Eachine Tyro89

1
1162

La gamme des Tyro de Eachine compte un nouvel arrivant, le Tyro89. Pour mémoire, les Tyro ont la particularité d’être livrés en pièces détachées, à monter soi-même. Il faut donc un peu de temps, de patience, parfois de sueur, de soudures avant de le faire décoller. En contrepartie, le prix de l’appareil est ultraléger ! La structure est en carbone, d’une pièce, d’une épaisseur de 3 mm, avec une diagonale de moteur à moteur de 11,5 cm. Les moteurs sont des brushless 1204 à 6000KV pour des hélices tripales de 2,5 pouces 2540.

L’électronique ?

Les moteurs sont pilotés par un ESC 4 en 1 de 20A BLheli_S DShot600 via des connecteurs faciles à débrancher pour un changement rapide. Cet ESC est associé à un contrôleur de vol F411 basé sur un processeur F4, avec un OSD actif, flashé avec Betaflight. La partie vidéo repose sur une caméra Turbo EOS2 1200TVL de Caddx dont l’inclinaison est réglable entre 15 et 45°, et un émetteur 5,8 GHz compatible avec 48 canaux d’une puissance de 25 mW (le maximum autorisé en France) équipé d’une antenne dipôle. Pour décoller avec le Tyro89, il faut ajouter un récepteur radio et une batterie.

Et puis…

Eachine recommande une Lipo 4S de 350 à 450 mAh avec un connecteur XT30 – de quoi voler vite ! Le carénage central est destiné à protéger l’électronique des chocs. Avec son aileron, il facilite la manœuvre de retournement de la fonction Flip Over After Crash. Si vous avez le courage de vous lancer dans des micro-soudures, vous pourrez profiter d’un nano racer pour un prix dérisoire : le Tyro89 est proposé à 81 € chez Banggood (sans le port, sans les taxes).

D’autres photos

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.