FuriousFPV Mini Monitor for Dock-King, le test

0
588

Le constructeur FuriousFPV bâtit un petit univers autour de sa station d’accueil, le boitier Dock-King (voir le test ici). Le Mini Monitor est un accessoire supplémentaire destiné à ajouter un écran à la station. A quoi ça sert ? Le Dock-King offre déjà plusieurs outils pour les réglages. Le premier n’est pas directement lié au boitier, mais à l’écran dont sont équipés la plupart des récepteurs vidéo pour lunettes FatShark. Le second est l’incrustation des réglages dans le retour vidéo des lunettes. Ce n’est pas vraiment pratique, c’est pourquoi FuriousFPV propose cet accessoire…

La vidéo

Tour du propriétaire

Le Mini Monitor est un boitier qui mesure 5,5 x 4,6 x 1,5 cm. Il comprend un écran LCD couleur d’une diagonale de 2 pouces, soit environ 5 cm. Sur son côté gauche se trouvent 4 boutons pour régler la luminosité et le contraste. Sur le haut, un connecteur permet de brancher l’écran sur le connecteur HDMI du Dock-King, avec un câble fourni dans la boite. Sur le côté droit, un interrupteur permet de choisir la source vidéo. Poussé vers le bas, c’est le connecteur HDMI. Poussé vers le bas, c’est une source extérieure, à brancher sur le connecteur situé juste au-dessus de l’interrupteur. Pas de câble, en revanche, c’est à vous de vous en procurer un.

Fixation

L’écran est monté sur une charnière et un dos ajouré destiné à la fixation sur le Dock-King. FuriousFPV fournit pour cela deux grandes vis pour remplacer celles d’origine. La charnière permet de choisir l’orientation de l’écran, qui peut être plaqué sur le dos du Dock-King ou relevé à 180°. Ou un peu moins si vous avez installé l’enregistreur de vidéos DVR. Il ne prend pas beaucoup de place lorsqu’il est plaqué au dos du Dock-King, ce qui facilite son rangement. FuriousFPV fournit un pare-soleil pour faciliter l’utilisation lorsque la luminosité est forte. Il est en caoutchouc, facile à mettre et retirer. Le bouton de pilotage de l’interface utilisateur au dos du Dock-King reste parfaitement accessible avec l’écran installé.

Définition et latence

La définition de l’écran couleur est de 320 x 240 pixels, du QVGA. Ce n’est pas beaucoup. C’est un souci ? Pas pour suivre le vol d’un racer, d’autant que le nombre d’images par seconde semble élevé, suffisamment pour ne pas introduire d’effet de flottement. Et la latence ? Je craignais que l’écran et surtout ses connecteurs HDMI ajoutent une forte latence. C’est une agréable surprise : la latence est très faible, elle varie entre 30 20 et 50 millisecondes, avec une moyenne à 30. Peut-on piloter avec cet écran ? La latence ne pose pas de problème, mais il faut pouvoir s’accommoder de l’écran de 5 cm, qui s’apparente à celui des montres-récepteurs 5,8 GHz. Donc oui… si vous avez de bons yeux.

Définition encore

Les 320 x 240 pixels sont plus gênants lorsqu’il s’agit de lire des informations à l’écran, comme par exemple celle de l’OSD de Betaflight ou des réglages d’une caméra. Si la police utilisée par l’OSD est un peu trop petite ou brouillonne, vous aurez toutes les peines du monde à lire ce qui apparaît à l’écran. C’est sans doute le moment, sous Betaflight, de grossir un peu la police de l’OSD et éventuellement de la modifier. Et en pleine luminosité ? Malgré le pare-soleil, l’écran est difficile à lire en plein soleil ou lorsque la luminosité est très forte.

En résumé ?

Le Mini Monitor ne fait pas partie des accessoires indispensables pour le Dock-King comme le DVR. En revanche, il est très pratique pour jeter un coup d’œil aux réglages après avoir branché son quad et avant de chausser les lunettes ou un masque, pour vérifier par exemple que l’image n’est pas perturbée par un collègue dont le VTX s’épanche un peu, ou régler le focus de la caméra. Il permet aussi d’effectuer des réglages, les PID par exemple, sans devoir s’isoler avec des lunettes d’immersion. Enfin il permet de jeter un coup d’œil aux évolutions d’autres pilotes, là encore sans chausser un masque. Attention, le connecteur HDMI est accaparé par l’écran, par conséquent vous ne pouvez plus brancher une sortie extérieure en HDMI. Dommage aussi que les câbles DVR et HDMI ne soient pas protégés sur le haut du Dock-King.

Faut-il l’acheter ?

Son prix ? Il est proposé à 50 € chez Studiosport (taxes comprises). Ce n’est pas donné… A la lecture de cette chronique, vous aurez compris que cet écran est tout à fait dispensable : le Dock-King fonctionne parfaitement sans y avoir recours. Donc non, je ne vous recommande pas particulièrement son achat. Une montre 5,8 GHz rend des services similaires. Mais si comme moi vous avez déjà acheté le module DVR, la batterie Smart et le support magnétique, ajouté des antennes de qualité, vous êtes un incurable accro au Dock-King. Dans ce cas, le Mini Monitor est un beau complément pour améliorer l’usage de la station d’accueil.

D’autres photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.