GBatteries : des charges ultra rapides ?

5
820

Va-t-on enfin pouvoir charger des batteries plus rapidement, pour être plus vite opérationnel et pour réduire le nombre de batteries dont on a besoin ? C’est la promesse de la société canadienne GBatteries. Avec un point important : la technologie de GBatteries, appelée BatteryOS, ne requiert pas un nouveau type de batteries, c’est le chargeur qui change. Une petite vidéo montre la charge d’une batterie 1S du Tello de Ryze Technologies avec un chargeur classique et avec un chargeur de GBatteries. Ce dernier permet d’obtenir une pleine charge en 10 minutes seulement, alors que dans le même temps le chargeur classique plafonne à 12 % de charge.

Comment ça fonctionne ?

Plus on charge une batterie rapidement plus elle chauffe, plus sa résistance interne augmente et plus sa durée de vie diminue. Enfin, ça, c’est la théorie, puisqu’avec des batteries 1S de Tinywhoop et avec des tests sur la longueur, j’avais conclu que charger à 1C ou 3C ne modifiait pas la durée de vie des batteries (voir ici). Mais avec GBatteries, l’ordre de grandeur est très différent, on parle de charge en 10C environ, c’est-à-dire des charges 3 à 10 fois plus rapides ! Selon le cofondateur de GBatteries, Tim Sherstyuk, leur système réside dans un algorithme d’intelligence artificielle, appelé ChargeSense, pour gérer efficacement le chargement par impulsions.

C’est-à-dire ?

Le principe consiste à fournir le maximum de puissance uniquement quand la batterie est prête à l’accepter. La charge par impulsions laisse la batterie tranquille par intervalles pour laisser la chimie interne se reposer. Les ingénieurs de GBatteries ont constaté qu’une double impulsion permettait d’améliorer la faculté de la batterie à récupérer entre deux charges. Selon eux, une courte impulsion de décharge appliquée avant l’impulsion de charge améliore la capacité de récupération entre les charges et limite la quantité de chaleur dégagée – généralement moins de 5° supplémentaires. Que vient faire l’intelligence artificielle dans tout ça ? C’est elle qui interroge la batterie en temps réel et en déduit quand et comment doivent être appliquées les impulsions.

Et ça fonctionne ?

Difficile d’en être certain, d’autant que des promesses autour des batteries, on en a déjà vu passer quelques-unes… Nous n’avons pour le moment que les vidéos de démonstration pour nous faire une idée puisqu’aucun produit n’est encore commercialisé. Il semble que les investisseurs aient misé sur GBatteries, notamment AirbusVentures, ce qui constitue un bon signe. 

Pourquoi devons-nous attendre ?

GBatteries ne commercialisera pas de chargeurs, la société s’occupe de fournir à des fabricants ses outils matériels et logiciels. Il faudra donc attendre des partenariats avec des industriels pour profiter cette technologie. Pour en savoir plus sur GBatteries, direction leur site web.

Crédits visuels : GBatteries

5 COMMENTAIRES

  1. enfin bon ma tesla se charge en une nuit ou en 20 minutes pour 200 kms (très haut tarif) mais il existe qu’un seul centre à 90 kms de chez moi et 9 centres en France, il faut le temps au temps pour cette amélioration

  2. Plus que l’autonomie des voitures electriques, le reel probleme est vraiment le temps de charge.
    Perso je m’en fou de faire 400km d’autonomie, mais si ca doit mettre 1h pour charger tout ca, c est meme pas la peine d’y penser. Par contre si je fais le plein d’electricité en 5min comme avec l’essence, alors là ca me va.

  3. Hum, c’est pas nouveau dans le monde des batteries. Il y a quelque temps un autre boite faisait la même démo… reste à voir si ça se déploie et les contraintes associés !
    Et jolie coup de bullshit pour la partie AI ! C’est placé à n’importe quelle sauce … Si la charge n’est pas sécurisé par blockchain de toute façon j’achèterai pas ;-P

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.