integration, son poids et chasser au maximum la latence.
    Quand on voit l’Evolution du matériel sur ces 5 dernières années, dans le segment multirotors, je reste résolument optimiste pour basculer personnellement à court moyen terme dans ce type de liaison numérique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.